RSS

5.La fille du charbonnier -Contes berbères de Kabylie Mouloud Mammeri

10 février 2010

1.Contes

Au coin de la cheminée
La fille du charbonnier (5e partie)

Résumé de la 4e partie : Le roi épousa la jeune fille, mais il l’avertit qu’il est le roi et jamais il n’admettrait que sa parole ne prenne le dessus sur la sienne, sinon…

«Je revenais, tout heureux d’annoncer à mon compagnon la bonne nouvelle, mais, à mon grand étonnement, à l’endroit où je l’avais laissé il n’y avait personne. J’appelai, cherchai partout dans les environs, mais en vain. Il était parti, emportant les bêtes avec lui.
« Je rentrai en ville, fort contrarié, car j’étais à court d’argent. Je comptais sur la revente de mon poulain pour m’en procurer un peu, en attendant d’en gagner assez pour pouvoir demeurer là quelque temps. Je passai la nuit à remuer dans mon esprit les différents moyens de pourvoir à ma subsistance. Au matin je sortis sur la place où je comptais me renseigner. Quelle ne fut pas ma surprise quand j’y vis mon homme, qui y déambulait avec sa mule et… mon poulain, que déjà il mettait en vente.
J’allai à lui et lui demandai pourquoi il n’avait pas attendu mon retour la veille à la porte de la ville. Je le priai en même temps de me restituer mon poulain.
«Je ne sais pas de quoi vous parlez, me dit-il. Ce poulain est né de la mule que vous voyez ici et tous les. deux sont à moi.
«J’eus beau lui rappeler tous les événements de ces derniers jours que nous avions passés ensemble, il. continua de soutenir qu’il ne me connaissait pas et que, de toute façon, le poulain que je réclamais était le rejeton de sa mule, et donc à lui. Il prenait à témoin le groupe de badauds qui grossissait autour de nous et qu’il finit par convaincre que j’étais un escroc qui en voulait à son bien.
— Il fallait l’assigner en justice, dit l’homme à qui le premier s’adressait.
— J’en sors.
— Et où est le poulain ?
— Avec mon compagnon, car il a gagné le procès.
— Est-ce possible ?
—  Tout à fait, dit l’homme. Pourtant j’étais sûr de mon fait, quand nous nous sommes présentés au tribunal. J’ai exposé ma requête et le roi a demandé à mon adversaire de présenter sa défense. L’autre, qui, je m’en suis aperçu trop tard, était un grand fourbe, se fit tout humble et soumis. Il dit qu’il s’en remettait entièrement à la justice du roi, qu’il comprenait fort bien qu’un étranger qui arrivait sans ressources et pour la première fois dans la ville, usât de tous les expédients pour s’en procurer, mais qu’il ne tenait pas à être, lui, la victime de pareils agissements. «Heureusement, dit-il, votre justice est là pour défendre les innocents contre les menées des aigrefins. Je n’ai jamais vu cet homme avant ce jour-ci. La mule et le poulain, la mère et le fils, sont à moi. Je les ai acquis honnêtement, avec mes deniers, afin de me rendre en votre ville, où je savais pouvoir commercer librement, sous la protection de vos justes lois, reconnues jusque chez vos ennemis.»
«— Vous n’avez pas de témoin ni l’un ni l’autre ? dit le roi.
«— Non, dit mon bon compagnon, mais, Sire, si votre bonté permet que j’avance une suggestion, il y a peut-être un moyen de trancher.
— Lequel ? demanda le roi.
J’en demande d’avance pardon à Votre Majesté. Mais qu’on fasse venir devant elle les deux animaux l’un après l’autre. (à suivre…)

Contes berbères de Kabylie Mouloud Mammeri

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...