RSS

Archive | 26 février 2010

Si Mohand U M’hand.

26 février 2010

Commentaires fermés

Arts et Culture Edition du 30/12/2004 Célébration à Tizi Ouzou Des journées culturelles sont organisées depuis lundi à la maison de la culture Mouloud-Mammeri à Tizi Ouzou, et ce jusqu’à aujourd’hui à l’occasion du

Lire la suite...

Un étudiant algérien primé au concours mondial de calcul mental

26 février 2010

Commentaires fermés

Un étudiant algérien primé au concours mondial de calcul mental Mohamed Seghir Saïd, 23 ans, étudiant en 2e année de mathématiques à l’université Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou, a été lauréat du concours mondial de calcul mental, lors de la Coupe du monde de cette discipline qui s’est déroulée le 30 octobre dernier dans la ville […]

Lire la suite...

Un poète, une âme déchirée -Malek Haddad

26 février 2010

Commentaires fermés

Supplément Edition du 22/7/2004 Tragédie L’homme souffrait du fait qu’il ne pouvait pas écrire en arabe. Et écrire en français était, pour lui, un fardeau lourd à porter. Une douleur, un exil. Il met fin à l’écriture. Sa plume s’est suicidée.

Lire la suite...

«Si Muhend u M’hend» en avant-première

26 février 2010

Commentaires fermés

Arts et Culture Edition du 9/6/2004 Festival du film amazigh «Si Muhend u M’hend» en avant-première Si Muhend u M’hend, le film du duo Yazid Khodja-Rachid Benallal, consacré au poète kabyle du XIXe siècle, sera présenté en avant-première à l’ouverture du 5e Festival du film amazigh, prévu à Annaba du 17 au 21 juin courant. […]

Lire la suite...

Mouloud Feraoun -Une écriture impérissable

26 février 2010

Commentaires fermés

Mouloud Feraoun -Une écriture impérissable

Mouloud Feraoun Une écriture impérissable Par Yacine Idjer Portrait Mouloud Feraoun, tout comme Mouloud Mammeri ou Mohamed Dib, est un pionnier du roman algérien de langue française. Né le 8 mars 1913 à Tizi Hibel, près de Taguemount Azouz en Grande-Kabylie, Mouloud Feraoun est issu d’un milieu familial rural ; il était fils de paysan. […]

Lire la suite...

Une écriture prémonitoire -Mouloud Mammeri

26 février 2010

Commentaires fermés

Une écriture prémonitoire -Mouloud Mammeri

Une écriture prémonitoire Par Yacine Idjer Dans La Traversée qui vient clore le cycle de l’écriture romanesque de Mouloud Mammeri, l’écrivain s’investit plus dans la création poétique, le choix de la rhétorique et la recherche d’une nouvelle esthétique que dans la description de la société. Ce qu’il faut retenir de La Traversée, c’est qu’elle est […]

Lire la suite...

L’écriture de Mouloud Mammeri-Caractéristique

26 février 2010

Commentaires fermés

L’écriture de Mouloud Mammeri-Caractéristique

Caractéristique Par Yacine Idjer L’écriture de Mouloud Mammeri n’est perceptible, donc définissable, qu’à partir des personnages dont elle décrit la psychologie et trace l’itinéraire.

Lire la suite...

Biographie Mouloud Mammeri

26 février 2010

Commentaires fermés

Biographie  Mouloud Mammeri

Biographie Par Yacine Idjer Biographie Par Yacine Idjer Mouloud Mammeri est connu d’un large public, notamment celui de l’ancien ne génération, par ses romans. Il est né le 28 décembre 1917 à Taourirt-Mimoun en Grande Kabylie. Il fait l’école primaire dans son village natal, avant d’aller, à l’âge de onze ans, s’installer chez son oncle […]

Lire la suite...

Particularité -Mouloud Mammeri

26 février 2010

Commentaires fermés

Particularité -Mouloud Mammeri

  Particularité Par Yacine Idjer Mouloud Mammeri s’est illustré par une écriture spectaculaire, représentative, car elle met en scène un imaginaire littéraire démonstratif. A travers cet imaginaire est projetée la société algérienne, avec ses pratiques et ses habitudes, son fonctionnement et sa mentalité, en somme toutes ses manifestations tant sociales que culturelles qui viennent la […]

Lire la suite...

Mouloud Mammeri : l’écho immortel de la colline oubliée

26 février 2010

Commentaires fermés

Mouloud Mammeri : l’écho immortel de la colline oubliée Par Yacine Idjer Il y a 15 ans, le 28 février 1989, l’écrivain algérien de langue française, Mouloud Mammeri, l’un des pionniers du roman algérien, nous a quittés, laissant à la postérité une remarquable fresque romanesque, une impressionnante et immense mémoire littéraire.

Lire la suite...

Mouloud Mammeri Un hommage

26 février 2010

Commentaires fermés

Mouloud Mammeri Un hommage Par Smaïl Yennis Dans le cadre de la commémoration du 15e anniversaire de la disparition tragique de l’écrivain Mouloud Mammeri, les associations Asafu de Taourirt El-Hadjadj et Talwit de Aït Lahcen, en collaboration avec l’APC de Beni Yenni, ont tracé un riche programme, qui comprend plusieurs activités culturelles et artistiques. Ainsi, […]

Lire la suite...

1920, le premier roman algérien

26 février 2010

Commentaires fermés

1920, le premier roman Par Yacine Idjer Relève Six générations d’écrivains de langue française se sont succédé depuis l’époque coloniale à nos jours. Quand on s’interroge sur le roman algérien de langue française, l’on évoque d’emblée des noms d’écrivains qui, par leurs oeuvres, ont marqué et enrichi notre littérature, tels Mouloud Mammeri ou Mouloud Feraoun, […]

Lire la suite...

1966, l’année phare

26 février 2010

Commentaires fermés

1966, l’année phare

1966, l’année phare Par Yacine Idjer 1962. L’Algérie est indépendante. Elle prend en main sa propre destinée à l’issue d’une guerre de huit années qui a fait un million et demi de morts. Ces longues années de lutte armée vont constituer une thématique riche et diversifiée. La Révolution alimentera en grande partie la cinématographie algérienne. […]

Lire la suite...

La littérature absente

26 février 2010

Commentaires fermés

La littérature absente

La littérature absente Par Ahmed Tessa Bilan Au cours d?un inventaire réalisé dans une bibliothèque de lycée, les ouvrages ont été dispatchés selon la thématique. Les résultats sont effarants. En tête, très largement, la bibliothèque dispose de 65% de livres à caractère religieux, suivent, en deuxième position, les livres scolaires (20%). Les livres dits de […]

Lire la suite...

L’angoisse des algériens

26 février 2010

Commentaires fermés

  [Bouillon de culture] Commentaire sur : « Ennahar évoque un différent entre Ali Tounsi et son assassin »     Vendredi 26 février 2010 11h53 Auteur     : ORAN (IP: 41.200.106.235 , 41.200.106.235) E-mail     : oran@yahoo.fr Commentaire: ORAN, 25 Février, 2010 C’est malheureux où en est arrivé le musulman Algérien. Voila encore des preuves concrètes que le […]

Lire la suite...

Ce qui ne colle pas dans cette affaire de l’assassinat d’ Ali Tounsi

26 février 2010

Commentaires fermés

Auteur     : riffi (IP: 41.200.106.235 , 41.200.106.235) E-mail     : riffi@yahoo.fr Commentaire: riffi, 25 Février, 2010 C’est drôle comme moyen de sécurité.ils ont déjà eu une altercation et on le laisse rentrer avec un pistolet a une réunion rencontrer un haut responsable de l’état.il n’y a pas de « security detail » pour un haut responsable comme Tounsi. […]

Lire la suite...

Cette France qui souffle le chaud et le froid

26 février 2010

Commentaires fermés

[Bouillon de culture] Commentaire sur : « Alger et Paris entre le jeu malsain de Bouteflika et les dérobades de Sarkozy » Vendredi 26 février 2010 12h00 Auteur     : Farid M (IP: 41.200.106.235 , 41.200.106.235) E-mail     : faridm@yahoo.fr Commentaire: Farid M, 25 Février, 2010 La France souffle le chaud et le froid. D’un côté de beaux discours […]

Lire la suite...

Le regard de Nasr Eddine Lezzar. Avocat Football et politique : Les questions qui ne sont pas posées

26 février 2010

Commentaires fermés

Le regard de Nasr Eddine Lezzar. Avocat Football et politique : Les questions qui ne sont pas posées

Le regard de Nasr Eddine Lezzar. Avocat Football et politique : Les questions qui ne sont pas posées Les lampions se sont éteints sur une Coupe d’Afrique parsemée d’enseignements, de déceptions, de scandales et d’amertume. C’est l’image d’un continent africain confit et défait dans un sous-développement éthique et moral qui nous a été renvoyée.

Lire la suite...

Oultache, l’officier mystérieux et ami de Ali Tounsi

26 février 2010

Commentaires fermés

Oultache, l’officier mystérieux et ami de Ali Tounsi

Oultache, l’officier mystérieux et ami de Ali Tounsi Le colonel Choueib Oultache, par qui le crime est arrivé, semble inconnu au sein de l’institution policière où il exerce comme chef de l’unité aérienne de la Sûreté nationale dont les bureaux sont situés à Dar El Beida, à l’est d’Alger.

Lire la suite...

Des relations franco-algériennes aussi limpides que l’eau de roche

26 février 2010

Commentaires fermés

[Bouillon de culture] Commentaire sur : « Alger et Paris entre le jeu malsain de Bouteflika et les dérobades de Sarkozy » Vendredi 26 février 2010 12h02 Auteur     : Boudjema (IP: 41.200.106.235 , 41.200.106.235) E-mail     : boudjema@yahoo.fr Commentaire: Boudjema, 25 Février, 2010 Les relations franco-algériennes sont pour ma part limpides comme une eau de roche. Les français […]

Lire la suite...
1234

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...