RSS

Résultats de recherche | trop embrasse mal etreint

 »qui trop embrasse mal étreint »

25 mai 2011

Commentaires fermés

L’expression  »qui trop embrasse mal étreint » veut dire que lorsqu’on mène plusieurs actions de front, si elles sont trop nombreuses, on court forcément à un échec. Au XVIème siècle, le verbe embrasser voulait dire que l’on serrait une personne dans ses bras mais c’était aussi vouloir entreprendre des choses.  Les gens disaient déjà  »qui trop […]

Lire la suite...

Émile Zola UNE PAGE D’AMOUR (1878) 4ème partie -Chapitre IV

16 février 2010

Commentaires fermés

Chapitre IV Malignon, renversé dans un fauteuil, allongeant les jambes devant le grand feu qui flambait, attendait tranquillement. Il avait eu le raffinement de fermer les rideaux des fenêtres et d’allumer les bougies. La première pièce, où il se trouvait, était vivement éclairée par un petit lustre et deux candélabres. Dans la chambre, au contraire,

Lire la suite...

Chapitre II -3ème partie -Émile Zola UNE PAGE D’AMOUR (1878)

16 février 2010

Commentaires fermés

Chapitre II Le soir, Jeanne allait mieux. Elle put se lever. Pour rassurer sa mère, elle s’entêta et se traîna dans la salle à manger, où elle s’assit devant son assiette vide. – Ce ne sera rien, disait-elle en tâchant de sourire. Tu sais bien que je suis une patraque… Mange, toi. Je veux que […]

Lire la suite...

Émile Zola UNE PAGE D’AMOUR (1878) 2ème partie -Chapitre IV

16 février 2010

Commentaires fermés

Chapitre IV Dans le vestibule du petit hôtel, Pierre se tenait debout, en habit et en cravate blanche, ouvrant la porte à chaque roulement de voiture. Une bouffée d’air humide entrait, un reflet jaune du pluvieux après-midi éclairait le vestibule étroit, empli de portières et de plantes vertes. Il était deux heures,

Lire la suite...

Qui trop embrasse, mal étreint

31 décembre 2009

Commentaires fermés

Qui trop embrasse, mal étreint Il ne faut pas trop vite voir dans ce proverbe une question sexuelle. Avant de signifier « donner un baiser », embrasser indique simplement tenir des objets dans ses bras. Puis dans un second temps, tenir une personne entre ses bras. Enfin, on a gardé dans le verbe d’embrasser l’image de l’acte […]

Lire la suite...

Le père Goriot

4 février 2009

Commentaires fermés

Le père Goriot H. de Balzac [éd. par Pierre-Georges Castex,...] I. Une pension bourgeoise II. L’entrée dans le monde III. Trompe-la-mort IV. La mort du père

Lire la suite...

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...