RSS

Résultats de recherche | littérature décès

MOHAMMED ARKOUN, PHILOSOPHE ALGÉRIEN Un homme à l’écoute du monde

19 septembre 2010

Commentaires fermés

«J’avais seulement vingt ans quand j’ai commencé à enseigner la langue et la littérature arabes au lycée d’El Harrach en Algérie. Ma vocation d’enseignant ne s’est pas limitée aux publics d’élèves, puis d’étudiants à La Sorbonne ; j’ai toujours répondu avec empressement aux demandes de publics extrêmement variés dans les cinq continents pour donner des […]

Lire la suite...

Kateb Yacine Kateb Yacine : écorché vif génial, complice des humbles

17 septembre 2010

Commentaires fermés

Kateb Yacine  Kateb Yacine : écorché vif génial, complice des humbles

  Par Mohamed Benrebiai (Le Quotidien d’Oran) Le 28 octobre 1989, s’éteignait Kateb Yacine, une figure emblématique de la littérature algérienne de langue française, un personnage et un génie, inclassable, de l’écriture..

Lire la suite...

Expériences d’écriture RENCONTRE AUTOUR DE LA NOUVELLE LITTÉRATURE ALGÉRIENNE Par : Sara Kharfi

5 septembre 2010

Commentaires fermés

Expériences d’écriture RENCONTRE AUTOUR DE LA NOUVELLE LITTÉRATURE ALGÉRIENNE  Par : Sara Kharfi

Edition du Dimanche 05 Septembre 2010 Culture Si Sarah Haïder, Mustapha Benfodil et L’Kheïr Chouar représentent la nouvelle littérature algérienne, alors celle-ci est subjective, personnelle et dépourvue de tout engagement. Chacun de ces jeunes auteurs s’inscrit à lui seul dans un mouvement, confond engagement et activisme politique et, surtout, refuse de s’inscrire dans la continuité […]

Lire la suite...

EVOCATION Slimane Rahmani : un homme, une vie, une oeuvre

17 juillet 2010

Commentaires fermés

Le professeur Hadj Rahmani Slimane (comme l’appelaient ses contemporains) est né en 1893 à Aokas. Il s’est éteint le samedi quatorze novembre 1964 à l’âge de soixante et onze ans. C’était un mandarin d’une stature intellectuelle qui n’est pas sans rappeler celles des deux humanistes immortels,

Lire la suite...

CINQUANTE ANS APRÈS LA DISPARITION D’ALBERT CAMUS L’écrivain toujours en débat controversé

4 juillet 2010

Commentaires fermés

Le déclenchement de la guerre d’Algérie va plonger Camus dans une grande solitude, il s’isole davantage, lui le Méditerranéen, le pacifiste, dont la mère vit toujours dans un quartier populaire d’Alger.

Lire la suite...

Décès de Najia Abeer L’«Albatros» décline ses ailes

17 juin 2010

Commentaires fermés

Infosoir, 25 octobre 2005 L’écrivain Najia Abeer (Benzegouta de son vrai nom), nous a quittés trop tôt, à un âge où la vie ne peut être encore que promesse. Décédée samedi à Alger, elle a été accompagnée, dimanche, à sa dernière demeure au cimetière central de Constantine, dans une ambiance d’intime recueillement.

Lire la suite...

DÉCÈS DE L’ÉCRIVAINE NAJIA ABEER Constantine perd son Albatros…

17 juin 2010

Commentaires fermés

L’auteur Najia Abeer est décédée hier quittant le monde de l’écriture et de la littérature à tout jamais. Née à Constantine en 1948, après des études universitaires aux Etats-Unis, elle enseignera au Moyen-Orient et en Algérie. Spécialisée en littérature américaine, elle fut professeur d’anglais jusqu’à la retraite, il y a quelques années.

Lire la suite...

Décès de l’auteur Najia Abeer Le moineau s’est envolé

17 juin 2010

Commentaires fermés

Partie trop tôt, à un âge où la vie ne peut être encore que promesses. Najia Abeer, qui venait à peine d’entamer une carrière d’écrivain en nous léguant trois beaux romans écrits dans cette langue du cour ,

Lire la suite...

Décès de l’auteur Najia Abeer L’ultime envol des moineaux

17 juin 2010

Commentaires fermés

L’écrivaine Najia Abeer, née Benzegota, également collaboratrice au suppléments Arts et Lettres d’El Watan, nous a quittés. La nouvelle a terrassé ses amis et connaissances. Retraitée de l’enseignement, auteur de trois romans : Constantine et les moineaux de la murette (éd. Barzakh), L’Albatros (éd. Marsa) et Bab El Kantara (éd. Apic). Najia Abeer (elle tenait à […]

Lire la suite...

Décès de Najia Abeer Une grande dame des Lettres nous quitte

17 juin 2010

Commentaires fermés

La Nouvelle République, 24 octobre 2005 Najia Abeer n’est plus. Celle qui a signé ces quatre dernières années trois magnifiques romans, s’est éteinte vendredi 21 octobre à l’hôpital Mustapha, à l’âge de 57 ans.

Lire la suite...

Décès de l’écrivaine Najia Abeer Emouvantes funérailles à Constantine

17 juin 2010

Commentaires fermés

El Moudjahid, 23 octobre 2005 L’écrivaine Najia Abeer (Benzegouta de son vrai  nom), décédée samedi à Alger, a été  accompagnée hier à sa dernière demeure  au cimetière central de Constantine, dans une ambiance d’intime recueillement.        

Lire la suite...

LE POÈTE VIZIR IBN ZAMRAK DU FAUBOURG D’AL BAYCINE AU PALAIS DE L’ALAMBRA Rencontre avec son auteur, Hamdane Hadjadji

15 juin 2010

Commentaires fermés

“Je choisis des poètes inconnus que j’exhume” Nous avons profité de la sortie du dernier livre de Hamdane Hadjadji, docteur en littérature arabe, et de son passage à notre rédaction pour organiser une rencontre à la veille de son retour à Paris. Une rencontre enrichissante baignant dans la bonne humeur et l’humour ; le seul […]

Lire la suite...

Malek Haddad prochainement revisité à Constantine

29 mai 2010

Commentaires fermés

Un Colloque national sur la vie et l’oeuvre de l’écrivain algérien d’expression française, Malek Haddad, inaugurera l’activité culturelle du mois de juin à Constantine, a indiqué M.Djamel Foughali, directeur de la culture, jeudi à l’APS.

Lire la suite...

FELIV 2010 Eduquer les enfants au livre

27 mai 2010

1 Commentaire

FELIV 2010 Eduquer les enfants au livre

27 Mai 2010 – Page : 21 L’Expression C’est sous le slogan de «Génération Livre» que la troisième édition du Feliv s’ouvrira aujourd’hui et s’étalera jusqu’au 5 juin 2010 à l’esplanade de Riad El Feth à Alger.

Lire la suite...

Kader Djeghloul, l’héritier de Fanon, nous a quittés

24 avril 2010

3 Commentaires

 J’ai appris hier soir une triste nouvelle. Un de ses amis les plus proches, Tewfiq Guerroudj, connaissant les lienspersonnels que nous avions avec Kader Djeghloul nousannonçait son décès à Rabat à la suite d’une grave maladie.

Lire la suite...

RACHID BOUDJEDRA À “LIBERTÉ” “Le complexe du colonisé est beaucoup plus fort chez nous”

22 avril 2010

1 Commentaire

Culture (Jeudi 22 Avril 2010) “Les Figuiers de Barbarie” est le dernier roman de cet auteur prolixe et majeur de la littérature algérienne. Dans cet entretien, il revient sur ses thématiques récurrentes, ses obsessions, sa vision de la guerre et  de l’Algérie.

Lire la suite...

“L’ENFANT RESSUSCITÉ”, DE YAZID KEFIF Une revanche sur la vie

30 mars 2010

1 Commentaire

Culture (Mardi 30 Mars 2010) Par : Amine IDJER Dans ce livre, l’auteur nous relate les mésaventures sociales d’un jeune enfant. Depuis sa tendre enfance jusqu’à un âge très avancé, il n’a de cesse de livrer bataille à la vie.

Lire la suite...

CHRISTIANE ACHOUR AU SOIR D’ALGÉRIE : «Il n’y avait pas beaucoup de camusiens en Algérie ou alors ils se taisaient»

18 mars 2010

Commentaires fermés

CHRISTIANE ACHOUR AU SOIR D’ALGÉRIE : «Il n’y avait pas beaucoup de camusiens en Algérie ou alors ils se taisaient»

Le Soir des Livres : CHRISTIANE ACHOUR AU SOIR D’ALGÉRIE : «Il n’y avait pas beaucoup de camusiens en Algérie ou alors ils se taisaient» Le Soir d’Algérie : Camus revient. Quelles en sont les raisons ? Christiane Achour : Je ne sais si l’expression est appropriée. Je dirais plutôt «on le fait revenir» dans […]

Lire la suite...

«MINI-PANORAMA SUR LE 7e ART ALGÉRIEN» Hommage à Djamel Khalfaoui et Kateb Yacine

1 mars 2010

Commentaires fermés

«MINI-PANORAMA SUR LE 7e ART ALGÉRIEN» Hommage à Djamel Khalfaoui et Kateb Yacine

Culture : «MINI-PANORAMA SUR LE 7e ART ALGÉRIEN» Hommage à Djamel Khalfaoui et Kateb Yacine Un hommage posthume au documentariste Djamel Khalfaoui et à l’écrivain Kateb Yacine a été rendu samedi après-midi à la cinémathèque d’Oran, à la clôture du mois de la manifestation «Mini-panorama sur le 7e art algérien ». Un extrait du documentaire […]

Lire la suite...

1920, le premier roman algérien

26 février 2010

Commentaires fermés

1920, le premier roman Par Yacine Idjer Relève Six générations d’écrivains de langue française se sont succédé depuis l’époque coloniale à nos jours. Quand on s’interroge sur le roman algérien de langue française, l’on évoque d’emblée des noms d’écrivains qui, par leurs oeuvres, ont marqué et enrichi notre littérature, tels Mouloud Mammeri ou Mouloud Feraoun, […]

Lire la suite...
1234

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...