RSS

Résultats de recherche | littérature décès

Histoires vraies, faux sentiments-Par M’hammedi BOUZINA

21 août 2013

Commentaires fermés

Histoires vraies, faux sentiments-Par M’hammedi BOUZINA

Lundi 03 Mars 2008 Survivre avec les loups est le titre du roman best-seller de la Belge Misha Defonseca, de son vrai nom, Monique Dewael. Elle y raconte sa propre histoire, celle d´une fillette de 4 ans, dont les parents ont été déportés par les nazis en 1941. Seule, elle tente de les rejoindre en […]

Lire la suite...

Mokhtar Benzaki

7 novembre 2012

Commentaires fermés

Entretien réalisé par Mokhtar Benzaki PARTENARIAT STRATÉGIQUE AVEC LES ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE «Ni un mal absolu, ni un bien absolu» A l’occasion de la visite express que Madame Hillary Clinton, secrétaire d’Etat américaine, avait effectuée en février 2012 à Alger, le Soir d’Algérie avait sollicité Mohamed Chafik Mesbah, ami et collaborateur extérieur, à l’effet de commenter […]

Lire la suite...

HOMMAGE AU POÈTE M’HAMED AOUNE AU FESTIVAL D’AUZIA-SOÛR EL GHOUZLÂNE 2012

1 novembre 2012

1 Commentaire

HOMMAGE AU POÈTE M’HAMED AOUNE AU FESTIVAL D’AUZIA-SOÛR EL GHOUZLÂNE 2012

Salut au grand poète oublié puis retrouvé Mercredi 10 Octobre 2012 Par Kaddour M’HAMSADJI De gauche à adroite: A. Chenane, O. Boudjerda, le poète M’hamed Aoune, l’écrivain Kaddour M’Hamsadji et M. Habiche Quelle espérance, sans cesse renaissante, enfin conclue au-dedans de l’homme vivant, enfin une étincelle de joie pour apaiser l’âme du poète à la muse […]

Lire la suite...

Les déchirements d’Albert Camus par Omar Merzoug*

27 juillet 2012

Commentaires fermés

Le 4 janvier 1960, à 47 ans, Albert Camus se tuait dans un accident de voiture qui a revêtu le sens d’un destin tragique, d’un scandale ontologique. « Pour l’acteur comme pour l’homme absurde une mort prématurée est irréparable » avait-il écrit lui-même dans Le Mythe de Sisyphe. Ce décès allait ceindre d’un halo de […]

Lire la suite...

FÈS, MA MÉMOIRE DE LATIFA EL HASSAR-ZEGHARI À la juste gloire de son père…

25 juillet 2012

Commentaires fermés

FÈS, MA MÉMOIRE DE LATIFA EL HASSAR-ZEGHARI   À la juste gloire de son père…

  Mercredi 18 Juillet 2012 Par Kaddour M’HAMSADJI la morale humaine est supérieure à la loi; elle consiste à vivre avec sa propre conscience. Le roman Fès, ma mémoire (*) de Latifa El Hassar-Zeghari est un chant de la conscience reconnaissante, une sorte de «petite chanson de piété filiale», une totale application d’une éducation familiale reçue […]

Lire la suite...

Albert Camus : disparition de la plaque commémorative par Kamel Khelifa*

23 février 2012

Commentaires fermés

Albert Camus : disparition de la plaque commémorative par Kamel Khelifa*

D ‘après l’extrait de naissance d’Albert Camus, dont copie est en notre possession, tirée de l’ouvrage de Chantal Warion (1), l’illustre prix Nobel de littérature est certes enregistré dans la commune de Mondovi, mais il est né à Saint Paul, une colonie agricole, située à 10 km du chef lieu communal, attenante à un autre […]

Lire la suite...

Ces Algériens qui rêvent du changement par Kamal Guerroua *

16 février 2012

Commentaires fermés

«C’est la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante» Paulo Coelho, romancier brésilien C’est plus qu’une évidence, avec le décès de Abdelhamid Mehri, l’univers des idées dans notre pays a perdu l’un des siens, sinon pourrait-on dire de façon spontanée et sans exagération aucune, la galaxie de la pensée combien déjà tristement […]

Lire la suite...

YUSEF U QASI, LE CAVALIER POÈTE DE MOHAMED GHOBRINI Les quelques traces d’un grand poète méconnu

4 février 2012

Commentaires fermés

Culture :  «Je suis le ciseleur du verbe/Et lorsque se croise le fer/Je deviens maître des situations.» Ainsi parlait Yusef U Qasi Nath Jennad, le poèteguerrier qui avait vécu bien longtemps avant Si Mohand Oumhand. Mais à la différence de l’illustre créateur des «Issefra», la vie et l’œuvre de son prédécesseur restent méconnues.

Lire la suite...

Le roman de la chevalerie algérienne : Ahmed ben Mostapha goumier de Mohammed Ben Cherif. Interférences littéraires dans le premier roman algérien de langue française. Par Ferenc HARDI

28 janvier 2012

Commentaires fermés

1.     Introduction, problématique Permettez-moi de commencer avec quelques considérations d’ordre général sur les rapports entre littérature et identité nationale, pour introduire le sujet de ma communication et pour voir en quoi l’étude d’une œuvre oubliée et considérée par beaucoup comme une œuvre perdue pour le patrimoine littéraire national algérien peut-être intéressante.

Lire la suite...

Racha El Ameer : « Youm eddine » ou les confessions d’un imam pour l’amour d’une femme Note et entretien réalisés par Rachid Mokhtari

31 décembre 2011

4 Commentaires

Racha El Ameer : « Youm eddine » ou les confessions d’un imam pour l’amour d’une femme Note et entretien réalisés par Rachid Mokhtari

Par Le Matin DZ | 05/12/2011 1 L’écrivaine libanaise Racha El Ameer « Youm eddine », sorti en arabe aux éditions Barzakh (Alger, décembre 2010), traduit en français aux éditions Actes Sud sous le titre « Le jour dernier » est le premier roman de Racha El Ameer, écrivaine et éditrice libanaise.

Lire la suite...

LES MIROIRS AUX ALOUETTES, DE BADR’EDDINE MILI Lorsqu’on lâche la proie pour l’ombre

10 octobre 2011

Commentaires fermés

Voici un livre qui aurait pu également s’intituler «La traversée du miroir des illusions ». Il était une fois la Révolution… Badr’Eddine Mili vient de publier aux éditions Chihab le deuxième roman d’une trilogie entamée en 2009 avec la Brèche et le Rempart.

Lire la suite...

O livre, délivre-moi d’eux ! par Mimi Massiva

4 octobre 2011

Commentaires fermés

                  Quelle est la première partie de la politique ? L’éducation. La seconde ? L’éducation. Et la troisième ? L’éducation. » (J. Michelet, Le Peuple) En décembre 2010, Cheikha Moza Bint Nasser, l’épouse de l’émir du Qatar a lancé un sommet mondial le WISE (World innovation summit for éducation). En 2003, elle avait déjà inauguré […]

Lire la suite...

Tourouq et Zaouias de nos régions par Omar Dib

3 octobre 2011

Commentaires fermés

1.Il nous arrive parfois, au cours de nos lectures, de trouver un texte qui attire particulièrement notre attention; celui que nous choisissons ci-après – en guise d’introduction – figure dans l’ouvrage d’Ibn Meriem «El Boustan» : Ibn Saâd écrit à propos de Abû Madyan «- C’était un homme supérieur, unique, que Dieu avait gratifié des […]

Lire la suite...

Hamid Grine au CCF d’Oran «Un parfum d’Absinthe» relance les débats sur Albert Camus par Ziad Salah

16 juin 2011

Commentaires fermés

La polémique autour d’Albert Camus dans laquelle il s’est trouvé au centre n’est pas étrangère à la trame du nouveau-né de Hamid Grine «Un parfum d’Absinthe». L’hypothèse a déjà été avancée ailleurs. Mais la présence de Camus dans ce roman,

Lire la suite...

J. Berque, anthropologue, historien, journaliste

27 décembre 2010

Commentaires fermés

le 30.10.10 | 03h00 Mille neuf cent dix (1910), Frenda (Algérie) – 1995, Saint-]ulien-en-Bornes, Landes (France). Deux dates, deux lieux qui couvrent le XXe siècle et les deux rives de la Méditerranée et embrassent parfaitement bien la vie de Jacques Berque. II aura rempli ce temps et ces lieux mieux que quiconque.

Lire la suite...

Culture : EN LIBRAIRIE EN LIBRAIRIE UN PARFUM D’ABSINTHE DE HAMID GRINE Au printemps, Tipasa est habitée par les dieux

7 décembre 2010

Commentaires fermés

Nabil Benkamoun (50 ans), le héros du dernier roman de Hamid Grine, est prof de français dans un lycée d’Alger. Marié à Warda, elle-même enseignante, Nabil est passionné par l’univers des livres, des écrivains et de la littérature.

Lire la suite...

Camus : Entre la mère et la justice

4 décembre 2010

Commentaires fermés

Camus : Entre la mère et la justice

le 31/12/2009 | 19:55 Au moment où Nicolas Sarkozy, président de la République française, non sans quelques arrière-pensées politiques pour les prochaines échéances électorales (régionales de 2010 et présidentielles de 2012), s’apprête à faire entrer l’écrivain Albert Camus au Panthéon, imitant en cela son prédécesseur Jacques Chirac, qui honora durant ses mandats André Malraux et […]

Lire la suite...

40E JOUR DU DECES DE MOHAMED ARKOUN 15e SALON INTERNATIONAL DU LIVRE D’ALGER (SILA) Le patriarche sans barbe et l’interminable exil de la Raison -Par Djamel LACEB

7 novembre 2010

Commentaires fermés

40E JOUR DU DECES DE MOHAMED ARKOUN 15e SALON INTERNATIONAL DU LIVRE D’ALGER (SILA) Le patriarche sans barbe et l’interminable exil de la Raison Ce texte se veut être un hommage à un grand esprit : Mohammed Arkoun, décédé, à l’âge de 82 ans, il y a, déjà, quarante jours, dont la mort passa presque […]

Lire la suite...

Dib : inspirateur et passerelle de la nouvelle littérature Par : Nassira Belloula

22 octobre 2010

Commentaires fermés

Dib : inspirateur et passerelle de la nouvelle littérature  Par : Nassira Belloula

Edition du Lundi 02 Mai 2005 Culture Tel est le débat qui a pris place lors de la table ronde organisée par la fondation Mohamed-Dib et transmise en direct sur les ondes de Radio Tlemcen. Une table ronde qui s’inscrit dans les activités culturelles commémorant le deuxième anniversaire du décès de Mohamed Dib et qui […]

Lire la suite...

Le moineau s’est envolé Décès de l’auteur Najia Abeer Par : Nassira Belloula

13 octobre 2010

Commentaires fermés

Le moineau s’est envolé Décès de l’auteur Najia Abeer  Par : Nassira Belloula

Edition du Lundi 24 Octobre 2005 Culture  Partie trop tôt, à un âge où la vie ne peut être encore que promesses. Najia Abeer, qui venait à peine d’entamer une carrière d’écrivain en nous léguant trois beaux romans écrits dans cette langue du cœur, a su transmettre ses émotions et ses rêves à ses lecteurs.

Lire la suite...
1234

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...