RSS

Résultats de recherche | kamel daoud

Le traumatisme colonial comme représentation du monde par Kamel Daoud

25 juillet 2013

Commentaires fermés

Deux ou trois images, un drone, une info et c’est la réactivation de la dernière douleur connue par les Algériens: la colonisation française.  Etrange karma: les Algériens, presque tous, regardent l’intervention de la France au Sahel comme une sorte d’encerclement du pays par l’ancien colonisateur: en Libye déjà, sous couvert de l’OTAN,

Lire la suite...

La France au Mali : ceux qui sont «pour», ceux qui sont contre (le mur) par Kamel Daoud

25 juillet 2013

Commentaires fermés

Les Algériens se sont donc réveillés avec la France dans le dos, et pas en face comme depuis toujours. Cela crée un malaise et on le constate dans la rue, dans les cafés et les avis : «que pensez-vous de l’intervention française au Mali» est la question que l’on pose.

Lire la suite...

Que reste-t-il de malien à Abdelkader ? par Kamel Daoud

25 juillet 2013

Commentaires fermés

L’Algérie est-elle donc en guerre au Sud malgré elle ? L’attaque de la base pétrolière près de In Aménas est un acte de guerre, né de la guerre au Nord-Mali, menée par la France contre les djihadistes qui contre-attaquent en Algérie. On pourra toujours se cacher derrière le silence, à la manière Medelci, laisser parler […]

Lire la suite...

In Amenas et bien avant : les premières conclusions par Kamel Daoud

25 juillet 2013

Commentaires fermés

De quoi, de qui parler en premier ? D’abord de la communication. Elle sera désastreuse. L’affaire d’In Amenas sera sans images, sans détails, sans informations. Pays fermé à lui-même, aux siens et au reste de l’humanité.

Lire la suite...

Produit dérivé d’In Aménas: l’armée nationale (ANP) redevient armée de Libération (ALN)? par Kamel Daoud

25 juillet 2013

Commentaires fermés

La primauté du militaire sur le civil. Encore une  fois et cinquante ans après l’indépendance. Revenons sur l’affaire d’In Aménas, actuel centre du monde, capitale de l’Algérie, du Mali, de la France et du Sahelistan. On laissera de côté les détails, les otages, les chiffres et le flop de la communication, habituel en Algérie. Revenons […]

Lire la suite...

Un «11 septembre» : avantages et inconvénients par Kamel Daoud

25 juillet 2013

Commentaires fermés

Un «11 septembre» : avantages et inconvénients par Kamel Daoud

Certains l’ont même écrit : In Amenas est le 11 septembre de l’Algérie. D’où la question : qu’est-ce qu’un 11 septembre ? C’est un méga-attentat qui implique des terroristes de haut niveau, un but spectaculaire, énormément d’effets médias, quelques jours de tension, des rumeurs,

Lire la suite...

Inaugurer un robinet, c’est mieux que d’aller enterrer Lahmar Mohammed par Kamel Daoud

25 juillet 2013

Commentaires fermés

Inaugurer un robinet, c’est mieux que d’aller enterrer Lahmar Mohammed par Kamel Daoud

Au début, le sujet était celui de la colère : pourquoi un ministre (un sénateur, un Belkhadem, un Président… etc) se déplace pour inaugurer un robinet en Algérie et personne n’a fait le geste pour l’enterrement de Lahmar Mohamed Amine,

Lire la suite...

Journan El Gosto ou la dé-ENTVisation par Kamel Daoud

25 juillet 2013

Commentaires fermés

Parce que pour nous faire rire, l’ENTV nous a habitués à rire de nous, nous grimaçons d’elle. Le casting du populo-bachetarzi-ENTV est connu depuis les premières années de l’indépendance: la goinfrerie, la cupidité, l’alimentation générale, la pénurie, l’exode rurale et la soumission comme solution.

Lire la suite...

Les Djihadistes sont les enfants des dictatures, pas des révolutions par Kamel Daoud

24 juillet 2013

Commentaires fermés

« Ceci est le résultat du printemps arabe» a résumé, sous couvert d’anonymat, un responsable algérien au «New York Times», rapporte le journal électronique TSA.

Lire la suite...

Mondo Belmondo par Kamel DAOUD

24 juillet 2013

Commentaires fermés

Curieux: venu au monde, Belmokhtar conclut qu’il n’a pas de sens ni de notice à 19 ans et que «l’Islam est la solution» puisque la vie est un problème.

Lire la suite...

La togolisation et autres conjugaisons par Kamel Daoud

24 juillet 2013

Commentaires fermés

C’est une liste de quelques verbes nouveaux du 20-21e siècle. Se faire libaniser: être divisé par une guerre civile qui en arrive à émietter le pays en guerre de quartiers et de communautés, de voisins de palier puis de proches parents. 

Lire la suite...

L’autre Vahid qui nous entraîne avec lui par Kamel Daoud

24 juillet 2013

3 Commentaires

L’autre Vahid qui nous entraîne avec lui par Kamel Daoud

Vahid est seul. Arrivé dans un avion lui aussi. Lui aussi chargé de réussir avec les pieds ce que les Algériens ne font pas avec leur mains : vaincre et avoir des buts. Vahid, en Afrique du Sud ou chez lui à Alger n’aime pas la presse. Et il n’a rien dit depuis des mois. […]

Lire la suite...

Après In Amenas: le «c’est pas moi, c’est lui» par Kamel Daoud

24 juillet 2013

Commentaires fermés

Après In Amenas, les accusations. On les lit dans la presse, les journaux, chez certains. On les sent aussi. L’un dit ce n’est pas la faute de mes gendarmes qui gardent la frontière. Cela induit en erreur le pauvre Daho Ould Kablia qui reprend la formule et affirme que les terroristes sont venus à l’Algérie […]

Lire la suite...

Un geste d’hygiène Monsieur Bouteflika ! par Kamel Daoud

24 juillet 2013

Commentaires fermés

Le feuilleton Belkhadem a créé la lassitude : c’est lorsqu’on n’a rien à dire que l’on parle de ce bonhomme ou du climat et de la pluie. On a fini par donner ce nom à la définition exacte de décrépitude, désintérêt, rapacité.

Lire la suite...

Même après Belkhadem: le pays vivra vieux mais crèvera jeune par Kamel Daoud

24 juillet 2013

Commentaires fermés

On sait que c’est un jeu mais on ne sait pas si c’est un jeu de dominos. Une sorte de régression vraiment féconde: le départ de Ouyahia entraîne celui de Belkhadem qui impose celui de Soltani, entre les deux. Puis, par entraînement,

Lire la suite...

Le sourire pour les Occidentaux, la grimace pour nous par Kamel Daoud

24 juillet 2013

Commentaires fermés

Souriant de toutes les dents, visage éclairé, poitrine ouverte, main tendue et l’œil brillant de joie, respirant la santé et la jovialité.

Lire la suite...

Comment on perd le nord et un pays ou la néo-colonisabilité par Kamel Daoud

24 juillet 2013

Commentaires fermés

Comment on perd le nord et un pays ou la néo-colonisabilité par Kamel Daoud

Pourquoi la France est revenue au Mali ? Pour lutter contre les djihadistes. Pourquoi les djihadistes existent ? 

Lire la suite...

La primauté de la Kasma sur l’Entreprise par Kamel Daoud

24 juillet 2013

Commentaires fermés

« Un rapport d’inimité de principe». Une phrase d’une précision hallucinante publiée par le «Financial Times», le journal anglais, dans un article concernant le climat des affaires en Algérie. Un climat qualifié d’impossible, d’invivable, d’absurde et de schizophrénique: sur papier l’Algérie est une Suisse pour les hommes d’affaires, dans le réel c’est une Corée du […]

Lire la suite...

FLN : du méchoui d’Aflou au restaurant de Delly Brahim par Kamel Daoud

24 juillet 2013

Commentaires fermés

Il s’agit de quatre ministres : Amar Tou, Harroubia, Ziari, Tayeb Louh. Qu’ont-ils fait ? Ils ont mangé dans un restaurant à Delly Brahim à Alger. Puis, ils ont mangé de l’argent donné par des hommes d’affaires ou des sachets noirs. Puis, ils ont destitué Belkhadem en distribuant de l’argent, en liasses, lors du vote […]

Lire la suite...

L’islamisme est un crime, pas le «printemps» par Kamel Daoud

24 juillet 2013

Commentaires fermés

Un avocat leader de la gauche est abattu en Tunisie. En Algérie, l’écho des quatre balles assassines convoque brutalement les années 90 : «comme nous». C’est-à-dire GIA, liste de gens à abattre, djihadistes tueurs, intellectuels abattus. Le début de la décennie noire. Prouvant que les islamistes, en Tunisie, en Egypte ou sur la lune, ne […]

Lire la suite...
123456...37

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...