RSS

Résultats de recherche | citations mouloud mammeri

LE 16 AVRIL: YAOUM EL ILM La Connaissance révèle le Savoir

19 août 2013

Commentaires fermés

LE 16 AVRIL: YAOUM EL ILM  La Connaissance révèle le Savoir

Mercredi 17 Avril 2013 Par Kaddour M’HAMSADJI le 16 avril, à travers la pensée significative de l’imâm Ben Badis institue la Journée nationale du Savoir en Algérie et, plus encore, cette commémoration nous oblige à la considérer comme une construction selon les normes universelles. Pour la nation algérienne, le mois d’avril, tout autant que les autres […]

Lire la suite...

LE POÈTE DE L’EXIL DE MOHAND HIDEUR Les poèmes de Slimane Azem en arabe

7 juin 2011

Commentaires fermés

LE POÈTE DE L’EXIL DE MOHAND HIDEUR Les poèmes de Slimane Azem en arabe

Dimanche 13 Février 2011 Par Aomar MOHELLEBI Le défenseur de la cause berbère Les éditions El Amel de Tizi Ouzou viennent de mettre sur le marché un nouveau livre sur l’un des plus grands chanteurs algériens d’expression kabyle, Slimane Azem.

Lire la suite...

L’écriture et le livre, pour libérer la parole des femmes berbères

26 février 2010

Commentaires fermés

La place de la femme dans la littérature berbère L’écriture et le livre, pour libérer la parole des femmes berbères abrouri lundi 4 janvier 2010 L’écriture et le livre, pour libérer la parole des femmes berbères Raconter, se raconter…Les femmes du monde ont beaucoup de choses à dire. Certaines ont réalisé d’énormes progrès, notamment dans […]

Lire la suite...

Le paradigme de l’Arabe, ou la représentation de l’indigène dans la littérature coloniale

27 janvier 2010

Commentaires fermés

Le paradigme de l’Arabe, ou la représentation de l’indigène dans la littérature coloniale

Le paradigme de l’Arabe, ou la représentation de l’indigène dans la littérature coloniale par Kaddous Mohammed Zinel Abidine 3e partie Dans «Allouma» nous nous sommes contentés d’examiner un seul extrait que nous pensons être assez révélateur de l’état d’esprit d’une certaine classe intellectuelle française, en mal d’exotisme, de passage en Algérie:

Lire la suite...

Fatima Kerrouche – L’écriture et le livre, un moyen pour libérer la parole des femmes berbères

8 janvier 2010

2 Commentaires

Fatima Kerrouche – L’écriture et le livre, un moyen pour libérer la parole des femmes berbères

La place de la femme dans la littérature berbère L’écriture et le livre, un moyen pour libérer la parole des femmes berbères Entretien avec Fatima Kerrouche Raconter, se raconter…Les femmes du monde ont beaucoup de choses à dire. Certaines ont réalisé d’énormes progrès, notamment dans les sociétés démocratiques…D’autres, la parole leur est interdite. Qu’en est-il […]

Lire la suite...

L’écriture et le livre, un moyen pour libérer la parole des femmes berbères

4 janvier 2010

Commentaires fermés

L’écriture et le livre, un moyen pour libérer la parole des femmes berbères il y a une incontestable écriture des femmes, dont la pionnière serait Djamila Debêche… et puis les héritières de Taos Amrouche ou de Fathma Aït Mansour, dont Maïssa Bey, Nora

Lire la suite...

Tahar Djaout en quelques lignes

12 juin 2009

Commentaires fermés

Tahar Djaout en quelques lignes

L’auteur en quelques lignes D’origine kabyle, Tahar Djaout est né le 11 janvier 1954 à Oulkhou (Ighil Ibahriyen) près d’Azeffoun en Haute Kabylie. En 1970, sa nouvelle Les insoumis reçoit une mention au Concours littéraire « Zone des tempêtes ». Il achève ses études l’année suivante au lycée Okba d’Alger et obtient en 1974 une licence de […]

Lire la suite...

Réflexions sur le livre, la lecture et l’écriture

12 juin 2009

Commentaires fermés

Réflexions sur le livre, la lecture et l’écriture Plusieurs mois après avoir adopté la nouvelle formule de “la Dépêche du livre”, il serait sans doute intéressant de revenir sur quelques réflexions exprimées dans ces colonnes au sujet du livre et de l’environnement qui l’entoure. Dans le flot des fiches de lecture, des présentations et des […]

Lire la suite...

Babor ettaqafa…

12 juin 2009

Commentaires fermés

Regards Babor ettaqafa… En 1955, une polémique s’était engagée à propos de La colline oubliée de Mouloud Mammeri. A l’époque l’œuvre avait engendré une agitation exaspérée par des intellectuels algériens. Les esprits apaisés, l’œuvre, sortie du champ politique, a été par la suite mieux comprise et remise dans son contexte littéraire. En 1975, on en […]

Lire la suite...

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...