RSS

Résultats de recherche | citation mouloud mammeri

LE 16 AVRIL: YAOUM EL ILM La Connaissance révèle le Savoir

19 août 2013

Commentaires fermés

LE 16 AVRIL: YAOUM EL ILM  La Connaissance révèle le Savoir

Mercredi 17 Avril 2013 Par Kaddour M’HAMSADJI le 16 avril, à travers la pensée significative de l’imâm Ben Badis institue la Journée nationale du Savoir en Algérie et, plus encore, cette commémoration nous oblige à la considérer comme une construction selon les normes universelles. Pour la nation algérienne, le mois d’avril, tout autant que les autres […]

Lire la suite...

Citation

22 février 2013

1 Commentaire

« Vous me faites le chantre de la culture berbère et c’est vrai. Cette culture est la mienne, elle est aussi la vôtre. Elle est une des « composantes » de la culture algérienne, elle contribue à l’enrichir, à la diversifier, et à ce titre je tiens (comme vous devriez le faire avec moi) non seulement à la […]

Lire la suite...

Citation Mouloud Mammeri

22 février 2013

Commentaires fermés

« Mon passage de la culture berbère à un genre de vie qui je crois en est radicalement différent a été brusque, et ce qui par la suite m’a le plus frappé a été ce dont il fallait avec douleur m’arracher après l’avoir longtemps chérie, c’est-à-dire tout le stock de vérité que l’on m’avait inculquées […]

Lire la suite...

Rabia Ziani: Mémoires d’un jardinier (Entretien)

15 septembre 2012

Commentaires fermés

Rabia Ziani: Mémoires d’un jardinier (Entretien)

Rencontré chez lui à Crescia ( Sahel d’Alger) où il s’est installé depuis 1964 comme directeur d’école. Rabia Ziani est romancier, nouvelliste et pédagogue. Parmi ses romans publiés dans les années 1970 et 1980, « Le déshérité », « Ma montagne », « Nouvelles de mon jardin », « Le secret de Marie » disent l’Algérie contemporaine sous le regard de personnages rompus […]

Lire la suite...

LE POÈTE DE L’EXIL DE MOHAND HIDEUR Les poèmes de Slimane Azem en arabe

7 juin 2011

Commentaires fermés

LE POÈTE DE L’EXIL DE MOHAND HIDEUR Les poèmes de Slimane Azem en arabe

Dimanche 13 Février 2011 Par Aomar MOHELLEBI Le défenseur de la cause berbère Les éditions El Amel de Tizi Ouzou viennent de mettre sur le marché un nouveau livre sur l’un des plus grands chanteurs algériens d’expression kabyle, Slimane Azem.

Lire la suite...

Contribution : Contribution MALAISE IDENTITAIRE EN ALGÉRIE De l’algérianité problématique à la dérive postnationale Par Abdellali Merdaci

3 janvier 2011

Commentaires fermés

À l’ère du postcolonial, de l’informe mondialisation et de la mythique harga qui ont réduit à néant l’idée de nation, un débat sur l’identité nationale algérienne peut irriter, car tout nationalisme est par essence suspect, parfois à juste titre, copieusement nourri de conservatismes de tout crin. En Algérie, bien sûr, mais surtout en Occident où […]

Lire la suite...

Littérature, retour sur un écrivain controversé La République arabe citoyenne d’Albert Camus

4 avril 2010

Commentaires fermés

Non, il ne s’agit nullement d’une provocation à l’endroit des camucides, de ceux et de celles qui se sont servi des années durant d’Albert Camus et de son étrange et néanmoins familier Etranger pour assassiner, souvent à titre post-mortem, des écrivains algériens francophones parce que démocrates impénitents à l’instar de Mouloud Feraoun et de Mouloud […]

Lire la suite...

Chronique du jour : ICI MIEUX QUE LA-BAS Poètes à la montagne de la soif

28 mars 2010

Commentaires fermés

Adrar n’Fad, la montagne de la soif ? C’est le nom donné depuis les temps immémoriaux à cette montagne pelée, aride, sur son versant nord, paradoxalement luxuriante sur l’autre versant, que l’on voit à partir d’Aït- Smaïl, à un nuage des gorges de Kherrata, dans la wilaya de Béjaïa.

Lire la suite...

L’écriture et le livre, pour libérer la parole des femmes berbères

26 février 2010

Commentaires fermés

La place de la femme dans la littérature berbère L’écriture et le livre, pour libérer la parole des femmes berbères abrouri lundi 4 janvier 2010 L’écriture et le livre, pour libérer la parole des femmes berbères Raconter, se raconter…Les femmes du monde ont beaucoup de choses à dire. Certaines ont réalisé d’énormes progrès, notamment dans […]

Lire la suite...

Le paradigme de l’Arabe, ou la représentation de l’indigène dans la littérature coloniale

27 janvier 2010

Commentaires fermés

Le paradigme de l’Arabe, ou la représentation de l’indigène dans la littérature coloniale

Le paradigme de l’Arabe, ou la représentation de l’indigène dans la littérature coloniale par Kaddous Mohammed Zinel Abidine 3e partie Dans «Allouma» nous nous sommes contentés d’examiner un seul extrait que nous pensons être assez révélateur de l’état d’esprit d’une certaine classe intellectuelle française, en mal d’exotisme, de passage en Algérie:

Lire la suite...

Fatima Kerrouche – L’écriture et le livre, un moyen pour libérer la parole des femmes berbères

8 janvier 2010

2 Commentaires

Fatima Kerrouche – L’écriture et le livre, un moyen pour libérer la parole des femmes berbères

La place de la femme dans la littérature berbère L’écriture et le livre, un moyen pour libérer la parole des femmes berbères Entretien avec Fatima Kerrouche Raconter, se raconter…Les femmes du monde ont beaucoup de choses à dire. Certaines ont réalisé d’énormes progrès, notamment dans les sociétés démocratiques…D’autres, la parole leur est interdite. Qu’en est-il […]

Lire la suite...

L’écriture et le livre, un moyen pour libérer la parole des femmes berbères

4 janvier 2010

Commentaires fermés

L’écriture et le livre, un moyen pour libérer la parole des femmes berbères il y a une incontestable écriture des femmes, dont la pionnière serait Djamila Debêche… et puis les héritières de Taos Amrouche ou de Fathma Aït Mansour, dont Maïssa Bey, Nora

Lire la suite...

«Ces histoires se sont déroulées dans la Soummam»

28 octobre 2009

Commentaires fermés

«Ces histoires se sont déroulées dans la Soummam»

SAÏD SEDDIK KHODJA (ÉCRIVAIN)«Ces histoires se sont déroulées dans la Soummam»Propos recueillis par Aomar MOHELLEBI  - Mercredi 28 Octobre 2009 – Page : 20 Ifri, coeur de la Soummam Saïd Seddik Khodja vit à Larbâa Nath Irathen (Tizi Ouzou) où il a exercé pendant des années en tant que correspondant de plusieurs quotidiens. Sur conseil de ses […]

Lire la suite...

12 juin 2009

Commentaires fermés

14e anniversaire de l’assassinat de Tahar Djaout Phare brisé par les chasseurs de lumières L’élite algérienne en général et celle de Kabylie en particulier ne se consoleront pas de sitôt du drame qui les frappa en la personne de Tahar Djaout en ce funeste jour du 26 mai 1993. Victime d’un attentat terroriste au pied […]

Lire la suite...

Tahar Djaout en quelques lignes

12 juin 2009

Commentaires fermés

Tahar Djaout en quelques lignes

L’auteur en quelques lignes D’origine kabyle, Tahar Djaout est né le 11 janvier 1954 à Oulkhou (Ighil Ibahriyen) près d’Azeffoun en Haute Kabylie. En 1970, sa nouvelle Les insoumis reçoit une mention au Concours littéraire « Zone des tempêtes ». Il achève ses études l’année suivante au lycée Okba d’Alger et obtient en 1974 une licence de […]

Lire la suite...

Réflexions sur le livre, la lecture et l’écriture

12 juin 2009

Commentaires fermés

Réflexions sur le livre, la lecture et l’écriture Plusieurs mois après avoir adopté la nouvelle formule de “la Dépêche du livre”, il serait sans doute intéressant de revenir sur quelques réflexions exprimées dans ces colonnes au sujet du livre et de l’environnement qui l’entoure. Dans le flot des fiches de lecture, des présentations et des […]

Lire la suite...

L’être et le paraître chez Aït Menguellet

12 juin 2009

Commentaires fermés

L’être et le paraître chez Aït Menguellet

“Innad Umghar” et sa dimension universelle L’être et le paraître chez Aït Menguellet Dans une série d’articles que nous avions publiés dans “La Dépêche de Kabylie” en 2003 et 2004, nous avions essayé d’approcher la poésie de Lounis Aït Menguellet par le moyen d’études thématiques. En effet, dans leurs rapports intimes et dialectiques avec la […]

Lire la suite...

Babor ettaqafa…

12 juin 2009

Commentaires fermés

Regards Babor ettaqafa… En 1955, une polémique s’était engagée à propos de La colline oubliée de Mouloud Mammeri. A l’époque l’œuvre avait engendré une agitation exaspérée par des intellectuels algériens. Les esprits apaisés, l’œuvre, sortie du champ politique, a été par la suite mieux comprise et remise dans son contexte littéraire. En 1975, on en […]

Lire la suite...

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...