RSS

Résultats de recherche | albert camus étranger

Rapatrier un jour les cendres de Camus ? par Kamel Daoud

11 novembre 2013

Commentaires fermés

Faudra-t-il un jour rapatrier les cendres d’Albert Camus ? Pour le moment, il est dit qu’il n’est pas algérien. Pourtant né en Algérie. Avec des livres éclairés par les paysages algériens, la terre d’ici, la lumière, le sel aussi et surtout.

Lire la suite...

Occident civilisé et Orient barbare par Omar Merzoug

5 septembre 2013

Commentaires fermés

En ce début du XXIe siècle, la barbarie défraie la chronique, suscite toutes sortes de commentaires, de réactions passionnées, de condamnations toutes aussi péremptoires les unes que les autres. Elle est derechef à l’ordre du jour, on n’ose dire à la mode. 

Lire la suite...

Un (communiste) algérien : Maurice Laban (1914-1956)

19 août 2013

Commentaires fermés

Un (communiste) algérien : Maurice Laban (1914-1956)

Un Algérien - Maurice Laban, par Jean-Luc Einaudi. Le cherche midi éditeur, 1999, 190 pages. Maurice Laban était un français né en Algérie (alors colonie de la France) qui rejoignit très jeune le parti communiste. Il a vécu tous les grands événements qui ont marqué la période : le Front populaire, la Guerre d’Espagne, la deuxième guerre mondiale, la Guerre d’Algérie. Il […]

Lire la suite...

LES FRANÇAIS D’ALGÉRIE DE PIERRE NORA La vertu que soulève le paradoxe colonial

12 août 2013

Commentaires fermés

LES FRANÇAIS D’ALGÉRIE DE PIERRE NORA  La vertu que soulève le paradoxe colonial

Mercredi 24 Juillet 2013 Par Kaddour M’HAMSADJI À l’Époque de l’institution coloniale, on constatait un symptôme effrayant: on distinguait les «Européens» et les «musulmans» pour surévaluer la minorité des Français d’Algérie… … Et «sur le plan de la symbolique inconsciente», l’Arabe restait l’Étranger, l’homme au couteau dont la lame, prometteuse de libération et d’indépendance, lance ses […]

Lire la suite...

Henri Alleg, «Un homme, ça s’empêche !» par Salah Guemriche

25 juillet 2013

1 Commentaire

On se souviendra longtemps, en Algérie, de cet aveu surréaliste, plein de morgue et de rancœur mêlées, d’un candidat aux Législatives qui, apprenant son score, laissa échapper ce cri du cœur : «Je me suis trompé de peuple ! » (ou de société)… 

Lire la suite...

La puissance des mots par Boutaraa Farid

18 juillet 2013

Commentaires fermés

Les mots ont-ils toujours la force de créer des changements et des bouleversements comme autrefois? Une minorité pense que les mots n’ont pas aujourd’hui la même puissance pour déclencher des mutations et libérer les peuples des jougs des nouveaux colons qui, au nom d’une révolution, ont chassé les occupants étrangers pour tout accaparer comme s’il […]

Lire la suite...

La civilisation et l’anarchie selon Ould Kablia/Meursault par Kamel Daoud

10 juillet 2013

Commentaires fermés

Héros de la fin de semaine ? Ould Kablia, le ministre de l’Intérieur, dans sa dernière conférence conjointe avec le ministre du Commerce, a expliqué que le retour des activités informelles sur les trottoirs « est une caractéristique du peuple algérien, à chaque fois qu’on interdit quelque chose, son tempérament anarchique ou anarchiste le pousse […]

Lire la suite...

Le suicide, un véritable problème de santé publique Par le Pr Ziri Abbès,

11 novembre 2012

Commentaires fermés

Contribution :  directeur général du CHU de Tizi-Ouzou Etudier la problématique du suicide longtemps débattue et autour de laquelle beaucoup d’encre a coulé, je tiens avant tout à rendre un vif hommage à celui qui fut notre maître, notre enseignant, celui qui a été pendant de longues années un éminent clinicien et un expert hors pair.

Lire la suite...

ALBERT CAMUS Entre morts et mémoires

9 octobre 2012

Commentaires fermés

Voxpopuli :  «Oui, c’est vrai. Des hommes et des sociétés ont marqué ce pays avec leur civilisation de sous-officiers. Ils se faisaient une idée basse et ridicule de la grandeur et mesuraient celle de leur empire à la surface qu’ils couvraient. Le miracle, c’est que les ruines de leur civilisation soient la négation de leur idéal. […]

Lire la suite...

Jean Sénac, l’Algérien blessé

15 septembre 2012

Commentaires fermés

Jean Sénac, l’Algérien blessé

« J’ai langui, j’ai séché, dans les feux, dans les larmes ». Jean Racine, dramaturge français (1639-1699) Jean Pélégri (assis) et Jean Sénac.

Lire la suite...

Albert Camus évoque l’Etranger

5 août 2012

2 Commentaires

Albert Camus évoque l’Etranger

Albert Camus évoque l’Etranger « …J’ai résumé L’Étranger, il y a longtemps, par une phrase dont je reconnais qu’elle est très paradoxale : ‘Dans notre sociéte tout homme qui ne pleure pas à l’enterrement de sa mère risque d’être condamné à mort.’ Je voulais dire seulement que le héros du livre est condamné parce qu’il ne joue pas […]

Lire la suite...

Résumé de la Peste

5 août 2012

Commentaires fermés

Résumé de la Peste

La Peste est publié en 1947 et vaut à Albert Camus son premier grand succès de librairie : 161 000 exemplaires vendus dans les deux premières années. Ce roman s’est vendu, depuis, à plus de 5 millions d’exemplaires , toutes éditions françaises confondues.

Lire la suite...

Les déchirements d’Albert Camus par Omar Merzoug*

27 juillet 2012

Commentaires fermés

Le 4 janvier 1960, à 47 ans, Albert Camus se tuait dans un accident de voiture qui a revêtu le sens d’un destin tragique, d’un scandale ontologique. « Pour l’acteur comme pour l’homme absurde une mort prématurée est irréparable » avait-il écrit lui-même dans Le Mythe de Sisyphe. Ce décès allait ceindre d’un halo de […]

Lire la suite...

«LE TEMPS DE LIRE» DANS LE CINQUANTENAIRE (1962-2012) Lire pour savoir et comprendre

25 juillet 2012

Commentaires fermés

«LE TEMPS DE LIRE» DANS LE CINQUANTENAIRE (1962-2012)  Lire pour savoir et comprendre

Mercredi 25 Juillet 2012 Par Kaddour M’HAMSADJI Ayant déchiré le voile de la nuit coloniale et émergeant du silence, nos auteurs se consacrent depuis l’indépendance aux nouveaux lecteurs et les jeunes talents de la littérature algérienne libérée confirment leur fulgurant envol.

Lire la suite...

ABECEDARIUS Combat abstrait

5 février 2012

Commentaires fermés

ABECEDARIUS Combat abstrait le 26.11.11 | 01h00 Il existe des littératures régionales et des littératures nationales et l’on peut aussi repérer des littératures regroupant les œuvres d’une époque, d’un genre, d’une école ou d’une tendance.

Lire la suite...

ALBERT CAMUS Entre morts et mémoires Par : M. BELHASSEB

4 février 2012

Commentaires fermés

ALBERT CAMUS  Entre morts et mémoires  Par : M. BELHASSEB

Contributions Vendredi, 03 Février 2012  « Oui, c’est vrai. Des hommes et des sociétés ont marqué ce pays avec leur civilisation de sous-officiers. Ils se faisaient une idée basse et ridicule de la grandeur et mesuraient celle de leur Empire à la surface qu’ils couvraient. Le miracle, c’est que les ruines de leur civilisation soient […]

Lire la suite...

Camus, «étranger» en France et en Algérie Par Kader Bakou

28 janvier 2012

Commentaires fermés

Camus, «étranger» en France et en Algérie   Par Kader Bakou

 Le coup de bill’art du Soir Cinquante ans après l’indépendance de l’Algérie et cinquante-deux ans après la mort d’Albert Camus, une plaque commémorative a été apposée lundi au premier domicile de l’écrivain, à Drean (ex-Mondovi). 

Lire la suite...

ABECEDARIUS Combat abstrait

13 janvier 2012

Commentaires fermés

le 26.11.11 | 01h00 Il existe des littératures régionales et des littératures nationales et l’on peut aussi repérer des littératures regroupant les œuvres d’une époque, d’un genre, d’une école ou d’une tendance.

Lire la suite...

Sansal ou la tragédie camusienne de « L’Etranger »

12 janvier 2012

Commentaires fermés

Sansal ou la tragédie camusienne de « L’Etranger »

Par Free Algérie | 05/01/2012  Ici, les points saillants de l’entretien que nous a accordé Boualem Sansal sur son nouveau roman « Rue Darwin ». La relation qu’entretient ce roman avec « L’Etranger » d’Albert Camus s’établit par le questionnement sur la Vérité et sur une esthétique de « l’illégitimité » Pour la première fois, Boualem Sansal s’exprime sur le lynchage médiatique fait par […]

Lire la suite...

Jean Mouhoub Amrouche : l’éternel Jugurtha

10 janvier 2012

Commentaires fermés

le 07.01.12 | 01h00 «L’écriture a ceci de mystérieux qu’elle parle» Paul Claudel (1868-1955) écrivain français   Par Kamal Guerroua (*) Dépoussiérer les mémoires et les rafraîchir est un travail de longue haleine, plus particulièrement en des zones, régions ou pays où le dogmatisme tous azimuts ne cesse de construire des forteresses tout autant «inatteignables» […]

Lire la suite...
12345...8

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...