RSS

Résultats de recherche | abdellali merdaci

MANIFESTE CONTRE LE RACISME DE MOHAND TAZEROUT (1893-1973) Un brillant penseur algérien injustement ignoré

19 août 2013

Commentaires fermés

MANIFESTE CONTRE LE RACISME DE MOHAND TAZEROUT (1893-1973)  Un brillant penseur algérien injustement ignoré

Mercredi 15 Mai 2013 Par Kaddour M’HAMSADJI son nom est celui d’une grande famille du terroir natal, son oeuvre, pourtant prodigieuse, n’est connue que par de rares chercheurs algériens. Tandis que l’actualité est, ailleurs, à la journée de commémoration de l’abolition de l’esclavage, je me mets à ranger dans mon lieu de travail des documents depuis […]

Lire la suite...

AUTEURS ALGÉRIENS DE LANGUE FRANÇAISE DE LA PÉRIODE COLONIALE (1833-1962) DE ABDELLALI MERDACI De A à Z

7 août 2012

Commentaires fermés

Culture : En librairie Cet ouvrage est extraordinaire. Il est à mettre entre toutes les mains et dans toutes les bibliothèques familiales. C’est une sorte de dictionnaire hyper-détaillé. Une rétrospective de la liste des auteurs algériens de langue française, qui ont été publiés durant la période coloniale, plus précisément entre 1833 et 1962. 

Lire la suite...

BADR’EDDINE MILI RÉPOND À ABDELLALI MERDACI Les mauvais élèves de Giap

1 août 2012

Commentaires fermés

Contribution : Les mauvais élèves de Giap ont ceci de particulier qu’ils sont plus difficiles que les autres. Avec eux, on est obligé de souquer très ferme, de travailler au rabot très dur, d’insister et de revenir à la charge à plusieurs reprises et encore ! le résultat n’est pas assuré d’avance.

Lire la suite...

Abdellali Merdaci répond à Badr’Eddine Mili

30 juillet 2012

1 Commentaire

Abdellali Merdaci répond à Badr’Eddine Mili

Contribution :  Vous avez été nombreux à me témoigner votre soutien après la lecture du factum rageur et enragé de Badr’Eddine Mili («Non aux pyromanes de l’histoire et aux adorateurs du veau d’or», Le Soir d’Algérie, 24 juillet 2012), en réponse à mes observations sur ses hypothèses à propos d’une inscription sur un char dans le […]

Lire la suite...

«LE TEMPS DE LIRE» DANS LE CINQUANTENAIRE (1962-2012) Lire pour savoir et comprendre

25 juillet 2012

Commentaires fermés

«LE TEMPS DE LIRE» DANS LE CINQUANTENAIRE (1962-2012)  Lire pour savoir et comprendre

Mercredi 25 Juillet 2012 Par Kaddour M’HAMSADJI Ayant déchiré le voile de la nuit coloniale et émergeant du silence, nos auteurs se consacrent depuis l’indépendance aux nouveaux lecteurs et les jeunes talents de la littérature algérienne libérée confirment leur fulgurant envol.

Lire la suite...

ABDELLALI MERDACI RÉPOND À BADR’EDDINE MILI : «Arrête ton char Mili !»

23 juillet 2012

3 Commentaires

Contribution :  Badr’Eddine Mili semble s’étonner ( Le Soir d’Algérie, 16 juillet 2012) que dans le défilé militaire du 14 Juillet, à Paris, un char rappelle Constantine et l’année 1837, celle de sa prise par l’armée française de conquête, dans la nuit désolée du 12 au 13 octobre. Le fait en soi est curieux, lorsqu’il ne […]

Lire la suite...

IMPASSES DU TRAVAIL IDENTITAIRE DANS LE CHAMP LITTÉRAIRE EN ALGÉRIE Pour une nécessaire clarification IMPASSES DU TRAVAIL IDENTITAIRE DANS LE CHAMP LITTÉRAIRE EN ALGÉRIE Pour une nécessaire clarification

20 février 2012

Commentaires fermés

Contribution :  Par Abdellali Merdaci* La quatrième «Rencontre euro-algérienne des écrivains», qui s’est tenue à Alger, les 25 et 26 janvier 2012, sous les auspices de Mme Laura Baeza, déléguée permanente de l’Union européenne, sur le thème des «Identités plurielles» (Amine Maalouf, 1998) vaut rappel sur la nécessité de revenir au travail sur l’identité nationale, phénomène […]

Lire la suite...

02.POLITIQUE LINGUISTIQUE EN ALGÉRIE Entre le monolinguisme d’Etat et le plurilinguisme de la société (2e partie et fin) Par le Professeur Abderrezak Dourari*

26 octobre 2011

Commentaires fermés

Contribution :  Les ordonnances et lois sur la généralisation de l’arabisation (terme ambigu) montrent par défaut les choix effectués par le gouvernement. En effet, la politique linguistique de l’Etat algérien peut être définie en creux à travers les dispositions légales suivantes :

Lire la suite...

RÉPONSE À ALI MEBROUKINE Boumediène, le marbre dur, le dogme mou et les poncifs éculés

25 octobre 2011

Commentaires fermés

Contribution : RÉPONSE À ALI MEBROUKINE Boumediène, le marbre dur, le dogme mou et les poncifs éculés Par Abdellali Merdaci Dans une contribution sur la crise du livre et de la lecture en Algérie ( Le Soir d’Algérie, 6 octobre 2011), j’ai rappelé un moment décisif dans le basculement radical de l’Ecole algérienne : celui […]

Lire la suite...

LA CRISE DU LIVRE ET DE LA LECTURE EN ALGÉRIE L’indiscutable responsabilité de l’École réformée Par Abdellali Merdaci*

6 octobre 2011

Commentaires fermés

Contribution :  La mise en œuvre du projet gouvernemental sur le livre et la lecture dans les programmes de l’Ecole algérienne — pour le moment, sans calendrier précis ni communication sur son cahier des charges — serait imminente, selon Mme Khalida Toumi, ministre de la Culture, s’exprimant à l’occasion de l’ouverture du 16e Sila. La […]

Lire la suite...

Culture : ÉCRITS ÉPARS-LIÉS (1989-2009)DE LAMINE KOULOUGHLI Morceaux choisis

17 août 2011

Commentaires fermés

Par Abdellali Merdaci La question – souvent entrevue mais peu discutée – de la présence des universitaires dans le débat public, en Algérie, n’a pas connu de réponse à l’aune de la qualité de leur engagement dans les grands chantiers de la société. Les Écrits épars-liés (1989-2009) de Lamine Kouloughli, professeur de psychopédagogie à l’université […]

Lire la suite...

LE MENSONGE DE DIEU DE MOHAMED BENCHICOU Le roman d’une Algérie méconnue

23 juillet 2011

Commentaires fermés

Culture : LE MENSONGE DE DIEU DE MOHAMED BENCHICOU Le roman d’une Algérie méconnue Par Abdellali Merdaci Avec Le Mensonge de Dieu (Paris-Alger, Michalon-Koukou-Inas, 2011), Mohamed Benchicou propose une perspective inaccoutumée de la représentation de l’histoire dans le roman.Le récit se déroule sur une vaste période qui commence en 1870 et s’achève en 2007. Cent […]

Lire la suite...

À quoi sert le livre? 29-06-2011

29 juin 2011

Commentaires fermés

Sous ce thème très général et très ouvert, j’ai essayé de recueillir, parmi nos professionnels du livre (praticiens de l’écriture littéraire de tout genre, éditeurs, libraires, critiques,…), le sentiment qu’ils pourraient librement exprimer au sujet de ce vaste

Lire la suite...

UN TROUBLANT DÉNI D’ALGÉRIANITÉ Mouloud Mammeri ou la seconde mort du Juste Par Abdellali Merdaci

27 mai 2011

Commentaires fermés

L’écrivain et journaliste Tahar Benaïcha a déclaré récemment à El Khabar (21 mai 2011) que l’auteur du Banquet (Paris, Librairie académique Perrin, 1973) «Mouloud Mammeri est plus kabyle qu’algérien ». La formule malheureuse, semée impudiquement par l’ancien président de la République Ahmed Ben Bella à propos de Hocine Aït Ahmed membre du «Groupe des Six» […]

Lire la suite...

Contribution : Contribution MALAISE IDENTITAIRE EN ALGÉRIE De l’algérianité problématique à la dérive postnationale Par Abdellali Merdaci

3 janvier 2011

Commentaires fermés

À l’ère du postcolonial, de l’informe mondialisation et de la mythique harga qui ont réduit à néant l’idée de nation, un débat sur l’identité nationale algérienne peut irriter, car tout nationalisme est par essence suspect, parfois à juste titre, copieusement nourri de conservatismes de tout crin. En Algérie, bien sûr, mais surtout en Occident où […]

Lire la suite...

INTERDICTION DU LIVRE ÉGYPTIEN AU SILA Une décision irréfléchie et calamiteuse

17 août 2010

Commentaires fermés

POINT DE VUE INTERDICTION DU LIVRE ÉGYPTIEN AU SILA Une décision irréfléchie et calamiteuse Par Abdellali Merdaci* La décision rapportée par le quotidien L’Expression (9 août 2010) du commissaire du Salon international du Livre d’Alger (Sila) d’en fermer les portes aux écrivains et aux éditeurs égyptiens est dans ses excès à la fois irréfléchie et […]

Lire la suite...

MALEK HADDAD (1927-1978) Au rendez-vous tourmenté de l’Histoire

1 juin 2010

Commentaires fermés

Aujourd’hui, l’image célébrée et même mythifiée — à rebours — de Malek Haddad marque-t-elle la confusion entre deux démarches, celle de l’écrivain et celle du militant et agent institutionnel de l’ère Boumediene ? Au-delà de rites de célébration convenus, comment lire et projeter dans l’histoire un parcours dont la complexité tient, non pas au seul […]

Lire la suite...

Analyse-Après la sortie de la cité des roses Feraoun, loin des idées reçues

2 avril 2010

Commentaires fermés

Analyse-Après la sortie de la cité des roses Feraoun, loin des idées reçues

Les articles parus à ce propos dans le dernier Arts & Lettres ont suscité plusieurs réflexions. Ici, ce complément d’éclairage met en valeur une vocation littéraire très forte.

Lire la suite...

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...