RSS

Parution : Boudiaf raconté aux jeunes

20 juin 2017

BENBRAHIM DJILALI

Parution : Boudiaf raconté aux jeunes

A F  Publié dans El Watan le 14 – 02 – 2017
Après Bagouts d’été et Un rêve à partager, Djillali Benbrahim, l’enfant de Sougueur, récidive avec Boudiaf raconté aux jeunes.
Un livre édité par Nador Graph, histoire de témoigner du parcours d’un homme, historique de surcroît, qui a fait naître l’espoir chez les jeunes Algériens des années 1990 jusqu’alors fourvoyés dans une violence aveugle. La courte préface de Nacer, fils de feu Mohamed Boudiaf, assassiné un certain 29 juin 1992 à Annaba, semble avoir donné de l’épaisseur à cet essai, où poèmes riment avec quelques réflexions restées célèbres de Si Tayeb El Watani. Boudiaf raconté aux jeunes se veut un roman-essai pour mieux dépeindre les traits d’un homme ayant marqué à jamais les esprits des Algériens, avec en arrière-fond les luttes claniques au sommet de l’Etat.
Dire Boudiaf autrement semble être le sacerdoce de notre ami Benbrahim, qui relève qu’entre autres faits et gestes ayant marqué le court passage de Boudiaf au sommet de l’Etat, ce tic langagier qui le caractérisa. «Les vieilles, les vieux et tous les illettrés du pays n’avaient plus besoin d’un interprète pour comprendre leur Président qui s’adressait à eux directement, dans leur langage, simple et concis, loin des discours grandiloquents que ne saisissent que les élites», dira l’auteur. Se déclinant sur 175 pages, très digeste, Boudiaf raconté aux jeunes, cédé à seulement 600 DA, est disponible dans de très nombreuses librairies.

<iframe src= »https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fsougridesouche%2Fposts%2F1479952122026935&width=500″ width= »500″ height= »462″ style= »border:none;overflow:hidden » scrolling= »no » frameborder= »0″ allowTransparency= »true »></iframe>

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...