RSS

Khabatou nous quitte

27 décembre 2014

Farid Talbi

 

Le Mercredi 17 septembre 2014 17h27, farid talbi <lyon228ruisseau@yahoo.fr> a écrit :
Khabatou nous quitte .
Parti Khabatou,  avec son attachement indéfectible  en la mansuétude et grandeur de tous les enfants en peine,  qu’on disait « de rues» ,  enfants devenus  hommes accomplis, au cours de l’histoire bien tumultueuse du pays. En somme des adultes pas tout-à-fait sortis de l’innocence,  mais en devenir emplit d’espoir méritoire, le plus ardu, juste à  l’épreuve du sport de confrontations identitaires et de société  .
Et quel  choc !
Alors sur  fond de violence culturelle inouïe, on ne peut pas imaginer, et pas que ..
La grande excuse,  le foot,  qui inclinait par un tas d’épreuves collectives , à la transcendance individuelle, dans l’adversité la plus résolue  . Khabatou   du Mouloudia , USMB, OMR, CRB, c’était  par là, tout l’esprit de la chose, une fois les crampons chaussés,  en deçà du stade aussi   .
Smain était forcément au-dessus de la crasse humaine.
J’ai en mémoire plusieurs souvenirs. Dont celui de s’être fait grillé le job, par de nouveaux ‘’amis’’ en embuscade des temps modernes , adjoints collants aux baskets, qui l’assistaient en deux clubs différents , pour mieux le scier du dedans, prendre la place .  Il le savait notre homme , car trop intelligent pour ne pas lire la saloperie affichée sur le front des falsos, puanteur qui  d’ailleurs empestait le cercle  algérois .
Réponse à ma curiosité : «  laisse faire, il fera tôt ou tard pénitence … ». Et plus rien après de la bouche de Smain , rien , bien que dépossédé d’équipes laborieusement et superbement édifiées ; avant de les voir lamentablement détruites par la succession aux à guets.
Ou encore, en 1972 ( je crois) un tournoi inter quartiers permettait de faire jouer 1000 gosses du grand Alger , comme ils aimaient et le faisaient entre eux,   durant deux mois de vacances à Belcourt . Et prospective sur le devenir du foot algérien libre, précoce, déjà en péril  mais encore, in extrémis   curable . Un trésor de renseignements  et solutions  singulières, à construire fondamentalement. A contrario l’œuvre de destruction , parvenue à  apogée quelques années plus tard faisait dire à Smain : «  le ver est dans le fruit, ignorance,  c’est un nouveau choix  imparable  de société qui s’amorce …. ».
Merci Smail de tout .
FT //  

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...