RSS

Gaza, une si fragile trêve à vivre Par Salim Metref

28 août 2014

Salim Metref

 

La guerre de Gaza n’a pas encore révélé toutes ses conséquences tant régionales qu’internationales. La trêve de 30 jours décidée à l’issue des négociations du Caire pour mettre semble-t-il «à l’épreuve les intentions des uns et des autres» et d’arrêter le massacre notamment celui de nourrissons, d’enfants, de femmes et de  personnes âgées palestiniens ne sera qu’une pause avant reprise des négociations. Tout reste en suspend notamment la résolution de ce qui constitue le cœur du conflit au Proche-Orient, les droits légitimes du peuple palestinien à un état avec pour capitale Jérusalem et au retour des millions de réfugiés qui depuis 1948 ont quitté leurs foyers. Et il ne s’agira pas de négocier pour Gaza mais pour le peuple palestinien toute entier. Mais en attendant cette échéance et tout ce qui d’ici là pourrait se produire, énumérons quelques unes des conséquences les plus pertinentes de cette guerre perdue par Israël qui apparaitront à l’avenir et dont les contours commencent déjà à se dessiner.

Une crise politique majeure en Israël nourrit par une inéluctable crise économique que les traditionnels pourvoyeurs de fonds occidentaux ne pourront pas endiguer, une fracture profonde au sein de la communauté juive dont les premiers signes sont la condamnation sans appel des crimes de guerre commis par l’armée Israélienne par d’anciens déportés juifs américains, une mise en quarantaine des traditionnels agitateurs sionistes (surtout dans les médias occidentaux) dont les « judicieux conseils » ont inspiré le criminel de guerre Netanyahou et lui ont permis d’aller se fracasser à Gaza, la fin du mythe de Tsahal dans l’imaginaire occidental et la remise sur l’agenda international du chapitre incontournable des droits légitimes et inaliénables du peuple palestinien que les gouvernements occidentaux voulaient sous la pression d’Israël faire passer aux oubliettes constitueront quelques unes de ces conséquences.

Les évènements de Gaza auront également  permis grâce à la combativité et à la détermination du peuple palestinien et parce que l’armée israélienne a commis des crimes de guerre de libérer les peuples occidentaux prisonniers des lobbies pro israéliens et de leur redonner la parole puisqu’ils avaient jusque là toujours eu peur de condamner aussi bien le sionisme que les exactions israéliennes. Enfin qu’un nouveau conflit majeur avec Israël n’est pas à écarter surtout que les dirigeants de ce dernier ne tiennent jamais leurs promesses ni ne respectent leurs engagements et mettront probablement à profit les 30 jours de trêve avant reprise des négociations pour créer les conditions d’une nouvelle confrontation et pour préparer secrètement la tentative de liquidation des chefs du Hamas et du Jihad islamique palestiniens.

 

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...