RSS

MONDE DU FOOT ET DE LA POLITIQUE / LA DECOMPOSITION .

23 juillet 2014

Farid Talbi

 

Les puissances financières politiques du moment, se livrent  à des menées d’exploitation humaine et économique, de plus en plus violentes, qui n’épargnent surtout pas les peuples  naturellement pacifiques  en quête d’une existence  libre,  d’un bien être modeste, rêvant  d’un choix de société  dominé par la justice.
Et ce sera dans les circonvolutions de constantes aspirations légitimes étouffées  par manipulateurs et manipulations, qu’ira s’incruster  le mal viral que représentent  la politique libérale mondialiste  en général. Et à demeure importée ou imposée, s’exercera  l’imparable mécanique infernale de la  « démocratie parlementaire électoraliste » , en particulier. De ces gens  qui nous voudraient du bien,  malgré nous, sans nous,  pour dépouiller  autrui impunément,  au nom d’une  loi  réputée républicaine impartiale.
De par cette vieille démocratie européenne de la manipulation ,  un véritable système largement  éprouvé d’exploitation sociale écrasante s’est  imposé, de gré ou de force , à l’humanité des faibles, car savamment désorganisés  de manière intestine , depuis la Grèce antique à nos jours  . C’est dire la consistance  du machin !
Un nouveau monde domine donc, d’acolytes agitant le spectre hideux de l’argent-roi , sous la menace d’un sauve qui peut individuel d’autres acolytes  par délégation , agitateurs du reste du monde , au-dessus de la mêlée terrorisée . Ces prédateurs en bandes déclarées, n’excluant ni l’anthropophagie, ni la curée les charognards ,  et achever leur œuvre sinistre définitivement .
Pour illustrer le mal insidieux, pas mieux que le foot.
Comme le disait Khabatou dans le temps, «  le foot, ce réceptacle –miroir d’une société donnée, où tout se révèle,  dans le spectre grossissant du sport  public, populaire….  ».
En l’espèce, le mondial prochain  à de quoi nous surprendre ! .
Exemples flagrants. Deux pays, que tout sépare en théorie, l’un bien riche, l’autre  scotché dans la pauvreté de sa gouvernance et qui lui  revient plus cher encore, vont se retrouver compétiteurs footeux  du mondial 2014.
D’une part  la sélection nationale de foot  du pays riche, comportera un important quota de joueurs issus à demeure des poches de misère sociale, plus connues sous les appellations « quartiers », ou « banlieues »,  dits encore  « défavorisées, sensibles, prioritaires… » .Des mots vides de sens, pour ne pas avouer  de la grande pauvreté et exclusion  de tous points de vue, de ces quelques autres peuplements singuliers. Reconnaissons-le vocables  souvent arrosés de grosses larmes,  emplis de compassion !
Mais encore dans ce pays riche,  des talents révélés au haut niveau de pratique  l’ont  été, pour certains, dans de tous  autres pays de l’Europe repue, mais bien  sous peuplée. Au gré des aventures précoces individuelles d’enfants en rade,  et d’une convention communautaire  de libre circulation des personnes. Tout bénef’ de récupération inespérée pour le pays d’origine (nationalité) , qualifié au le mondial du  Brésil , que ces errements d’enfants abandonnés à leur sort ,qui font de bons fouteaux  errants …et    qui ne coûtent rien ..
Donc, si tu soustrais les joueurs issus des poches de misère sociale  et des peuplements socialement naufragés provenant du « sud »  , ainsi  que les gamins du terreau,   qui se sont faits partout ailleurs en Europe à leurs risques et périls , reste pas grand monde de performant – formé à  demeure-  en sélection nationale du pays riche dont on cause  .
D’autre part, tu as également en lice  l’autre pays, celui-là  pauvre tiers- mondiste ou en voie de quelque chose d’autre, engagé consciemment à faire, à nouveau,  de la figuration au mondial . Vas savoir pourquoi  ce choix culturel complaisant qui coûtera, pour l’exemple  d’incartade et d’incurie, cher le modèle éducatif dans l’esprit des enfants en devenir de ce bled .
Car sa sélection  nationale à ce pays tiers mondiste , -internationale celle-là de footballeurs mondialistes -, ira piocher des pratiquants les meilleurs à l’étranger, dans le peuplement d’émigration et descendants possibles et vaillants sûrs. Hélas forcément en se détournant résolument de la production nationale, désespérément médiocre. Walou, zéro !
C’est là  l’état des lieux en contrée sous dev’  et de désespérance, dont tout le monde reconnait l’évidence, au contexte organique  du naufrage patent du système sportif footeux actuel,  indécrottable. Un système bien en main, qui puise l’élément de sa force d’existence en l’état, sur les corporations parasites opportunistes, nombreuses et puissantes qui tirent profit professionnel juteux de l’engouement populaire aveugle pour le foot de l’impéritie, par défaut ….De vrais métiers du racontar de l’imaginaire  populaire, qui entretiennent les illusions les plus bidouillées par les bruitages d’ambiance  festive !
Nous voilà  face à des conséquences troublantes, lorsque l’on  réfléchit  à  ce nouveau mondial brésilien  et vocables :  pays riches/ pays pauvres / foot national / impact de culture/ manipulations /ver dans le fruit / civilisation / talents / succès / enfance  ….
Interrogeons-nous !
Car d’une part, pour conforter le niveau de participation dominante des pays riches, aux « mondial de  foot » à venir , leur faudrait-il multiplier  à demeure l’existence des poches de misère humaine   permettant l’émergence de talents juvéniles de foot, à profusion ? sur le terreau de la pauvreté sociale plus étendue, scolarisation plus défectueuse, chômage croissant ?  Encourager le vagabondage de l’enfance  par « Schengen »  interposé,  et autres  tentations de formations contractuelles d’asservissements,   pas nettes peu importe ?
D’autre part, pour que les pays toujours pas riches puissent  se constituer une équipe nationale  de descendants d’expatriés formés  durement, mieux et ailleurs, à l’épreuve de la ‘ faim ‘ qui justifie les moyens,  et ici bas d’encadrement et médias de la tchipa sans visas ni frontières,  faudra-t-il encourager l’exode de nos plus pauvres, à n’importe quel prix ?  Pour y faire, peser sur une organisation de compétitions nationales bien médiocres,  sans impact culturel populaire enraciné dans la démocratie participative, urbaine, de veille culturelle, essentiellement indépendante ?  Inciter à la fabrication de radeaux de fortune ?
Un nouveau mondial du foot le voilà , qui a mis vigoureusement en émoi, en agitation violente  , le monde des favelas brésiliennes, les socios espagnols des grands clubs, et pareillement les petits sociétaires prolos d’Angleterre . Et bien  d’autres vagues de fonds,  de ce  mondial  qui interroge anxieusement  de la cause à effets .
Mais enfin,  quel crédit de moralité humaine accorder à un foot de galas préfabriqués, au secours de l’oisiveté des riches qui ne le pratiquent pas hors fric et carriérisme de frime , socialement hors jeu ?
 Quel crédit à un foot  de performance  de plus en plus de cirque et animaux savants, qui s’alimente  aux sources de vocables «  émigrés-immigrés- expatriés- cités sensibles -banlieues difficiles, actions  vénales, sape commerciale.. . » ?
Foot/société , la mésalliance  bien triste !  
A mes vieux amis qui s’y retrouveraient encore.
Perdus autant que je le suis.
 
Farid Talbi

 

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...