RSS

Parrainage club foot par influents personnages/

18 mars 2014

Farid Talbi

 

Aujourd’hui à 10h32 AM
Ce rapport foot/politique/société, fric. ,c’est un sacré révélateur de culture nationale du moment,d’un pays,  .Il s’agit du dépouillement  inouï de la culture patrimoniale du sport, pour un détournement propagandiste démago,par la manipulation mentale ou argentière du populo de gradins …, autrement appelée « chaâab », et en foot el « houma »…Parrainage club foot par influents personnages/ dans Farid Talbi trans
Ce qui en dit long sur le délabrement de la société civile, les grincements désastreux de la mécanique démocratique, beaucoup de régressions , la politique de la perfusion placébo …
Pas l’endroit ni le moment de développer ici , trop long, mais çà se remue ailleurs la merdouille du nouveau sport . Cà se révèle surtout à zoubia ouverte  : brésil, Barcelone, psg,Italie, amsud , Angleterre ….
En 1977 déjà, Alger s’est retrouvée avec la réforme-révolutionnaire-socialiste-scientifique ,  à la pointe du forfait.
Une opportunité de développer autour du club de foot réformé , moult corporations alimentaires, repues depuis à l’indigestion ( presse-administrations-institutions  bidouillées…), sinon vouées au chômage ou à  la misérable intermittence !
On a même prétendu que c’était là une révolution  après la Révolution ce tour de prestidigitation . Diabolique ! le truc qui marche encore à tous les coups, l’arnaque sémantique .
Le résultat est là .
1980-2014, à part une victoire à la Dahleb sur l’Allemagne, une talonnade que-tu-sais, deux ou trois figurations qui permettent de réserver des strapontins sans visas ni frontières à des honorables correspondants nationaux , minus , mendiants , menu fretin, inassouvis …
Rien , la mort du foot urbain, populaire , associatif, intergénérationnel, de terrain social éducatif, civique ….
Et pas que des mots, j’ai vécu l’extraordinaire phénomène de société, avant qu’on ne le trucide . ET c’est la grande histoire de culture identitaire algérienne et de son sport ,  qui a été désavouée .
Une œuvre humaine  anéantie , monumentale, pulvérisée  par ses propres enfants ! la fourberie en prime !
Des charognards s’acharnent encore aujourd’hui sur la dépouille !
Mon frère, encore des maux pour le dire notre foot!
Alger, faire gaffe kho ! le centre attractif de toutes les tentations ,le carriérisme aventureux, impitoyable  .
Et çà fonctionne .
Gamin, adolescent, adulte, je dois tout aux bonnes choses de ma vie  au foot profond , du peuple et des meilleurs de ses hommes .
Gratitude et reconnaissance .
Et rien d’autre, rien .
Sabhan Allah ya l’tif !!

 

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...