RSS

Pluie de choses par El-Guellil

19 novembre 2013

El-Guellil

Bonjour, il pleut à verse. Tout est inondé, les automobilistes tentent de se ramener le beau temps par le klaxon, ça zammar de toutes parts. Les agents de l’ordre sous leurs capuches blanches se frottent les mains pour activer la circulation sanguine et se réchauffer, sifflet à la bouche, ils ont le biberon du pouvoir entre les lèvres ; les feux de signalisation font le reste : le verre refuse l’orange pressé et le rouge est servi au goulot d’étranglement à chaque croisement. Des ronds-points. Pour être ronds ils sont ronds, point bar! Les autos zigzaguent entre les « flacs» et les lacs, mares de «bas-gnaules» accentuent leur ivresse. Les bras d’honneur s’invitent et tous font appel à leur génie vocabulaire sous la ceinture… de sécurité. Ceux qui ont, à la veille de ce Algérie – Burkina Faso, peint leur nationalisme sur le capot de leur voiture, se pensent prioritaires. Comme si accrocher un étendard aux couleurs algériennes leur confère plus de droits. Du coup, la priorité est à gauche. C’est pas très adroit. Et l’agent de police au garde à vous.

Arriver en retard au boulot… ce n’est pas ça qui chauffe les turbines aux automobilistes. C’est arriver en retard au café, rater les dernières news et rumeurs. Tout le monde sait tout. Il se trouve même le voisin de la concierge du beau-frère de la cousine du copain du planton du chef de cabinet de Sellal qui «scoope» en chuchotant ce qu’a dit le Premier ministre aux joueurs, combien on leur a promis de dinars et de logements et de voitures et de primes pour à l’euroisme et de pluie (d’avantages) qui ne cesse de causer des effondrements dans le vieux bâti. D’inonder les trémies qui se transforment aux premières larmes du ciel en piscine et le manque de piscines à l’échelle nationale… mais le temps n’est pas à la critique… Nous préférons rester sur le one-two-tri… rouler les hères et assurer un bon tri lors de la prochaine élection. Car l’élection dépend de la sélection nationale de foot. Et le résultat qui sortira des urnes dépendra du score. Qui a dit que la politique ne se faisait pas avec les pieds et les protège-tibias.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...