RSS

Pourkoipa par El-Guellil

12 novembre 2013

El-Guellil

Et si pour une fois on se décidait fi douarna de considérer les habitants comme des citoyens au lieu de consommateurs. Des msarines et des estomacs a peine capables de digestion et de transit aux toilettes. Et si on décidait donc de leur donner la parole en organisant des primaires dans chaque parti afin de permettre aux militants et autres non militants de choisir le meilleur pour se présenter à la présidentielle. Le Rassemblement national démocratique, le Parti du Front de Libération national, le Hamas, le Parti des Travailleurs et les autres, tous présenteront, chacun de son côté, plusieurs personnes qui aspirent à devenir personnalités. 

On a appris que fi frança pour les primaires socialistes, pour voter il faut signer une charte d’adhésion aux valeurs socialistes et payer au minimum un euro. Mais comment que ça se passerait fi douarna ?

D’abord, tous les partis mobiliseront leurs troupes. C’est chose normale. Le Front très franc donnera du fric à tous ses militants et une consigne de vote « votez pour le plus faible des candidats figurant sur la liste des autres partis, comme ça le sortant ne pèsera pas lourd devant celui qui représentera le Parti historique. Le Rassemblement fera la même chose. Le Hamas dira kama tadinou toudaan. Le Parti des Travailleurs kif-kif : votez pour le plus con dans les autres partis. Sortiront par la force de la démocrassie des urnes des différents partis et en tête les candidats les plus cancres. Et voilà le travail… Arrivera l’échéance présidentielle, les habitants transformés en citoyens auront une foultitude de candidats, représentants de partis, aussi nases les uns que les autres. Résultat des courses, on aura à élire un président parmi tous ces fromages.

Les intellectuels comme à leur habitude appelleront à l’abstention, les féministes boycotteront les préliminaires heu… pardon les primaires et les politologues ne feront plus dans l’analyse mais dans l’horoscope, pourvu qu’ils aient la vie sauve … qui peut. On appellera cela la fuite des cerfs-volants.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...