RSS

Scénario par El-Guellil

11 novembre 2013

El-Guellil

Souriant, serein, calme. Un mystère que cet homme. Une force de la nature. Ce ne sont pas les coups vaches qui lui ont manqué. Des hauts et des bas, il les a eus sans fléchir. Questionné sur son petit secret, il dira : il faut évacuer, le temps qui passe il faut l’oublier, le présent, essayer de le vivre pleinement, quant aux problèmes… qui n’en a pas ? Le pauvre sera toujours en perpétuel combat avec la vie pour s’enrichir, le riche, lui, luttera pour ne pas s’appauvrir. Autant donc évacuer. 

Pour Otchmine, ça n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Il décide de faire comme son ami, évacuer, libérer sa mémoire de tout ce qui l’encombre. Mais par où commencer ?

Lui, qui pouvait apaiser les esprits, consoler les plus malheureux, lui, qui savait planter le bon mot, le bouturer, l’arroser pour que renaisse l’espoir chez celui qui broie du noir, ne sait plus par où commencer. Il sait que la plupart du temps, l’être humain aime se raconter, ses dernières vacances ? Il n’en n’a jamais eues, ni de premières ni de dernières vacances ! Sa façon de vivre avec rien ou trois fois rien ? Ça peut intéresser qui ? Il est convaincu que l’auditoire sera accablé d’ennui et pourtant, dans une hypocrisie généralisée, chacun prendra sur lui et mimera une profonde considération. C’est que l’être humain tient à ce que son prochain fasse semblant de s’intéresser à ses récits, tout autant qu’il le fait pour ses congénères.

Non, le vieux retraité veut sortir du crétinisme latent de ce manège pathétique. Parfois, certains racontent des histoires et c’est véritablement intéressant. Ce n’est pas son cas. Parfois, ce sont des histoires totalement inventées, des fictions, et c’est encore plus captivant. Il n’a pas la force d’en créer ! Dans de précieux élans extraordinaires, certains en font même des œuvres artistiques passionnantes. Mais la vie d’un retraité, maltraité au boulot pendant des ans et mis en exil, dans une pension qui arrive, quand elle peut, ne trouvera pas de scénariste. Ni de producteur !

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...