RSS

Le Mekhzen ennemi des Marocains par Bachir Ben Nadji

8 novembre 2013

Contributions

Que se passe-t-il ? Le monde est devenu fou, ce n’est pas normal ! Le royaume du Maroc ou plutôt le makhzen chérifien rappelle son ambassadeur accrédité à Alger, un voyou d’un pays se prétendant frère fait descendre et profane notre emblème national, celui du million et demi de Chouhada et de milliers d’autres qui ont défendu l’honneur de l’Algérie depuis l’indépendance nationale ! Cette profanation s’est déroulée dans l’enceinte même d’une représentation diplomatique devant une foule hystérique, triée bien sûr parmi la faune des voyous, et en présence de policiers de sa majesté sans que personne ne bouge le petit doigt !

Tout cela se passe au moment ou tout le monde, celui de la région, appelle à l’union du Maghreb arabe, à l’unité des pays frères que tout unit et que, malheureusement tout sépare ! Et les pays de la région, qu’en disent-ils, ils sont muets comme des carpes, est ce que quelqu’un a condamné, niet, ils sont de bons spectateurs comme l’ont été les foules mobilisées par le makhzen pour insulter l’Algérie qui soutient à juste titre la question du Sahara occidental, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU et de son Assemblée générale, et les différents pays membres des organisations mondiales et régionales en sont témoins.

Le royaume du Maroc panique devant une position algérienne que le monde entier connait et que son Président réitère face à tous et contre tous, et cela est une position inaliénable que ni le Maroc ni la France, ni quiconque de leurs soutiens, et ils ne sont pas nombreux, ne pourront faire changer.

Que doit faire l’Algérie devant cette ignominie de nos voisins de l’ouest qui s’entêtent à nous faire avaler des couleuvres, et aux nombreux autres pays, en soutenant que l’avenir du Sahara occidental est, et doit se faire, sous la cape de sa majesté du royaume marocain ?

Que doit faire l’Algérie, renier ses principes de soutien des causes justes qui sont inscrits dans le registre des positions que notre pays affiche depuis des décennies et qui ont contribués à aider combien de pays africains et même du continent sud américain à s’affranchir du joug colonialiste. Il ne reste qu’un seul pays dans notre continent, il s’agit de celui de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), qui connait les affres du colonialisme d’un pays frère et voisin qui ne peut même pas éloigner les mouches de son visage, puisque lui-même se tait devant la spoliation de son propre territoire par une ancienne puissance colonisatrice, l’Espagne, qui lui a « cédé » des droits sur le Sahara occidental afin qu’il se taise sur le fait accompli.

Et comme réaction aux principes et positions de l’Algérie, le Maroc rappelle son ambassadeur à Alger et paye, comme il a l’habitude de le faire, un poignée de voyous mercenaires et le silence de ses policiers pour profaner, un Premier Novembre, une date symbolique et combien chère aux algériens de toutes les générations passées, actuelles et à venir, leur drapeau national également symbole de leur indépendance arrachée au prix fort du sang versé sur chaque mètre carré du territoire national.

Après nous avoir agressés au lendemain de notre indépendance nationale, après avoir toujours voulu s’accaparer d’une partie de notre territoire national, de mobiliser les opinions mercenaires contre l’Algérie durant des décennies, le Maroc s’attaque à nos symboles, les plus chers pour peut être nous pousser au pire, afin que l’on réagisse comme il le fait, alors que nous le subissons sur les arènes internationales et diplomatiques, alors que notre frontière commune, malgré sa fermeture est devenue un passage pour les drogues, dure et douce, et un point de passage de produits alimentaires et de carburant qui alimente le citoyen marocain et sert ses moyens de locomotion.

Le Maroc qui impose le visa aux algériens, qui les chasse comme des va-nu-pieds, qui ferme sa frontière pour quelque chose que l’Algérie n’a pas faite, revient ensuite à de meilleurs sentiments, décide d’annuler les visas aux algériens et quémande l’ouverture de la frontière commune, se plaignant depuis des années à tout le monde, voisins, amis et même au SG de l’ONU afin qu’on le fasse au détriment de nos intérêts propres, de la santé de nos concitoyens et du droit de voisinage.

Le Maroc, doit en premier demander des excuses pour ce que l’Algérie n’a pas fait en 1994, doit cesser de nous empoisonner avec des tonnes et des tonnes de kif, Chira et autres drogues, doit s’excuser pour la profanation en 2013 de l’emblème national et enfin dissocier la question du bon voisinage de celle du Sahara occidental qui n’est pas une invention de l’Algérie, mais du Maroc lui-même ! Le chasseur chassé est l’histoire du Maroc avec les territoires anciennement occupés par l’Espagne, car c’est le Maroc qui a inscrit, cela fait très longtemps, dans les années 60, sur les tablettes de l’ONU, la question du Sahara occidental. Et au moment ou les habitants de ce pays demandent à jouir de leur indépendance, le Maroc se rebiffe et s’oppose à toutes les résolutions de l’organisation des Nations unies, surtout à celle liée au référendum d’autodétermination de ce territoire et enfin à la surveillance des Droits de l’homme dans ce pays qu’il occupe et ou sa répression de ses sbires policiers et gendarmes, en tenues et en civil, contre ceux qui osent dénoncer cette répression similaire à celle d’Israël à Ghaza et dans les territoires palestiniens occupés !

Je n’ajouterais pas un mot, sauf que le Président de la RADP, le Président Abdelaziz Bouteflika, n’a fait que transmettre aux pays africains présents à Abuja la nigériane qui a abrité une importante rencontre dédiée aux Droits de l’homme au Sahara occidental, la position de notre pays que nombre de pays soutiennent et que l’ONU elle-même semble en prendre conscience au regard de la réaction positive des Etats, des peuples et des sociétés civiles à ces questions et aux dépassements répétés des services répressifs marocains. Et là, l’Afrique a bien reçue le message et le Maroc en démordra certainement avec beaucoup d’autres pays, mais semble cependant, comme dans un jeu d’enfants, faire une fixation contre l’Algérie, un pays voisin et qu’il estime et déclare prétendument « frère ».

Et pour nuire à l’Algérie, à son peuple et à ses symboles, il a chargé pour cette vile tâche, son agence de presse, la MAP bien sur, qui a versé son venin en mobilisant journalistes, pseudos spécialistes et experts.

Doit-on faire comme eux ? Non, mais nous devons dénoncer ce monde de fous, cette façon de voir les choses et cette façon de se conduire contre les voisins. Un jour, le peuple marocain, la classe intellectuelle, les marocains honnêtes comprendront que le makhzen est son ennemi, qu’il ne sert que ces propres intérêts égoïstes, au détriment de ceux du peuple marocain et des peuples de la région qui ont toujours et de tout temps été ensemble pour le meilleur et pour le pire.

Ah, si ces moyens de nuire à ces voisins, étaient utilisés par le Maroc pour le bien des peuples du Maghreb, nous aurions, et toute la région, atteints le niveau des nations qui jouissent d’une économie solide, d’une grande stabilité politique et sociale.

Malheureusement, le Maroc fait preuve d’un pays « sous développé mentalement » qui pousse au pourrissement d’une situation à laquelle il aurait pu contribuer à son règlement. Que doit-on faire, nous faisons face à un monde de fous, et il faudrait que les choses changent pour le bonheur et le développement d’un Maghreb arabe auquel tous les peuples de la région aspirent, un Maghreb des peuples que nombre d’Etats voisins de notre région et même éloignés voudraient voir, soit embrasé et instable, et d’autres prospère pour leurs intérêts et les nôtres, bien sûr ! Agissons dans ce sens et pas dans un autre, construisons, ne détruisons pas, il y va de l’intérêt de nos peuples, faisons-le, sinon d’autres nous détruirons, et là il sera trop tard pour réagir ou faire quoi que ce soit, le mal aura fait son effet, et nous serons les spectateurs, les mauvais ! A bon entendeur, salut, aux peuples du Maroc et du reste des voisins !

http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5190021

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...