RSS

Rediffusion par El-Guellil

7 novembre 2013

El-Guellil

Ils sont combien ? Beaucoup bezzaf assurément. Incomptables et indomptables. Aucune statistique sérieuse, que des statistoc qui nous informent de leur nombre. Accoutrés, à quelques couleurs près, kif-kif. Sberdina ou une paire de pompes marqua même imitation, mais la griffe doit être apparente. «Djine jnoune». Une chemise lasga. Ftita gomina. 

Des lunettes qui masquent la laideur de nos rues et qui les isolent de notre environnement. Ils ont le même rêve.

Le même langage pour signifier le même mécontentement, ces jeunes en mal de devenir. Tous ou presque ont des écouteurs qui les isolent de nos bruits. C’est comme s’ils refusaient de nous entendre, donc d’être obligés de nous répondre. Jeunes, ils veulent, en fait, sortir d’un carcan qui les étouffe. Non, on ne les écoute pas. Non, on fait semblant de les rassembler pour être à leur «écoute», eux qui ont des écouteurs branchés en permanence «dans» leurs tympans.

Séminaires sur séminaires, dans des espaces qui manquent d’air. Des conclusions hâtives entre deux thés au riz bien soignés par un chef elli ichouf el medkhoul et puis s’en va. On invite les journaux et les jours-nuits pour des veillées qui coûtent que coûte. L’argent de la ragsa est offert à Miki.

Et on décide de leur parler de réformes, de constitution à venir et construction de leur avenir, afin qu’ils ne s’occupent pas du présent et des présents offerts à ceux qui n’ont même pas révisé leurs leçons pour réussir leurs examens. D’autres ex-chakhsiatte, démons sous tous les règnes, règnent en démos mis à jour dans la société civile. Ils espèrent un mandat pour siéger. Eternellement. Moi, le guellil, je leur réponds qu’il nous faut un mandat, tous les jours. Because la vie est chère. Et ce sujet, j’ai comme l’impression qu’il n’intéresse aucun berrah.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...