RSS

«Il faut respecter cet homme au lieu de le réélire» par Kamel Daoud

31 octobre 2013

Kamel Daoud

«…Je suis d’accord, le pays est menacé. Mais je ne sais pas si je vais voter pour lui. Je suis d’accord avec toi, il fait partie du bon vieux temps, à l’époque où j’y croyais (j’avais ma photo sur un tracteur dans les billets de 50 dinars) et c’est tout ce qui me reste de Boumediene et ses moustaches. Il parle bien, du moins, il parlait, car maintenant il murmure. Les autres n’ont pas d’os et je ne les connais pas, sauf peut être Zeroual. Bien sûr, quand je le regarde parfois, c’est comme autrefois, quand le FLN n’était qu’un voleur ou joueur de flûte ; il me rappelle ma jeunesse quand le pays avait mes muscles et la terre était comme ma femme, mais maintenant je ne comprends pas. Ce n’est pas que je ne lui fais pas confiance mais je ne crois plus qu’il est capable de mettre ses chaussures ou de hisser un drapeau. Il est malade Larbi ! Il est malade. A peine un bras qui bouge, un tricot et une lèvre. Et je me demande surtout pourquoi il tient tant à rester encore quatre ans président ? Pourquoi ? Je me méfie des gens qui sont comme ça. On dirait qu’ils sont malades de l’esprit. On dirait qu’il a peur, pas qu’il a raison.

Ou bien ce sont les autres. Son frère comme on dit, ses proches, ses hommes qui mangent à sa place. C’est leur appareil dentaire à eux. Lui, il mâche, eux ils avalent. Je suis sûr que se sont eux qui lui murmurent à l’oreille et le poussent dans le dos et sur sa chaise. Le pauvre, il doit être intoxiqué avec les enregistrements de nos applaudissements des années 70 qu’on lui diffuse dans les oreilles pendant des heures. Je suis sûr que dans sa maison tout est en noir et blanc, les calendriers sont à l’année 70, il y a même des pattes d’éléphants, les chansons de Deriassa et les bilans agraires de cette époque et on doit lui dire que les non-alignés le réclament. C’est pour ça, je suis sûr. Ils l’utilisent et se sont eux qui veulent être là. Et je n’aime pas cette façon. C’est comme l’histoire de nos voisins et de leurs terres. Cela dure depuis dix ans, leur histoire entre héritiers. Ça n’en finit pas et personne ne sème ni ne récolte. Cela a tué la terre alors que leur grand-père est encore vivant. Il tremble, ne dit rien et personne ne travaille. Tu sais, au début j’ai voté pour cet homme parce qu’il me rappelait Boumediene. En suite, j’ai encore voté pour lui parce qu’il était encore là. Et j’ai encore voté pour lui, parce qu’il m’a donné de l’argent. Mais là, c’est un peu trop. Je sens que je fais une mauvaise chose. Je n’ai plus la conscience tranquille. C’est comme si je participais à voler un mort. Ou à lui mentir. Il doit aller se reposer. On lui rendra visite comme le veulent nos traditions. On ne l’oubliera pas. Il faut sauver cet homme des siens. On n’a pas le droit de manquer de respect à un malade en lui faisant croire qu’il a vingt ans. C’est une honte d’exploiter un homme de son âge. Je ne crois pas que je vais voter pour lui cette fois. Justement parce que je respecte son âge. Il mérite de se reposer au lieu d’être exhibé et exploité pour les signatures et les chèques. C’est honteux».

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...