RSS

La basse-cour par El-Guellil

18 septembre 2013

El-Guellil

Essayez d’aborder celui qui préfère se baisser pour ramasser, dans les poubelles des marchés, quelques légumes et fruits pourris pour nourrir sa maisonnée, allez-y dire à celui-là, qui préfère se baisser pour manger, au lieu de s’abaisser à mendier, que la grande surface du coin qui vient d’ouvrir, c’est du blanchiment d’argent. Il vous demandera, sans hésiter, l’adresse où il pourra trouver de l’argent à blanchir pour éclairer les jours qui lui restent à vivre. Expliquez au père de famille qui a pu caser son fils, parmi la centaine de nouvelles recrues, dans cette nouvelle infrastructure, que les fonds de l’employeur de son fils, c’est de l’argent sale. Il vous rira au nez et vous enverra, proprement, balader. Argent sale, blanchiment, autant de registres qui ne concernent qu’une population d’avertis, nantis généralement, ou pas du tout dans le besoin. Mais les besoins de salon exigent certains sujets de discussion. Les plus grosses fortunes sont nées sous le ciel de notre socialisme de fortune.

Ceci, nul ne peut le nier, même pas le niais. Niet ! ce n’est pas le moment de parler de l’origine des fortunes. Quand le diplôme devient élément de décoration pour murs et le mur, seule activité pour des millions de jeunes chômeurs, merci la morale. Quand des milliers d’ouvriers se retrouvent, sans travail, et passent des nuits blanches, blanchissez, messieurs, tout l’argent du monde et créez de l’emploi.

Barkana ! el bled est devant un gouffre, et nos intellos, qui ont traversé les eaux, dénoncent, sous l’ombre de la tour Eiffel, les nouveaux capitaux. Ils veulent connaître leur origine. Qui sont derrière… Ya rrrab scandale ! Il y a des généraux algériens qui sont impliqués… Encore un demi Marcel ! Ils sont outrés khoutna de là-bas.

Réponse chaabia de ceux d’ici: Ya khouya, rana n’goulou, on préfère que nos capitaux soient aux mains d’un Algérien général que d’un général De Gaulle. Ça va ? Ya khoutna de là-bas, le jour où vous commencerez à faire le change de vos devises dans une banque, pour passer vos vacances dans le bled, au lieu de passer par le marché parallèle, ce jour où vous montrerez ce premier signe de citoyenneté… on vous croira peut-être… d’ici là, blanchissez là-bas et venez bronzer ici…

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...