RSS

Histoires vraies Jalousie mortelle Lounès Benredjal

7 septembre 2013

Lounès Benredjal

Publié dans Info Soir le 17 – 07 – 2003

« Chamboulement

La mort de Khadidja va changer le cours de la vie de Ikhlef.
Transporté de bonheur, Ikhlef contemple sa jeune épouse qui dort. La séduisante Fadhila est plus belle encore dans l’abandon du sommeil. De tout son coeur, le quinquagénaire remercie le ciel de lui offrir cette deuxième chance. Veuf depuis deux ans, Il estime avoir suffisamment respecté la mémoire de sa femme.
Avec un soupir, Ikhlef pense à sa défunte épouse, Khadidja, la mère de ses sept enfants.

Pendant plus de vingt ans, elle a été sa confidente, son amie.

Certes, leurs relations sexuelles laissaient à désirer surtout les dernières années, mais Ikhlef n’a jamais été infidèle. Non pas que l’envie ne lui ait manqué, mais il avait trop de scrupules à tromper une femme à qui il n’avait rien à reprocher, si ce n’est qu’elle n’était pas assez désirable à son goût.
Il a certes pleuré sa femme, mais il s’est promis de rattraper le retard, de vivre pleinement les quelques années qui lui restent.

Pour ce faire, il a demandé à ses soeurs de lui trouver une femme jeune et belle. Leur choix s?est donc porté sur Fadhila.

Ce qu’il ignorait, tout comme ses soeurs d’ailleurs, c’est que Fadhila avait une liaison depuis quelques mois avec son voisin.

À 35 ans, la jeune femme devenait une source d’inquiétudes pour ses parents car elle ne tenait pas en place.

Ils ignoraient évidemment ses rapports avec le voisin, mais en savaient assez sur son comportement et sa légèreté pour s’empresser de répondre favorablement à la demande en mariage de la famille de Ikhlef.
S’arrachant à la contemplation de sa femme, celui-ci se lève et se dirige vers la cuisine. Il ne veut surtout pas réveiller son épouse. Cela fait à peine une semaine qu’ils sont mariés et il veut éviter de la fatiguer.

Prenant son café, il pense tout d’un coup à ce qui pourrait lui faire plaisir. Il se dit que rien ne pourrait la rendre heureuse comme le fait de l’emmener chez ses parents pour un séjour.

Ce projet est réalisé quelques heures plus tard à la grande joie de Fadhila qui se réjouit de revoir son amant.

Le couple se retrouve avec plus d’ardeur qu’avant la séparation et se donne rendez-vous dans quelques jours chez Fadhila.
De retour chez elle, celle-ci se fait un devoir de se montrer plus aimante que jamais afin d’ôter tout éventuel soupçon à son mari et planifie une rencontre avec son amant sous le propre toit de son époux.

Une semaine plus tard, un vendredi, Ikhlef se rend au marché comme d’habitude. Faisant un tour rapide, il constate qu’il n’y a rien qui puisse l’intéresser.

Comme, en outre, il est pressé de retrouver son épouse, il rentre beaucoup plus tôt que d’habitude.

C’est dans sa chambre que le pauvre Ikhlef découvre les deux amants dans une position ne prêtant à aucune équivoque.
Dans un geste machinal et sans prendre le temps de réfléchir, il s’empare de son fusil de chasse et tire à bout portant. Son épouse décède sur le coup, quant à l’amant, touché à la colonne vertébrale, il sera paraplégique pour le restant de ses jours.

 

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...