RSS

Histoires vraies Du haut de la falaise Lounès Benredjal

7 septembre 2013

Lounès Benredjal

Publié dans Info Soir le 14 – 07 – 2003

« Trahison »

Profitant de l’obscurité, il met son funeste plan à exécution. 

Cela fait deux ans que Samir est mort. Ce jour maudit où, à sa sortie du port, son véhicule avait été heurté par un semi-remorque, Nesrine s’en souviendra toujours. Sentant les larmes lui monter aux yeux, la jeune femme secoue la tête. Non, se dit-elle :

«J’ai trop pleuré ces deux dernières années». Nesrine est toujours en deuil, elle n’arrive pas à oublier son mari, car ce dernier ne lui a donné que du bonheur : dix ans d’amour, de chaleur et de confort matériel.
Ni elle ni ses trois enfants n’avaient jamais manqué de rien. Aujourd’hui, veuve à 40 ans, Nesrine se retrouve héritière d’une jolie petite fortune dont la superbe villa où elle vit avec ses enfants.

Tirée de sa rêverie par un coup de klaxon, la jeune femme réalise que le feu est passé au vert sans qu’elle s’en rende compte.
Elle démarre et prend la gauche pour rentrer chez elle. Elle est soudain arrêtée, quelques centaines de mètres plus loin, par un auto stoppeur.

En le voyant, elle a un choc. Bien que plus jeune, il ressemble bizarrement à Samir, son défunt mari. Elle s’arrête, presque malgré elle, et l’embarque dans sa voiture et par la même occasion, dans sa vie.

Réda, jeune chômeur de 28 ans, est assez intelligent pour ne pas rater cette occasion en or qui lui est offerte quand la jeune femme lui fait des avances.

Leur relation devient plus intime de jour en jour et aboutit, sur la demande de Nesrine, au mariage.

Si elle est désormais comblée sur tous les plans, lui, en revanche, a comme un sentiment de vide et de nostalgie d’une vie récente peuplée de ses conquêtes et aventures avec de jeunes et jolies filles.

Très prudent, car conscient de tout ce qu’il risque de perdre, il n’en attend pas moins le moment propice pour égayer un peu plus sa vie.

Ce moment arrive avec Fella, une très belle jeune femme qui séduit Réda du premier regard.

Seulement, la jeune fille, intraitable, ne cède aux sollicitations de Réda que lorsqu’il lui promet le mariage.

Il va même jusqu’à l’emmener visiter la villa, en l’absence de sa femme, lui faisant croire qu’elle va y vivre avec lui et sa soeur aînée, Nesrine.

Appâtée, Fella se laisse alors attendrir. Au bout d’une liaison d’une année, elle ne voit cependant rien venir des belles promesses, malgré ses incessants rappels à l’ordre et ses menaces.

A bout de patience, elle est prête, dit-elle à Réda, à aller voir Nesrine, sa soeur aînée, et à tout lui raconter.

Voyant que les choses deviennent vraiment sérieuses, menaçant sa vie et son confort avec sa femme, le jeune homme prend peur. Il calme sa compagne pour gagner du temps et se met à réfléchir.

En fait de solution, il n’en voit qu’une seule : éliminer Fella et sauver sa peau. Un soir, il propose à sa compagne une promenade au bord de mer et exécute son funeste plan à la faveur de l’obscurité.

Profitant d’un moment où Fella est debout tout près au bord de la falaise où il l’avait entraînée, il la précipite dans les eaux mugissantes et tumultueuses.

Le triste épisode aurait pu s’arrêter là, le meurtre de Fella serait resté impuni si la jeune femme ne s’était pas confiée à une amie qui était au courant de tous les détails de cette liaison fatale.

Sur la base de ses témoignages, une enquête est ouverte, aboutissant à l’arrestation de Réda et à son inculpation pour meurtre avec préméditation. 

, ,

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...