RSS

Histoires vraies L’invité de malheur Lounès Benredjal

6 septembre 2013

Non classé

Publié dans Info Soir le 15 – 09 – 2003

Surprise Arrivant chez lui après une journée de travail, Mahmoud, employé de mairie, 38 ans, trouve son immeuble encerclé par les forces de sécurité.Il fait semblant de rien même si ses jambes flageolent et se dirige vers son appartement, situé au cinquième étage. Mais dès qu’il tourne la clef dans la serrure, un officier de police judiciaire lui met la main au collet, et lui exhibe un mandat de perquisition en bonne et due forme. Mahmoud ne comprend que trop ce que cela signifie. Submergé par une trop forte émotion, il s’effondre à même le sol, évanoui.
Mahmoud avait déposé au niveau de la mairie une demande de logement depuis plus d’une dizaine d’années. Malgré sa proximité des décideurs, il n’avait jamais pu bénéficier d’un appartement. Pourtant, il sait ce qui se passe comme magouilles au niveau du service logement. Mahmoud harcèle tout le temps ses supérieurs à l’effet de lui octroyer un toit pour ses cinq enfants. Pour le moment, il habite avec ses parents, mais l?exiguïté des lieux est souvent source de conflit. Sa femme et sa mère se battent souvent. Mahmoud fait le dos rond en attendant qu’on lui octroie un appartement où il pourrait vivre en paix avec ses enfants.
Un beau jour, il est appelé dans le bureau du maire ; il était à mille lieues de deviner le pourquoi d’une telle convocation. Contrairement à ses habitudes, le maire n’a pas les sourcils froncés. Il lui fait un large sourire et lui lance un tonitruant «mabrouk alik». Ouvrant un tiroir, il lui remet les clefs d’un appartement situé dans une cité qu’on vient juste d’achever. Mahmoud est fou de joie. Il se précipite sur le maire et l’embrasse pour le remercier. Mahmoud prend possession des lieux, il ramène toute sa marmaille pour visiter l’appartement.
Toute la famille est heureuse, c’est un grand soulagement pour tous.
Mais les choses vont mal tourner. Un soir, alors qu’il était attablé dans un café, un personnage s’approche de lui et lui demande l’hospitalité.
Mahmoud accepte et, cette nuit-là, il la passe pour la première fois dans son appartement avec cet inconnu venu du Sud. Le lendemain matin, l?inconnu lui remet un petit sachet contenant quelques graines d’une plante inconnue de Mahmoud. Il lui explique comment les planter et lui donne leur nom : «haschisch».
C?est ainsi que tous les soirs, avant de rentrez chez lui, Mahfoud fait un tour dans son appartement avec un sachet noir plein de terre meuble, semant les graines dans plusieurs pots. Il retarde son déménagement qu’il renvoie aux calendes grecques.
Mais hélas, un jour tout va basculer. Un de ses amis fouineur vient lui rendre visite et, contre toute attente, il ne le fait pas entrer. Intrigué, le fouineur lui dit : «Tu caches une maîtresse chez toi, grand cachottier !» Mahmoud lui répond non, mais il ne l’a pas cru. Quelques jours plus tard, le fouineur remet ça et cette fois-ci, il rentre chez Mahmoud sans crier gare ; ce dernier avait oublié de fermer la porte à clef. Il le surprend en train d’arroser plusieurs pots de haschisch, arrivé presque à maturité. Dès lors, il lui fait du chantage, Mahmoud lui dit qu’il lui donnera de l?argent à la prochaine récolte, mais que, cette fois, ce n’est pas possible.
Le fouineur se montre exigeant. Une bagarre s’ensuit entre les deux hommes, qui finissent chez les gendarmes. Pour enfoncer Mahmoud, le fouineur vend la mèche et c’est pour cela que Mahmoud est arrêté et déféré devant parquet pour culture de stupéfiants.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...