RSS

Histoires vraies Les lapins de malheur Lounès Benredjal

6 septembre 2013

Lounès Benredjal

Publié dans Info Soir le 03 – 09 – 2003

Faiblesse En se rendant chez son beau-fils, ce jour-là, Keltoum voit une lapine et a immédiatement un coup de coeur.Dahdouh, âgé de 50 ans, est fou furieux devant l’ampleur des dégâts. Fonçant tête baissée comme un taureau dans l’arène, il assène à l?aide d?un gros gourdin, un violent coup sur la tête de la vieille Keltoum, âgée de 65 ans.
Sous la violence du coup, elle s’affaisse sur le sol pour ne plus se relever. Le crâne fracassé, elle rend l’âme aussitôt. Dahdouh croit qu’elle joue la comédie, mais après avoir tenté de la ranimer en lui versant de l’eau fraîche sur le visage, il se rend à l’évidence : la pauvre vieille est bel et bien passée de vie à trépas.
Dahdouh n’en croit pas ses yeux. Quand il réalise la portée de son geste, il est désormais trop tard. Jamais il n’aurait cru qu’un jour il se rendrait coupable d’un crime pareil.
Agriculteur, Dahdouh s’adonne à la spéculation. Il a plusieurs champs, qu’il plante en fonction de prévisibles pénuries. Cette tactique lui a permis de s’enrichir en quelques années seulement.
Il a vendu à prix d’or, dans des moments difficiles, des pastèques, des melons, de la pomme de terre et des oignons. Cette année, il y a pénurie de salade.
Dahdouh en a planté un carré près du terrain appartenant à la vieille Keltoum. Le carré est splendide, la salade, gorgée d’eau, est épanouie. Dahdouh n’attend que le moment propice pour la vendre au meilleur prix.
La vieille Keltoum, de son côté, vit seule. Elle a vu partir tour à tour, le coeur serré, ses filles et ses garçons.
Elle ne manque de rien sur le plan matériel. Veuve d’un émigré, emporté il y a cinq ans par une pneumonie, Keltoum est devenue très riche grâce au change parallèle. Avec quelques centaines d’euros, elle achète des millions de dinars.
Cette manne, elle la distribue généreusement à tous ses enfants, sans exception. Elle gâte tous ses petits-enfants en les inondant de jouets et de gadgets.
Paysanne jusqu’au bout des ongles, Keltoum, malgré son aisance, aime cultiver elle-mêle son jardin potager. Elle passe d’ailleurs le plus clair de son temps dans son jardin. Elle plante, repique, irrigue du matin jusqu’au soir.
Un jour, en se rendant chez son beau-fils, ouvrier agricole, elle a un coup de coeur pour une lapine importée d’un pays étranger. Voyant l’intérêt qu’elle portait à l’animal, son beau-fils lui en propose un couple. Et voilà Keltoum qui se met à faire de l’élevage.

Pour éviter que les lapins ne mangent ses plantes, elle leur construit un grand hangar. En l’espace de quelques mois, ça grouille partout, à la grande joie de Keltoum.
Mais un jour, tout bascule ! Les rongeurs creusent des trous sous les murs du hangar et s’attaquent aux salades que Dahdouh avait vendues sur pied.
En l’espace d’une nuit, le carré de salades est endommagé irrémédiablement. C’est en découvrant le désastre que Dahdouh pique une crise de nerfs et abat un gros gourdin sur le crâne de l’infortunée Keltoum.
Arrêté, Dahdouh est présenté au parquet et mis sous mandat de dépôt.

, ,

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “Histoires vraies Les lapins de malheur Lounès Benredjal”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    Expressions P

    PASSER DE VIE À TRÉPAS

    Signification : Mourir

    Origine : Expression française de la deuxième moitié du XIXème siècle mais qui aurait existé au XIVème siècle sous la forme aller de vie à trépas. La notion de changement de lieu va exprimer l’idée d’un changement d’état ou de situation et de ce fait le verbe passer deviendrait métaphoriquement synonyme de mourir alors que le terme trépas garderait son sens propre de passage de la vie à la mort.

    Exemple d’utilisation : Depuis une semaine, une épidémie de dysenterie s’est abattue sur l’escadron. Deux hommes avaient été enlevés brusquement, passant de vie à trépas sous le nez du major avant seulement que ce cancre ahuri eut le temps de se reconnaître. (G. Courteline : les gaîtés de l’escadron)

    Expressions françaises synonymes : Avaler son bulletin de naissance, rendre l’âme, tirer sa révérence, payer son tribut à la nature, partir les pieds devant

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...