RSS

Communiqué de presse

2 septembre 2013

Salim Metref

En ce jour du 1 septembre 2013, je quitte mon lieu de travail à  Boumerdes plutôt que prévu et pour rejoindre Alger pour les besoins d’un rendez-vous médical.

Je prends le train de 10h47 en partance pour Alger et je monte comme je le fais depuis 7 années en tête du train.

Dés que le train démarre un monsieur qui visiblement était monté juste derrière moi, m’aborde et  parle de choses et d’autres. Le monsieur a l’air courtois et j’accepte de discuter avec lui le temps
d’arriver à Alger.

Au fil de la discussion le monsieur me semble inquiétant. Il alterne rictus et air sévère et me souffle 3 fois de suite dans l’oreille au cours de la discussion « J’ai vu des journalistes et écrivains
assassinés et ils n’étaient pas beaux à voir »,   »Ne t’inquiètes pas pour la République les services veillent ».
Il me dit également au cours de la discussion pourquoi y a t’il des écrits sur des personnes qui sont toujours présumés innocentes »

Devinant ce que cherchait visiblement la personne, je lui explique mes opinions et mes idées. Je lui précise même qu’il est logique que les gens s’indignent parce qu’ils aiment leur pays et qu’ils n’ont en pas d’autre.

L’homme alterne air sévère et rictus bizarre. Il me précise qu’il est retraité de l’institution. Il me précise qu’il sait que j’ai une personne à charge malade. Il m’explique également que ce peuple ne
comprend que la matraque.

L’homme visiblement et de manière courtoise m’intimide et exerce des pressions psychologiques sur ma personne. Je quitte le train une gare avant celle prévue pour quitter la rame et échapper à cette discussion.

Je ne peux taire cet épisode qui m’est survenu cette matinée. Et celle la première fois que ce genre d’intimidations et de menaces m’arrive.
Je voulais en informer les medias qui publient mes modestes contributions et ceux qui me lisent.

Alger, le 1 septembre 2013

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...