RSS

Egypte, la dégringolade !!! par Bachir Ben Nadji

22 août 2013

Bachir Ben Nadji

Le comment les choses ont évolué en Egypte, personne ne s’y attendait que la situation atteigne cette horreur, des morts et des morts par centaines et le bilan de ces derniers mois peut aller à des milliers, si on continue à tomber dans le panneau de la comptabilité macabre. 

Voilà ou les révolutions du printemps arabe ont mené l’Egypte ! Des morts et des morts après avoir fait tomber Moubarak, et c’était une bonne chose, les égyptiens ont fait le mauvais choix d’élire le chef des « frères musulmans », des gens qui n’ont rien à voir avec la religion musulmane, mais qui font de la politique tordue.

Les « frères » qui n’ont rien de fraternel n’ont jamais rien apporté à l’Egypte que des malheurs, avec leurs actes terroristes qu’ils mènent depuis plusieurs décennies en Egypte et qu’ils ont exportés un peu partout à travers le monde musulman. Les fréros sont partout, ils sont à l’origine de tous les groupes terroristes qui tuent et déstabilisent des pays et des sociétés vivants dans la quiétude, sous le fallacieux prétexte que l’islam est la solution, chose qu’ils ne pratiquent pas eux-mêmes, n’ importe où.

Et là en Egypte, ils ont leurré le peuple, ils ont créé un nouveau parti, mis en avant un des leurs qui était quelque temps auparavant en taule d’où il s’est échappé, et en ont fait leur président de la république, une république bananière alors que le peuple égyptien dispose de la meilleure élite du monde arabe. Le pauvre peuple a opté et l’urne a sourit à Morsi qui s’est pris pour El Mahdi El Mountadhar promettant monts et merveilles aux égyptiens, alors qu’il savait au préalable qu’il ne pourra rien faire, et c’est là ou le bas blesse il a continué l’opération leurre.

Quand les égyptiens se sont rendus compte qu’ils ont été floués, les frérots ont compris le danger, ils ont criés au complot ourdi par les laïcs, ils sont devenus les plus grands défenseurs de la démocratie, eux qui crient sur tout les toits que la démocratie c’est kofr, c’est contre la volonté de Dieu, mon œil ! Les frérots savent quoi prendre de la démocratie ! Et là c’est l’appel au crime, ils mobilisent leurs troupes parce que la volonté populaire a été plus forte et a fait que des actions soient menées pour le bien de l’Egypte et de son peuple. Morsi « out » ! Une première victoire pour ceux qui ont compris que les frérots ne sont pas capables de gouverner le pays et de tenir leurs promesses, au contraire, ils ont en rajouté aux crises multiples que subissait l’Egypte depuis que Moubarak a été chassé !

Sachant que la place Ettahrir n’est pas la leur, ils ont investis un premier carrefour, celui de Rabiia El Adawiya ou ils ont voulu tenir tête au nouveau pouvoir mis en place. De provocations en provocations, ils ont tout fait, et ça c’est la stratégie des traitres, pour perdre le maximum de vies à qui ils ont promis le Paradis, comme si ils étaient mandatés pour y faire accéder qui ils veulent comme dans un moulin, ou dans un bus égyptien ou tout le monde s’entasse comme on en voit dans les films et dans la réalité du Caire !

Le comble c’est qu’ils ont mené des actions de rébellion en refusant tout, demandant ou exigeant seulement le retour de leur président déchu, celui qui n’a pas su gérer une république, il n’était pas fait pour elle, ce qui nous rappelle des images des années 90 chez nous ou les tangos ne voulaient que la libération de leurs pantins (le chef rouquin et son crayon noir qui a osé s’habiller en treillis) du temps ou ces ouailles, venus de partout des régions du pays, occupaient les places d’Alger.

Ils ont même provoqué tout le monde, même les institutions de l’Etat égyptien, prier sur la voie publique pour tester si les services de sécurité vont réagir, sinon c’est eux qui les font réagir, la technique des lâches qui attaquent et crient au méchant loup.

Et maintenant ou en sommes-nous, dites-le à la face de tous les égyptiens, à la face du monde ! Des centaines et des centaines de vies de paisibles citoyens, parfois misérables, venus de toute l’Egypte, pensant bien faire, perdues comme ça par la faute de fous de Dieu, alors qu’il nous a enseigné dans son Saint Coran que celui qui tue une vie innocente, c’est comme si il a tué tout le monde. Est-ce les enseignements du Coran ou ceux des frérots, un mouvement créé de toutes pièces, peut-être sans arrières pensées, ou peut-être avec, par le colonialisme pour contrer les forces qui ambitionnaient, dans le temps, les changements, devenu par la suite et malheureusement, l’ennemi de ses propres peuples.

Voilà, du jour au lendemain, des milliers de morts, le terrorisme surgit d’on ne sait ou (tout est préparé à l’avance depuis des années certainement) pour tuer, déstabiliser, créer la terreur chez l’égyptien, lui rendre la vie impossible. Et là tout s’arrête en Egypte. Le tourisme, un des moteurs de l’économie du pays du Nil, est perdu, parce que chez les frérots, le tourisme c’est Haram, pêché, et les autres secteurs qu’en est-il ? Paralysie totale !

Hé bien si les frérots étaient sincères, la première des choses qu’ils auraient faite, c’est d’appeler les gens à aller au travail, à créer la richesse, pas à manifester bêtement pour ne rien avoir ou mourir bêtement sans savoir pour quelle cause !

Morsi et tous les prétendus leaders du mouvement des frérots s’en foutent royalement des vies sacrifiées sur l’autel de la bêtise. Ce qui les intéresse, c’est leur place acquise ou à décrocher dans le nouveau pouvoir de l’après-ère Moubarak. Ils veulent des postes de commandement, de chefs, de dirigeants, et le peuple, au diable, ils n’en ont que faire, le plus important c’est eux, pas l’Egypte. Les barbus et tangos algériens n’avaient pas prévus de sacrifier le un tiers de la population pour qu’ils instaurent leur califat, c’est la même stratégie en Egypte, perdre le maximum de gens pour le confort des gens du mouvement des frérots, eux les élus de Dieu, je suis sur qu’il n’en veut pas eux les hommes de la Fitna, de la division du peuple. Et à partir de là, qu’adviendra-t-il de l’Egypte, la dégringolade a été enclenchée, c’est la vraie descente aux enfers, le début d’un cycle de terreur, de destructions, de déstabilisation de l’Etat et de ses structures, ça sera peut-être la création de deux Egypte, l’une du Nord et l’autre du sud, comme l’a fait le Qatar pour le Soudan, et un pays de plus à l’Onu, à l’UA, à je ne sais quoi, et enfin beaucoup de misère, beaucoup de faim, beaucoup de guerres tribales, beaucoup de beaucoup et le peuple n’aura rien, un nouveau drapeau et des pertes à perte de vue !

Voilà le nouveau Grand Moyen Orient promis, des mini-Etats, une hégémonie des grandes puissances, des peuples affamés, le retour de l’esclavagisme au 21ème siècle, façon oncle Sam ou oncle Sarko avec son Upm que président la Jordanie et le Maroc, c’est rigolo.

Et les peuples qu’auront-ils, un doigt ou des doigts dans l’œil. Il faut qu’ils continuent à s’entretuer pour que les marchands d’armes occidentaux se frottent les mains. On est en train de voir tout cela en Syrie et les choses se préparent en Egypte, et Dieu préserve nos voisins de l’Est. Mais au rythme ou vont les choses, nous sommes en droit de nous inquiéter. Les choses vont de mal en pis, cela commence par la politique, puis dérape vers le sécuritaire, l’économique n’en parlons pas, personne ne s’en soucie, on attend les dons des « donateurs » qui vous poussent à vous entretuer, à dresser des camps de réfugiés et à fournir des aides à la tête du client. Celui qui les acceptera, qui approuvera la démarche concoctée dans des laboratoires en noir et blanc. On « avance » et on recule de plusieurs siècles afin de retourner au temps des colonies, des peuples qui s’entretuent et qui sont faciles à coloniser.

L’Egypte dégringole malheureusement, souhaitons que ça n’aille pas plus loin, que comme le disent les occidentaux et leur presse, la réédition du scénario algérien n’aura pas lieu, comme si dans ce bas monde, il n’ya eu que l’Algérie qui est passée par cette expérience. A-t-on oublié ce qui s’est passé en Amérique dans les temps pas très lointains, en France, et ailleurs dans ce qu’on appelle le Monde libre ? Bien sur, le mauvais exemple on le prend de chez nous, nous les arriérés. Eux c’est le bon exemple, le monde évolué ! C’est normal, eux maintenant ont le pouvoir de nous gérer avec leurs moyens technologiques, ils nous manipulent comme ils veulent et nous « poussent » à faire l’irréparable entre nous, nous détruire de l’intérieur pour que celui qui vient de l’extérieur participe à la reconstruction de nos infrastructures et prennent en otage nos enfants et nos petits enfants, demain et après demain. Le peuple égyptien doit se ressaisir, il faut que l’ingérence de ses ennemis cesse, il faut au contraire aller de l’avant pour une union des forces afin de développer le pays du Nil pour que l’Egypte reprenne sa place dans le concert des nations, l’Egypte dispose d’une élite à même de changer le cours des choses, il faut qu’elle le fasse, le devenir de ce grand pays en dépend. Il faut que la dégringolade prenne fin, il est encore temps avant que ça ne prenne une autre tournure, celle de la vengeance et des longues listes de morts, celle d’une longue et interminable nuit. Prions pour que cela n’aille pas plus loin, que les frérots disparaissent à jamais avec leur politique de va-tout, ruineuse. Au peuple égyptien de prendre son destin en main, tant qu’il est encore temps.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...