RSS

Accepter son anxiété

22 août 2013

Non classé

L’anxiété est un état de tension semi-permanent. Toujours tendu vers le possible d’un dérapage de la vie qui nous ferait sombrer dans une dimension dont nous n’aurions plus le contrôle. Toujours dans le futur, l’anxieux souffre d’un trop plein d’imagination.

Au début était l’apprenti anxieux

L’anxiété se développe plus facilement sur un terrain que nous aurions hérité d’un de nos parents voire des deux.  Dans le quotidien de l’enfant, cela se traduit par des encouragements à l’attention excessive : « Attention à ceci… », « on ne sait jamais… il se pourrait que… Es-tu sûr… Et si… J’ai lu que…». Autant de phrases qui ponctuent le quotidien de l’apprenti anxieux.  Désireux dans un premier temps de faire plaisir, l’enfant se conforme et intègre cette réalité menaçante du « si… ». L’anxiété grandit avec l’enfant.

Le rêve de l’anxieux : vivre sans anxiété

L’anxiété apparaît rapidement au jeune adulte comme un handicap. Sa vie s’épanouit et les situations anxiogènes se multiplient. Il devient de plus en plus anxieux. Il ne comprend pas pourquoi malgré la maîtrise de sa pensée, sa parfaite rationalité, ses réussites, son corps continue à lui désobéir et montre des signes de tension. Il n’a plus qu’un désir : se débarrasser de son anxiété.

Accepter son anxiété pour en sortir

Malgré les promesses, on ne se débarrasse pas si facilement d’une vieille compagne. Elle réapparaît toujours quand tout semble aller au mieux. Pourtant, quand on l’accepte en l’intégrant à son identité « Je suis anxieux/se », elle semble se dégonfler,  prendre moins de place comme si enfin reconnue elle pouvait se faire plus discrète.

Pendant un trajet de coaching vous apprendrez à :

  1. Connaître votre anxiété (quoi, où, quand, comment…)
  2. Identifier les manifestations physiques de votre anxiété
  3. La nommer et dialoguer avec elle (c’est une partie de vous-même)
  4. Gérer les montées d’anxiété (respirer)
  5. Accepter pour mieux vivre

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...