RSS

Géographie à courte vue

20 août 2013

Ahmed Ben Alam

Géographie à courte vue dans Ahmed Ben Alam maghreb

Jeudi 18 Août 2005

Par Ahmed BEN ALAM

Un Maghreb à 25, est-ce possible? Non, non, ce n´est pas une plaisanterie. En 1989, à Marrakech, le leader de la Djamahiria libyenne avait souhaité que l´Union du Maghreb arabe (UMA) soit ouverte aux autres pays arabes ou africains, et cette disposition figurerait bien dans les statuts, et c´est la raison pour laquelle l´Egypte y avait déposé sa demande d´adhésion au début des années 90, quand l´UMA était encore attractive, la patrie des Pharaons se sentant isolée par rapport aux pays du conseil de coopération du Golfe d´un côté et l´UMA de l´autre. Elle était prise en sandwich entre les deux. Depuis lors, l´UMA sert plutôt d´épouvantail aux moineaux et n´arrive plus à réunir ses propres membres fondateurs. Mais disons-le tout de go, il y a longtemps que l´UMA ne fait plus illusion. Donc une UMA à 25, ce n´était qu´une boutade, du moment qu´on n´arrive pas à rouler avec un maghreb à 5, voire même à 3 (Algérie, Tunisie, Maroc).
Pourtant, ces derniers jours, on aurait pu croire qu´existe une timide amorce de coopération. L´Algérie qui livre 5 islamistes au royaume chérifien. Le ministre mauritanien des Finances qui se rend à Alger. Kadhafi qui tente une médiation entre Bouteflika et Hosni Moubarak. Il n´en est rien. On est bien en face d´un Maghreb virtuel. Ce n´est ni le Maghreb des coeurs, ni celui des affaires, ni celui des peuples, ni celui de la géographie. C´est juste le Maghreb de la raison d´Etat, très froidement. A la veille du Sommet arabe d´Alger, il y eut bien quelques réunions des hommes d´affaires des deux pays (Algérie et Maroc) sous l´égide des chambres de commerce et d´industrie.
Des universitaires ont également tenté quelques rapprochements, et puis la venue à Alger de tous les chefs d´Etat maghrébins, faisant que le sommet arabe ne soit pas un échec, la boucle est bouclée.
Ensuite, silence radio. La visite que devait effectuer le chef du gouvernement Ouyahia à Rabat, à l´invitation de son homologue marocain, a été annulée sine die , sans aucune explication. Un froid diplomatique, à un tel niveau, ne peut passer inaperçu. Puis il y eut une campagne médiatique d´une rare virulence, comme s´il ne restait plus qu´à faire parler les canons, les avions de chasse et la DCA. Heureusement, on en était resté aux écrits.
Le ministre d´Etat Abdelaziz Belkhadem a bien résumé le climat exécrable entre les deux pays en affirmant que l´Algérie ne nourrit aucune animosité à l´égard du Maroc. On sait bien ce que cela veut dire en langage diplomatique. Heureusement du reste, pourrait-on faire remarquer, que le royaume chérifien non plus ne nourrit aucune animosité à l´égard de l´Algérie.
La réciprocité, ainsi basée sur un jeu de miroir et de symétrie diplomatique, se mesure à l´aune de cette histoire de visas rétablis et de frontières demeurées hermétiques. Le dernier épisode de cette odyssée homérique qui consiste à choisir la meilleure manière de se tourner le dos pour ne pas se parler, vient d´être franchi par le coup d´Etat en Mauritanie contre Mouaouya Ould Sid-Ahmed Taya, l´Algérie n´ayant pas officiellement réagi à cet événement, sauf dans le cadre de l´Union africaine, dont elle est membre. Pour le reste, c´est le stand-by. C´est presque une manière de signifier que le problème ne concerne pas notre pays.
On va peut-être demander à la géographie pourquoi elle fait cohabiter des peuples qui par ailleurs ont la même histoire? sinon les mêmes ancêtres.
Ce serait la meilleure manière d´incriminer la géographie dans un procès qui ne la concerne pas. Les montagnes, les dunes et les plaines ne peuvent pas payer pour les idées à courte vue des hommes.

http://www.lexpressiondz.com/chroniques/a-pile-ou-face/122403-G%C3%A9ographie-%C3%A0-courte-vue.html?print

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...