RSS

Vert le mur par El-Guellil

18 août 2013

El-Guellil

L’environnement. Le bio et la botanique. Les fleurs, la nature quoi. Y paraît qu’on ne la respecte plus du tout. Que si on continue, on pourrait même la faire mourir. On a donc décidé de contrôler cette information. Très angoissés. Un matin. Les poubelles chargées de détritus dans notre ville. Nous nous étions organisés en brigade par quartier évidemment pour mieux se répartir l’étude. Une étude très terrain. Du concret. Nous voilà dans les quartiers populaires – là rien ne dépassait mais tout débordait – en fait pas le moindre gâchis domestique. 

Beaucoup de misère enfouie. Dans les quartiers plus huppés de la ville, même constat. Tout simplement parce que les autres du quartier voisin avaient déjà entrepris les fouilles avant notre arrivée.

Avant de penser à un tri sélectif pour aider au recyclage, il faudrait se renseigner sur nos comportements. Il n’y a rien à voir. Circulez ! Donc, où est l’abus décrit dans les médias. Il n’est pas issu de ceux-là. Nous avons élargi notre périmètre. Aux industries. Aux entreprises. Aux poids lourds. Là, immédiatement, les problèmes décrits se sont démontrés à nous sans effort. En fait, les odeurs comme les déserts laissés autour de leur infrastructure nous ont pollués immédiatement. Les yeux picotant, la peau démangeant, le feu brûlant, les pauvres gens vivant accrochés aux bidons-villes eux-mêmes disparaissant d’année en année par trop de laissés-pour-compte… Poussière même dans les «bidons-villas».

Avant de débattre du superflu, de ce qu’on doit faire pour sauver la nature. Sauvons-nous nous-mêmes. L’intérêt pour ces choses demande une richesse composée de temps et d’argent que n’ont pas les pauvres. Alors avant de penser à économiser la terre. La terre elle les consume tous les jours. Mettez des bottes sur vos têtes, l’auto-asphyxie c’est plus simple.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...