RSS

La femme de Djha, plus rusée que le diable ! Un livre de Nora Aceval

16 août 2013

Nora Aceval

fichier pdf Communiqué de Presse-Femme-Djha

La femme de Djha, plus rusée que le diable ! Un livre de Nora Aceval dans Nora Aceval la-femme-de-djha-213x300Editions Al Manar Alain Gorius, Neuilly/Seine - www.editmanar.com
Communiqué de presse, avril 2013
La femme de Djha, plus rusée que le diable !
Un livre de Nora Aceval
Dessins, Sébastien Pignon.
Préface, Leila Sebbar.
Editions Al Manar Alain Gorius. Neuilly/Seine
Genre : Recueil de contes facétieux du Maghreb pour adultes. La femme y est au centre.
Humour ! Libertinage, gaillardise et friponnerie !

Originalité :

Le personnage de Djha1 est connu depuis le 10ème siècle. C’est la figure masculine la plus facétieuse du monde arabo musulman. Mais ce recueil nous révèle que sa femme le dépasse dans la ruse ! Ensemble d’historiettes humoristiques dans un espace culturel musulman où se distingue une femme surprenante. Elle fonctionne à contre-courant du code prescrit par le «clan social» qui légitime l’homme en gardien de l’honneur. Tout comme son mari, la femme de Djha (Mart- Djha) ne répond pas à cette loi. Tout en nuances…

Nouveauté :

C’est la première fois qu’un livre assemble uniquement les histoires où le fabuleux Djha n’est confronté qu’à sa femme. Mise en lumière, Mart-Djha devient un symbole féminin subversif. Ces récits en apparence simples sont porteurs de révolte, protestations, philosophie et critiques.


Origine du corpus :

Ces contes facétieux ont été récemment collectés, en Algérie. Certains sont peu connus dans la littérature écrite. Preuve que l’oralité vivante se renouvelle et s’adapte en fonction des époques. Rien ne peut faire taire le génie populaire et sa critique acerbe.

images-1 dans Nora AcevalAuteur :

Nora Aceval Née en Algérie d’un père Pied-Noir et d’une mère arabe, Nora Aceval a hérité la mémoire des contes populaires de sa tribu maternelle, qui pratiquait la transhumance dans le sud-ouest algérien. Depuis 20 ans, elle enregistre et sauvegarde cette littérature orale. Auteur Jeunesse et conteuse, elle révèle à présent un autre corpus surprenant et méconnu, dans le genre du conte. Elle a publié une trilogie de contes libertins chez le même éditeur, Al Manar2.

 

Dessins :

Sébastien Pignon. La plume du peintre offre des dessins parfois très érotiques ; loin de l’orientalisme, ils donnent une tonalité moderne à ces contes ancestraux. Ce peintre anticonformiste par nature et par passion fuit la peinture dès qu’elle touche au décoratif. A sa manière, par l’encre et la plume, il conte, de façon fantastique.

 

Préface :

Leila Sebbar. L’écrivain Leila Sebbar, préfacière de cet ouvrage et des précédents, fut la première à découvrir l’effet décapant des contes de Nora Aceval. C’est elle qui lui a présenté l’éditeur Alain Gorius (Ed. Al Manar). Son regard critique sur ce corpus multiplie les pistes et les interrogations que suscitent ces histoires autour de la femme maghrébine.

1.Djha est plus connu dans la littérature écrite sous son nom turc, Nasrreddine Khoudja.

2.2011 : La chamelle et autres contes libertins du Maghreb, 2009 : La science des femmes et de l’amour, 2008 : Contes libertins du Maghreb. Dessins Sébastien Pignon. Préfaces de Leïla Sebbar

Ils ont invité Nora Aceval,pour les Contes libertins du Maghreb

France Inter : Paula Jacques, Cosmopolitaine
France Culture : Laure Adler, Hors champs
RFI : Sophie Ekoué, Culture vive
Radio Orient : Djillali Bencheikh, Au fil des pages
Radio Beur FM : Philippe Robichon, Question de tout
France Culture : Abdelwahab Meddeb, Cultures d’Islam

Nora Aceval
Tél. : 06 85 18 20 53 • Mail : noraaceval@gmail.com
Site : www.nora-aceval.com

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...