RSS

2013 : quel été ?? par Bachir Ben Nadji

15 août 2013

Bachir Ben Nadji

Obama annule sa prochaine rencontre prévue en septembre avec Poutine, Kerry rencontre Lavrov en août, les deux s’entendent sur les grands dossiers, Snowden est un mauvais feuilleton, un navet qui a duré un temps pour brouiller les relations entre les deux grandes puissances. 

Et que se passe-t-il un peu partout à travers le monde ? Rien ou peut être quelque chose, mais la zone la plus chaude se situe dans la périphérie de l’Europe du sud, et la France est là pour veiller au grain, protéger Israël et ses intérêts, casser la Syrie, la détruire et peut être parvenir à « balancer » Bachar El Assad hors du pouvoir, ainsi que son régime et asseoir les terroristes de l’internationale du mal pour « prendre » les choses en main, rééditer ce qui se passe actuellement en Egypte avec un semblant de Morsi. La France veut gérer la Syrie comme elle le veut, heureusement que les américains soufflent le chaud et le froid, font un pas en avant et deux en arrière, ils ont également muselé la Turquie dont le rôle n’était pas des meilleurs en direction de la Syrie. Heureusement qu’il y a la Russie de Poutine, de Lavrov et de Vitali Tchourkine (ambassadeur russe aux Nations unies) lesquels ne cèdent devant aucune pression, proviendrait-elle des USA.

La chaleur de juillet dans la région maghrébine, les perturbations atmosphériques en Europe, le mois du carême, se sont rajoutés à la température et à l’ambiance qui y règne en Libye, en Tunisie, en Egypte et un peu partout ailleurs ou la situation va de mal en pis avec les crépitement des armes automatiques, les attentats, les manifestations et contre-manifestations, les rébellions contre l’autorité, les actes de terrorisme, les crimes politiques et j’en passe.

Au Maroc et contre on ne sait quel deal, le roi M6 accorde une grâce à des sujets espagnols après la visite du roi Juan Carlos. Prisonniers de droit commun, ces espagnols ont commis des délits en son royaume et il est en droit de les gracier, mais la goutte qui a fait déborder le verre c’est la libération d’un espagnol qui a commis des crimes en série contre des enfants marocains, onze au total, et c’est ce qui a fait sortir les marocains dans la rue pour dire leur ras le bol devant un tel laisser-aller de leur roi. Et la rue a fini par mettre à nu le geste royal. M6 a fini par avouer qu’il aurait été induit en erreur, ce qui n’a pas pour autant fait taire la vox populi qui a vu dans son geste, quelque part, une trahison du peuple réduit à rien du tout et dont les enfants sont jetés en pâture aux obsédés sexuels qui viennent d’Europe en quête de bonne chair, gratuite ! Dommage pour les marocains réduits à moins que rien par un makhzen qui en fait ce qu’il veut et qui subit brimades, violences et répression aveugle.

Le petit peuple marocain et les sahraouis des territoires occupés subissent les affres de la police, de la gendarmerie royale et de la police secrète qui agissent en toute impunité pour réprimer et porter atteintes aux plus simples des droits humains, les ONG internationales en sont témoins en faisant état de tout les dépassements enregistrés en matière de droits de l’homme. Les prisons marocaines ont une piètre réputation surtout pour ce qui est des prisonniers politiques, tant contre les sujets de Sa majesté ou des sahraouis qui revendiquent leurs droits sur la terre de leurs ancêtres que l’Espagne a bradé, elle qui continue à occuper des territoires marocains et qui subit une occupation d’une partie de son territoire. Ces jours-ci, une mini crise secoue les relations entre l’Espagne et la Grande- Bretagne, sera-t-elle passagère ou envenimera-t-elle la situation entre les deux pays.

Toujours en Europe du sud, la Grèce semble relever la tête après la faillite qui s’est installée dans la région et qui a touché le Portugal, l’Espagne, l’Italie et bien d’autres pays qui souffrent du chômage et d’une économie chancelante.

Et ailleurs dans le monde, non loin de chez nous, le Mali a « réussi » à dépasser les contraintes des élections présidentielles, même si celles-ci n’ont pas concerné l’ensemble des maliens qu’ils soient chez eux dans des contrées par encore « libérées » ou vivant à l’étranger dont les réfugiés qui n’ont pas eu leurs cartes de vote, ni même recensés en tant que tels. Mais peu importe, le premier tour s’est déroulé dans des conditions acceptables, sauf les parenthèses qui resteront des parenthèses, vaille que vaille. Le deuxième tour a également eu lieu, il y a eu la pluie qui s’est ingérée, mais ça n’a pas été méchant, et ceux qui ont choisi de voter ont voté et ceux qui se sont abstenus ont leurs raisons que la raison n’a pas. En fin de compte, le Mali aura son président de la république, peut importe les initiales que les maliens choisiront eux qui aiment appeler leur premier responsable par ses initiales comme le fut ATT jusqu’à ce que le triste capitaine Sanogo le décide par la volonté des décideurs qui lui ont « chuchoté » de faire ce qu’il a fait. Au fait, comment un capitaine peut décider d’un coup d’état ou de force au moment ou il y a des commandants, des lieutenants-colonels, des colonels et même des généraux ?

Peu importe, ce qui a été fait l’a été et le Mali a été soutenu par Fafa qui a joué son rôle en déléguant un pouvoir informel au Burkina Faso et à la Cédéao. Les terros sont arrivés, ont menacé l’Etat malien, le MNLA aussi, le MAA et tutti quanti et il y a eu la petite guerre ou les tchadiens se sont distingués beaucoup plus que les militaires français, et il y a eu en un espace de temps très court, des élections. Tout a été réglé comme sur du papier à musique. Extraordinaire !

Et plus au sud du Mali, la situation au Nigéria ou une organisation terroriste venue d’on ne sait ou, dénommée Boko Haram, tue comme elle veut et fait ce qu’elle veut. Nous savons que le Nigéria a une armée forte, une police performante par rapport à celles du voisinage, mais tout ces moyens ne sont pas arrivés à mettre hors d’état de nuire ces bandes de bandits se couvrant sous la cape de la religion musulmane pour nuire comme l’a fait Ben Laden et ses Qaida pour salir l’Islam et l’impliquer dans une guerre que l’Islam interdit, celle de tuer des innocents sans raison aucune. Et des organisations de ce genre, pullulent un peu partout dans les pays ou l’Islam a été utilisé par des délinquants de la politique pour ruiner et empoisonner la vie politique, sociale, culturelle, cultuelle et autres, pour tuer toute vie.

L’été 2013 quel été ? Et au Moyen Orient que se passe-t-il en dehors de la Syrie et du Liban ? Figurez-vous que les palestiniens et les israéliens ont repris langue grâce aux pressions américaines sur Netanyahu qui avait dans le temps défié Obama en s’opposant à son élection, mais le lobby juif et sioniste a une super puissance que l’Amérique n’a pas. Les israéliens vont libérer des palestiniens qu’ils remettront en prison dans quelques semaines ou mois, puisque ceux-ci ne renieront pas leur principe de tout faire pour dire ce qu’ils ont sur le cœur. Mais dites-moi est ce que les israéliens s’arrêteront de détruire les maisons à El Qods et de laisser les colons, venus de je ne sait ou, déloger les vrais propriétaires de ces logements. Quelle logique ?! Des gens qui depuis des générations vivent dans leurs propriétés sont expulsés comme si de rien était, ou sont les ONG des droits de l’homme qui ne défendent que ce qu’elles veulent.

Est-ce que les pourparlers palestino-israéliens vont aboutir avec l’entêtement des responsables de l’état sioniste qui n’ont jamais tenus leurs paroles et leurs engagements, tant vis-à-vis des palestiniens, que des pays du voisinage, que de la communauté internationale. Cette dernière, en dépit des résolutions des Nations unies n’a effectué aucune pression pour qu’Israël respecte les plus simples droits des palestiniens, stoppe la construction de nouvelles colonies sur les terres des arabes spoliés depuis des années. Israël défie au quotidien la communauté internationale, bafoue tout les droits et personne ne bouge le petit doigt, mais quand il s’agit d’un autre pays qui gère ses propres affaires internes c’est le tollé général et une ingérence caractérisée pour soit disant « défendre » des droits de l’homme, comme ce fût le cas de la Libye ou d’autres, arabes, africains ou du tiers-monde. C’est dommage de voir le combat du pot de fer contre le pot de terre, et ça continue en attendant que les choses changent, même si ce n’est pas demain !

Eté 2013, quel été ? Nelson Mandela est toujours malade, l’Afrique du Sud se porte bien en dépit de tout. Au Zimbabwe, des élections viennent de se dérouler et c’est le président Mugabe et son parti qui ont raflé la mise, et Tsvangirai son premier ministre que l’Occident adule et soutient crie à la fraude devant sa défaite, bien sur il faut renvoyer Mugabe au grand bonheur des « démocrates et de la démocratie » du monde libre. Quelle logique ?

Et que se passe-t-il en Amérique du sud ? Les Farc négocient toujours avec l’Etat colombien, et depuis de longs mois surtout après la disparition des chefs charismatiques de la rébellion communiste. Ces négociations qui, semble-t-il marquent des progrès, aboutiront-elles après que les colombiens eurent depuis longtemps désespérés de voir leur pays vivre une paix durable ? La Colombie ce n’est pas seulement la guerre contre la guérilla communiste, mais c’est aussi le phénomène de la culture des drogues dures que pratiquent les paysans pauvres face à leur détresse et à un pouvoir d’achat miné qui ne leur permet même pas de vivoter, alors que la violence atteint des sommets et le diktat des cartels.

Après ce tour dans quelques régions du monde ces derniers temps, quel été ont vécus les algériens en 2013 ? Hé bien les algériens focalisent sur l’état de santé du Président de la République, de son futur retour aux affaires. Les algériens ont été happés par le Ramadhan et les soucis de la table, comme ils ont été saignés et « brulés » par « les flammes » du marché qui a fait des siennes en matière de prix. Les algériens se sont aussi solidarisés entre eux et n’ont pas dans une large mesure abandonnés ceux dans le besoin, tant durant le mois de jeûne que pour l’Aïd El Fitr. La politique a également retenue l’attention des politiques qui lorgnent du côté des prochaines présidentielles et de ce qu’elles comporteront comme surprises. Le « congé » pris par les commerçants pendant l’Aïd, a ulcéré les algériens qui se sont sentis abandonnés à leur sort par des gens s’inscrivant dans le service public et qu’ils ne respectent même pas !

Les algériens ont été aussi outrés par le problème du trafic de carburant que subissent les zones frontalières, problème qui a dépassé ces mêmes régions, jusqu’à s’étendre à d’autres wilayas éloignées des frontières.

D’autres soucis marquent également la vie des algériens, ils varient d’une région à une autre, leur intensité n’est pas la même, mais ceci ne les empêchent pas de vivre, de profiter de l’été, d’aller à la plage, de partir en vacances, de faire et de faire, de ne rien faire et de ne rien faire.

Et moi que dirais-je de l’été 2013 ? Hé bien sachez qu’il ressemble à quelques différences près à l’été 2012, et aux autres étés de l’Algérie. Tout va bien, malgré tout, il faut garder la tête haute et garder l’espoir !

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...