RSS

Goul tu m’intéresses par El-Guellil

6 août 2013

El-Guellil

Il n’a pas trouvé les mots pour lui dire à cet enfant, qui n’arrête pas de poser des questions, que sa vie va bientôt croiser la fin du pétrole, du gaz, du fioul, de la génération historique, et ceux de pas mal de figurants qui tournoient, parasites de tous bords. Comment lui dire que seules ses études le sauveraient et lui permettraient de mener une vie décente. Que c’est la seule condition pour une existence confortable, utile à la société et sans problèmes. 

«Cette vie ma kène oualou bouya, chouf, rappelle-toi du tsunami, des volcans, des nuées ardentes, des tremblements de terre. Rappelle-toi cette ville fel maricaine, la Louisiane, engloutie à cause de l’effet de serre et de tous ces gens qui votent pour des cons ou oublient de le faire. Combien de temps bouya, on va se raconter des histoires? Tu sais mieux que moi que dans ce bled, il n’y a de l’avenir que pour ceux qui se sont inscrits dans le passé. Que cette situation va se pérenniser jusqu’à la fin des fins. Qu’une slala va remplacer une autre slala et que toutes les lois sont faites sur mesure pour quelques-uns. Le pouvoir prochain et les prochains pouvoirs vont être faits par le pouvoir de l’argent et l’argent, pour l’instant, leur appartient. Ils le lègueront à leurs enfants et ainsi de suite. Tab-tab bouya, tabtab. Avec ton honnêteté, tu as même refusé de régler tes papiers d’ancien… Et tu nous fais vivre avec ta retraite et beaucoup d’histoires de nationalisme. Ils seront plus nationalistes que toi quand ils pourront, demain, passer à la télé, lors de la commémoration d’un événement, ou pour représenter la société civile. Tab-tab bouya, tabtab».

Il tabtab, le vieux retraité frappe doucement à la porte de l’administration pour se plaindre d’une erreur de facturation… Il est reçu comme un rien…» Allo l’appariteur, chkoun a laissé monté cet énergumène? Tu sais très bien que ce n’est pas jour de réception».

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...