RSS

Manger les «mangeurs» est-il hallal ? par Kamel Daoud

5 août 2013

Kamel Daoud

Jour de l’avant-dernier jour. Le pays va éteindre la nuit. L’évènement de la semaine c’est les déjeuneurs en Kabylie. Très vite deux moteurs à explosion démarrent et polluent l’atmosphère. Ceux qui disent que la Kabylie est la seule partie vivante du pays et que le reste est soumission ou complicité de crime ou habitant sans souche et qu’il faut s’autonomiser. Et ceux qui, dans la tradition de moutons et de méchants, vont répéter que c’est la Kabylie qui «mange le Ramadan», donc pas tout à fait l’Algérie de Ben Badis et de la colonisation «arabe», et donc une région hérétique, peu musulmane parce que déjà pas «arabe». Entre les deux ? Le lourd poids du moyen-âge, de l’intolérance passive et des réactions féodales du clergé et des conservateurs ou autres aliénés. L’APS, (agence presse service, canal officiel) avant-garde de l’arrière-garde fera parler un responsable des Affaires religieuses de Tizi Ouzou qui expliquera que ses brebis sont à lui et que les autres (les déjeuneurs) sont des gens d’ailleurs, étrangers, manipulés ou koreichites.

Le clergé religieux en Algérie est très soucieux (comme une église du 14ème siècle) du monopole sur les âmes et le sens et l’au-delà. On est sous sa robe ou en Enfer. Vieille logique. Ensuite l’APS, agence d’information publique, parlera de buveurs d’alcool et d’évangélistes pour qualifier les initiateurs de l’évènement. Le tout servant à dévoyer le débat sur le sens de la manifestation et à stigmatiser une région pour éviter la contagion. Droit acquis ou droit à défendre d’être libre dans ses croyances dans un pays libre et indépendant. L’idée de base est que ceux qui s’émancipent sont dangereux pour les brebis qui dorment et votent et mâchent.

En quoi le choix d’une croyance est-il pénal, hérétique, libre ou normal ? Pourquoi les musulmans de Suède jeûnent sans demander à la Suède de manger en cachette et jeûnent ici en pourchassant les non jeûneurs ? Pourquoi un empire naissant comme la Turquie vit-il le Ramadan comme un heureux évènement ouvert aux autres cultes, rites et choix de conscience et chez nous il est vécu comme une inquisition ? Est-il utile, dans un monde qui mange les faibles, les pauvres et les pays imbéciles, de faire de ce cas de liberté un cas d’atteinte à la sécurité et aux valeurs de la nation ? Pourquoi le rite est-il tombé si bas chez nous ? Et la religion encore plus bas ? Les tolérances ? Pourquoi les Algériens sont-ils devenus ainsi au point de ne répondre que par l’insulte, la colère ou le meurtre dès qu’un autre essaye de penser la religion autrement, a un autre avis ou une autre religion ou aucune religion ? Des réactions de rues, aux internautes et jusqu’aux clergés, beaucoup se sont crus chargés par Allah de défendre Dieu ou l’Islam qui n’ont besoin de personne. Chacun s’est cru investi de la charge de gardien du temps et missionné pour insulter et hurler au scandale et à l’outrage à «nos valeurs» face à un acte de liberté qui rétablit la norme et le droit à la différence. Détestable jahiliya qui a ce don de revenir en cycle dans ce monde dit «arabe», à chaque siècle, chaque virage, chaque décennie. Come s’il fallait payer un seul âge d’or par dix sicèle d’imbécilité. L’Algérie vaut mieux et elle passe avant les croyances n’en déplaisent à ceux qui veulent la réduire à une annexe du Hijaz ou un appendice de la France.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...