RSS

Mohamed Chabani

30 juillet 2013

Mohamed Chabani

 

Le colonel Mohamed Chabani ou Chaabani, né le 4 septembre 1934 à Oumache (Biskra - Algérie) et mort le 3 septembre 1964 est un combattant algérien de la guerre d’Algérie.Mohamed Chabani      dans Mohamed Chabani trans

Après des études primaires à Biskra, il part à Constantine en 1952 étudier dans l’institut du Cheikh Ben Badis. Là, il découvre l’engagement politique et l’importance de la lutte armée par la lecture des journaux de l’Association des oulémas musulmans algériens. La grève des étudiants de 1956 le pousse à arrêter ses études pour s’engager dans l’armée de libération nationale (ALN) auprès de Ahmed Ben Abderezzak Hamouda (Si-Haoues). En 1958, il devient chef de la région III de la wilaya VI. Puis, en juillet 1959, il remplace El Haoues (mort 3 mois plus tôt) à la tête de la wilaya VI. Il mène alors des actions contre l’armée française dans le sud de l’Algérie.

En 1961, le gouvernement provisoire (GPRA) le confirme dans son grade de colonel et lui confie après l’indépendance la responsabilité de la 4e région militaire de Biskra.

Rapidement, Mohamed Chabani prend position contre le régime de Ben Bella qu’il juge autoritaire. En 1964, il participe à une révolte des Wilayas, le commandant Moussa dirigeant les forces de l’opposition dans l’Oranais, le colonel Chabani agissant dans le Sud, à Ait Ahmed et le colonel Sadek en Kabylie, Hassani et Boudiaf dans les Aurès et l’Est constantinois1. Ben Bella accuse alors Chabani de complot contre le FLN et de tentative de sécession du sud algérien et son pétrole. Le colonel Chabani est arrêté le 8 juillet 1964, àBou-Saâda, conduit à Alger puis transféré à la prison militaire d’Oran. Une cour martiale est spécialement créée par Ben Bella le 28 juillet 1964, le colonel Chabani est jugé le 2 septembre 1964, condamné à mort et exécuté le 3 septembre 1964.

Le 24 octobre 1984, le colonel Mohamed Chabani est réhabilité par décret présidentiel. Son nom est inscrit sur le fronton de l’universitéMohamed Khider et est donné à une artère principale de la ville de Biskra

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...