RSS

Un autre temps par El-Guellil

25 juillet 2013

El-Guellil

Aïe ! j’ai rien. Plus il prend de l’âge, plus il s’appauvrit le pôvrico. Mzia tous les zautres zèlgériens ne sont pas dans le sillage. El morkanti est de plus en plus mercantile. Les riches s’enrichissent de plus en plus. El khmous. Puisse moulana leur ajouter, pêle-mêle sur mel belbala in cha’ Allah. Faut bien que quelqu’un se dévoue pour faire rayonner le bled fi les endroits chics de la jet set. Les gens (les gens c’est les gens pas les gents) se plaignent de la baisse de leur pouvoir d’achat, face à une hausse des prix qui ne cesse pas, depuis que le pétrole grimpe. Le ministre des sous igoul c’est une ézma malgré la rézma de dollars fi el khazina et le khazouni. «Nous autres, on ne produit pas de richesses, disent les économistes avertis». Nous sommes obligés de tout importer pour faire fonctionner les chasses de toilettes avec l’eau des usines de dessalement qu’on a importées et qui, déjà, tombent en panne, igoul l’observateur mouchahid sans pension.

Mais nous autres et nos enfants ne demandons qu’à travailler. Paumés, on ne trouve pas de travail, diplômés, on ne trouve pas de boulot. Pour ce qui est de toutes les formules mises à la disposition des jeunes… Le préalable du local se pose. Le préalable du service national aussi. Au lieu de tenter de trouver des solutions claires, on s’attelle à nous proposer des débats d’un autre temps. Mais c’est dans l’air du temps que de poser la question. C’est dans l’air du temps de se cacher derrière son doigt. C’est dans l’air du temps de dénoncer le colonialisme et trig nsraa que nous ne savons pas encore goudronner. De développer des idées inoccidentables. C’est dans l’air du temps que d’occulter l’essentiel. Amusons-nous à faire le décompte de tous ces héros de la révolution morts dans les hôpitaux de là-bas, au moment où le pôvrico meurt dans la salle d’attente de la médecine qu’on a décimée.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...