RSS

Le gachouche par El-Guellil

25 juillet 2013

El-Guellil

Nombreux sont ceux qui confondent apporter son aide et se mêler des affaires des autres. Il n’est pas rare d’entendre quelqu’un te dire «ana loukène takhoud rayi…». Comme si tu n’attendais que ça et que sans lui… 

C’est comme l’histoire de ce fermier qui trouve son cheval malade, il fait venir le vétérinaire. Ce dernier lui dit qu’il serait infecté par un virus et qu’il va prescrire un remède. Si le remède n’a pas agi dans trois jours, il faudra le transférer dans une clinique spécialisée pour éviter d’infecter les autres animaux.

Le seul mouton de la ferme, qui a tout entendu, derrière grounou, va trouver le cheval et lui dit «fais un effort, lève-toi, khoud rayi» Mais le cheval est trop malade. Le deuxième jour, même chose, le mouton dit au cheval : «Je ne te pensais pas aussi khchine, le travail t’attend et tu nous mènes la vie dure». «Mais laisse-moi donc me reposer. J’ai trimé moi, je n’ai pas arrêté toute l’année à tirer, transporter, au moment où toute la ferme se la coulait douce. Et même en jours de repos, c’est le patron qui me prend pour l’accompagner en ville faire la fête. Tant que j’y suis, je vais faire le malade, le plus longtemps possible, pour me reposer».

Le troisième jour, le kabachoune le rebranche avec malice et insistance: Barka mel vice. Sois honnête, fais un effort, lève-toi, sinon ils vont t’abattre aujourd’hui. Le remède ne semble pas fonctionner, mais dans un dernier sursaut de rojla animale, sur insistance du mouton, le cheval se lève et ceci devant le fermier et le vétérinaire qui était revenu pour s’enquérir de la santé du cheval. Le fermier est fou de joie, content et réjoui, dit : «Ça se fête, mon cheval est sur pied! Comment vous remercier docteur… Tenez, je vous paye doublement votre dérangement et vous invite à un méchoui, aujourd’hui nous égorgerons le mouton !».

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...