RSS

Il n’y pas de chant… bipi ! par El-Guellil

25 juillet 2013

El-Guellil

L’addiction s’est généralisée. Il n’y a qu’à voir tous ces gens incapables de tenir une conversation car toujours rivés à leurs sonneries. Ere des communications, dites-vous ? Mon œil ! Il faut entendre les inepties, les sottises, et les platitudes circulant sur les ondes. Nous en sommes rendus à être incapables de prendre un café sans entendre le voisin parler à très haute voix dans son bidule dernière génération. Dégénération ! Il veut être certain que tout le monde entende les insignifiances éructées dans son micro. Et cette maladie incurable atteint des gens de tous âges. Le silence est devenu une denrée rare et combien précieuse. J’ai demandé moins de vulgarité à un polisson dans un bus mixtisé par la force des choses. Je passe sous silence sa réponse. Le cellulaire, une dépendance, au même titre que la drogue ou l’alcool mais les gens ne le réalisent que lorsqu’ils tentent de passer toute une journée, ne serait-ce qu’une heure sans consulter leur appareil.

Voyez-les dans les lieux publics, ignorant ceux qui les entourent, la main constamment prête à dégainer le «colt répondeur» à chaque instant. C’est dément. Sur la rue, les gens sont rivés sur leur écran, fonçant droit devant vous, sans même s’excuser. Et il faut entendre ce qu’ils ont à dire. Qu’un ensemble d’insipidités qu’ils font partager à haute voix à tous ceux qui les entourent.

Il y a eu au Moyen-Age la peste bubonique, transmise par les pucerons et véhiculée par les rats. Hé bien, nous, nous avons notre peste transmise par nos puce électronique. Une peste psychologique. Ne me dites surtout pas que le fait de me rebeller pour contre ça prouve que je prends un coup de vieux ! Hé bien non, le monde bascule dans la folie pure. Et ceux qui sont plus intelligents que leur téléphone seront d’accord avec moi !…

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...