RSS

L’autre Vahid qui nous entraîne avec lui par Kamel Daoud

24 juillet 2013

Kamel Daoud

L'autre Vahid qui nous entraîne avec lui par Kamel Daoud dans Kamel Daoud vahid_halilhodzic
Vahid est seul. Arrivé dans un avion lui aussi. Lui aussi chargé de réussir avec les pieds ce que les Algériens ne font pas avec leur mains : vaincre et avoir des buts. Vahid, en Afrique du Sud ou chez lui à Alger n’aime pas la presse. Et il n’a rien dit depuis des mois. Et personne ne l’a vu sauf avec Hollande et même là il n’a pas parlé. Wahid / Vahid signifie seul dans son coin, sa vie, son mandat. Vahid sera-t-il renvoyé et remplacé après la défaite de l’Algérie face au Togo lors d’un match qui dure depuis 1999 ? On ne sait pas. Rien n’est tranché. On ne sait pas si Vahid va avoir un autre mandat ou pas. La Fédération FLN / ALN n’a pas décidé. Vahid a été battu à In Aménas par deux à zéro. Malgré sa défense, son vice-ministre de la Défense et tout le reste. Et ce n’était pas des Togolais mais un jubilé. Et le match a été difficile. C’est l’équipe de Vahid qui a tiré mais ce sont ses adversaires qui ont marqué. Du coup, Vahid ne dit plus rien et n’apparaît plus nulle part. Les gradins sont pleins mais sa loge est vide.On ne sait plus. D’ailleurs, même pour entraîner l’équipe, Vahid envoie des délégués, son président du Sénat ou son Premier ministre. Il ne veut plus jouer ni être le jouet. Difficile. A 23 ans, Vahid était joueur international à l’ONU. A 20 ans, il était gardien de but aux frontières entre l’Algérie et le Mali. En 79, il avait été exclu par la fédération et deviendra Bosniaque sans pays. En 99 il a été rappelé pour entraîner l’Algérie et réconcilier la Défense avec les attaquants divers. Du moins, selon son contrat ou la rumeur. En 2004, il a revu son contrat et son salaire et celui des députés quelques années plus tard. Mais Vahid est resté sceptique et soupçonneux. Il n’aime pas Saâdane et s’en méfie. Et maintenant ? On ne sait pas. Quand le peuple ne joue pas au foot, il joue au pire. Il y a urgence à occuper le peuple. In Aménas a été bonne pour le souder à la Défense et contrecarrer l’attaque mais ce n’est qu’un seul match. La France veut que Vahid viennent jouer au Mali, mais Vahid pense que ce n’est pas un bon championnat, que ses joueurs vont se faire casser les tibias, qu’il n’y gagne rien et que le terrain est mauvais. Sauf que l’essentiel n’est pas là : il est dans l’avenir.

Celui de Vahid et le nôtre. Vahid ne fait rien pour rassurer. Le pays a un ballon mais pas de buts. Les supporters sont en colère et risquent de jouer au handball mais avec des pierres. Vahid ne peut plus continuer à jouer assis et n’apparaitre qu’après les matchs. L’heure est grave et le Togo va un jour ou l’autre venir nous battre chez nous ou bien le prochain championnat sera militaire et pas civil. D’ailleurs, les militaires algériens ont été la seule équipe de foot à remporter la coupe du monde des militaires à Rio de Janeiro, contre l’Egypte. Les militaires risquent de joueur contre le Togo là aussi. En 2014. Et les dates ne sont pas fictives pour ceux qui veulent vérifier. Vahid est donc seul. C’est son prénom. Au nom du peuple, mais cela n’a jamais suffi.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

3 Réponses à “L’autre Vahid qui nous entraîne avec lui par Kamel Daoud”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    Vahid Halilhodžić est un ancien footballeur de nationalité bosnienne, reconverti en entraîneur, né le 15 mai 1952 à Jablanica, en Yougoslavie, aujourd’hui en Bosnie-Herzégovine.
    Depuis 1995, il possède la nationalité française1.
    Le 22 juin 2011, Vahid est nommé sélectionneur de l’équipe d’Algérie pour une durée de trois ans.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  2. Artisans de l'ombre Dit :

    Carrière de joueur

    Vahid Halilhodzic
    C’est à Mostar en Bosnie-Herzégovine, alors en Yougoslavie, que Vahid se révèle dans les années 1970. Le Velez Mostar est alors une des équipes phares du championnat yougoslave et pratique un football très offensif. À la pointe de l’attaque du Velez, Vahid s’affirme comme l’un des meilleurs attaquants d’Europe. Vahid aura toutefois moins de réussite en équipe nationale, régulièrement barré par les joueurs évoluant dans les grands clubs serbes ou croates.
    Conformément à la loi en vigueur à cette période en Yougoslavie, Vahid doit attendre d’avoir 28 ans et d’avoir accompli ses obligations militaires pour partir dans un club étranger. De manière assez inattendue, il débarque ainsi au FC Nantes en 1981. Après une période d’adaptation délicate, Vahid parvient à s’adapter au jeu nantais prôné par l’entraîneur Jean-Claude Suaudeau. L’aventure nantaise est une réussite pour Vahid, qui non seulement devient champion de France mais est également sacré meilleur buteur à deux reprises (en 1983 et 1985). Après cinq saisons sur les bords de l’Erdre, Vahid part ensuite terminer sa carrière de joueur au Paris Saint-Germain.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  3. Artisans de l'ombre Dit :

    Parcours en tant qu’entraîneur
    Sa carrière de joueur derrière lui, Vahid retourne avec sa famille à Mostar où il possède un bar, puis à partir de 1990, devient directeur sportif du Velez, son équipe de cœur. Mais à partir de 1992, la Yougoslavie est déchirée par la guerre civile. Après avoir envoyé sa famille se réfugier en France, Vahid échappe lui-même de très peu à la mort. En 1993, il revient à son tour en France, où il devient le temps d’une saison l’entraîneur du modeste club de l’AS Beauvais, alors en deuxième division. La saison est rude, mais il parvient à maintenir le club de l’Oise en D2.
    À l’issue d’une période de presque trois ans de chômage, sur les conseils de Henri Michel (sélectionneur de l’équipe du Maroc et ancien équipier de Vahid à Nantes), il part entraîner le Raja Casablanca, avec lequel il remporte la Ligue des Champions de la CAF et écrase le championnat du Maroc (meilleure attaque et meilleure défense). Ces succès donnent une stature nouvelle à Vahid, qui revient en France pour entraîner le LOSC. D’une équipe de Ligue 2, il parvient à faire en l’espace de seulement deux saisons une équipe qui joue la Ligue des Champions. Fameux pour ses méthodes mettant en perspective des valeurs telles que la rigueur professionnelle et le dévouement, il apparaît comme un entraineur respecté par ses joueurs et par ses dirigeants. Il deviendra ainsi celui que l’on surnomme désormais Coach Vahid et également l’un des entraîneurs les plus réputés de France.
    Après quatre saisons à Lille, il débarque le 14 octobre au Stade rennais à la place de Philippe Bergeroo limogé, dans la peau du sauveur et parvient à éviter au club de descendre en seconde division. Cela lui vaut de rejoindre le Paris Saint-Germain à l’été 2003. Contre toute attente, le club de la capitale renoue avec le succès en réalisant l’une des meilleures saisons depuis bien longtemps (victoire en Coupe de France, deuxième du championnat). Après cette 1re saison réussie, le PSG voit partir des cadres du club (Heinze, Sorin, Fiorèse, Déhu …), et voit arriver de nouveaux joueurs (Armand, Rothen, Yepes …). Les résultats ne sont donc pas les mêmes que lors de la première saison sur le banc du PSG de « Coach Vahid » qui sera limogé le 8 février 2005, cinq jours avant un match de Coupe de France face à Bordeaux.

    Vahid Halilhodzic
    D’octobre 2005 à juin 2006, Vahid entraîne le club turc de Trabzonspor qu’il mène à la 4e place du championnat turc, derrière les trois monstres sacrés du football turc que sont le Besiktas Istanbul, Galatasaray et Fenerbahçe. Il qualifie ainsi une nouvelle fois un club en Coupe d’Europe. Cependant il décida de quitter la Turquie car il souhaitait par dessus tout retrouver un défi à accomplir en France.
    Cinq mois après avoir débarqué en Arabie saoudite, l’ancien entraîneur du LOSC et du PSG a été remercié par le club d’Al-Ittihad. La défaite de ses troupes en Coupe arabe ajoutée à des difficultés d’adaptation scella le sort du technicien bosnien en terre saoudienne.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...