RSS

Ce n’est rien pourtant par El-Guellil

24 juillet 2013

El-Guellil

Le taxi qui l’emmenait à l’aéroport roulait à une vitesse raisonnable. La clim était bien réglée. La musique douce et le chauffeur d’une courtoisie exemplaire. Il aurait aimé que le trajet soit plus long, tellement il faisait bon dans cette voiture. Il arrive. Le chauffeur lui rend sa monnaie au centime près. Lui sort ses bagages de la mâle et lui souhaite un bon voyage. 

Comme prévu, il était deux heures avant l’embarquement à l’aéroport. Le tableau électronique affichait le numéro de son vol. Il remplit sa fiche de police.

- C’est où l’enregistrement pour le vol…

Il n’a pas le temps de finir sa question que l’agent lui répond avec une rare politesse: «C’est le guichet n°9. Votre valise me paraît trop lourde, ne voulez-vous pas un chariot ? Je me ferais un plaisir de vous en chercher un… c’est comme vous voulez… bon retour donc ».

Une cinquantaine de personnes étaient avant lui. Ils faisaient la chaîne en silence. Ni bousculade, ni rien du tout. Mieux, ils ont même permis à une vieille femme de passer en priorité. Le préposé au guichet affichait un sourire radieux, sa chemise d’un blanc immaculé portait avec fierté l’insigne de notre compagnie nationale de transport aérien.

« Merci, bon voyage » et c’était au suivant. Même quand le client s’énervait, il savait poliment le rendre à la raison. Aucun incident. Rien. Les voyageurs défilaient l’un après l’autre disciplinés.

« Merci et bon retour ». Il se dirige vers les formalités de police. Impeccable. Douane, exemplaire. Salle d’embarquement. Les hôtesses à l’accueil étaient tout sourire. En plus très belles. Embarquement à la seconde près. Décollage, kif-kif… Je peux avoir un verre d’eau ?

Le réveille sonne. Sa femme le secoue, nod nod ya rajel. Il est temps de se préparer pour aller à l’aéroport…

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...