RSS

Spots sport par El-Guellil

21 juillet 2013

El-Guellil

On va parler sport. Les lois de l’Union européenne et de l’UEFA sur la concurrence interdisent toute participation majoritaire d’un même actionnaire dans deux clubs disputant la même compétition. Avec comme conséquence le retrait de la compétition de l’une des deux équipes. Mais de quoi il parle encore cet empêcheur de tourner en bourrique ? C’est pourtant ce qui se dessine comme figure à propos de la rencontre qui va opposer notre Barça au Paris Saint-Germain des gens de Barbès. Hé oui, les arabes contre les arabes. Alors que le PSG est détenu à 100% par Qatar Investment Authority, présidé par le cheikh Tamim bin Hamad al-Thani, émir héritier du Qatar, le Barça est sponsorisé par la Qatar Foundation, fondée par le même al-Thani et présidée par sa mère, Mozah bint Nasser al-Missned. Une complication administrative pourrait menacer le match entre les deux équipes. C’est du zitna fi bitna. Au sein de l’UEFA, Union Européenne du Fric Arabe, il y a beaucoup flouss en jeu, alors qui de la mère ou du fils va gagner ? Seul le Messi nous le dira.

Et pour rester dans le monde des ikhouani auxquels on veut ressembler, mais là c’est d’un autre sport qu’il s’agit, l’Arabie Saoudite meskina est confrontée à une véritable pénurie de main-d’œuvre spécialisée. Ce pays frère manque actuellement de bourreaux qualifiés, sachant manier le sabre pour les décapitations suite aux condamnations à mort. Le remplacement des décapitations par les exécutions par balle a été décidé par une commission regroupant les ministères de l’Intérieur, de la Justice et de la Santé. Il sera donc désormais possible pour les 13 émirs à la tête des régions du pays de fusiller les condamnés à mort, sans enfreindre la loi islamique.

Il s’agit là d’une « solution qui semble pratique à la lumière de la réduction du nombre de bourreaux sachant manier le sabre » et qui devrait permettre « d’éviter d’interrompre l’application des décisions de justice » peut-on lire dans un communiqué rapporté par le quotidien saoudien Al-Youm. Il leur aurait été pourtant plus simple de lancer un avis d’appel d’offres international.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...