RSS

Du talon par El-Guellil

21 juillet 2013

El-Guellil

Aya tricouyette, pantacourt lel benet…ouel oulidette» crie un petit garçon, commerçant ambulant de ce quartier populaire. Il connaît toutes les ficelles qui encerclent la femme algérienne. En effet, la palette des goûts de ces femmes n’a plus de secret, il réussit à les satisfaire. Du talon par El-Guellil dans El-Guellil transIl fait en ce domaine le mieux qu’il puisse. Ce petit bonhomme de son mètre cinquante, a déjà compris la société. Dans tout ce qu’elle a de féminin. Toutes ses femmes aussi. La ville, contrairement aux villages, et ses marchés populaires autorisent leur concentration et mélange de leurs différences. Où, lorsqu’on est différent, on s’exclut ou oups ! on nous exclut. Ici dans cette grande ville de l’ouest, on a tout en magasin. Pour toutes les formes, pour toutes les couleurs, pour toutes les croyances, pour tout un chacun. Celles qui se font du cinéma et essayent de ressembler à leurs idoles. Celles qui veulent faire plaisir à leur mari en se déguisant. Celles qui se donnent un genre pour traverser les eaux troubles sans trouble. Maladroites et souvent ridicules. Ne trompant personne. Les Marylins se sont envolées et aujourd’hui, elles font place à des doublures de vedettes orientales. Les lunettes «pare-brises» made in China envahissent le visage de nombreuses d’entre-elles. Derrières ces protections, des rêves de liberté inavoués chaussés à bloc leur donne l’illusion de vivre par procuration. D’autres se voilent pour mieux se mouvoir. Libre derrière l’anonymat d’une forme sans visage. Quelqu’un m’a dit avoir découvert leur secret. Il est inestimable. Il parait que tout réside dans leurs pieds. Regardez-les. Il est facile de le faire car nos regards toujours dirigés vers le sol nous permettent facilement cette observation. Les pieds renseignent sur les âmes. En général, elles travestissent uniquement le tronc. Le socle lui reste d’origine. Les fantaisies sont permises. Par contre, le tronc lui est dessiné selon l’entourage, les voisins, le boulanger, le mari, le beau-frère et bien encore d’autres. Les chaussures renseignent correctement sur la chaussée. Déroutante, tortueuse mais ô combien fiable. Le chemin nous y conduit toujours. N’oubliez pas, qu’elles soient voilées, habillés de slims, jeunes ou moins jeunes, n’importe quelle paire de chaussures pourraient être portées par toutes ces femmes sans conviction mais avec grande détermination. Djelabbah et nu pieds argenté, tenue sportive et talon aiguilles, tenue sophistiquée et chaussures grand confort. Tous ces contrastes sont là pour satisfaire notre curiosité de ces femmes au final insaisissables mais tellement vulnérables. Tels des oiseaux encagés, leurs murs élargis par leurs rêves deviennent immenses. Elles occuperont toujours le centre de la place. En fait, Raki fi la place oula fi blastek – To be or not toubi that is the question, mes chères !

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...