RSS

Ça raisonne par El-Guellil

20 juillet 2013

El-Guellil

On entend, entendre n’est sûrement pas écouter, la méga sono des grosses cylindrées et leurs crachats de sons déversés sur les artères de la ville. On entend la musique… d’ambiance… à fond la caisse qui sort des magasins de cassettes. J’allais presque dire casse-tête. Et peu à peu le seuil d’indifférence de nos oreilles progresse, tellement la pollution sonore est devenue ordinaire. 

Mais ces derniers temps nos tympans sont agressés par les sons de batteries. Ces batteries aux peaux chauffées à blanc, elles sont actionnées à la veille de chaque grande échéance.

La batterie est en fait un ensemble de plusieurs éléments de taille et de nature différentes. Qui peut s’adapter, au gré des chefs et faire partie le l’orchestration. C’est un instrument modulaire. On peut séparer une batterie en quatre éléments de base. Il y a tout d’abord la grosse caisse, qui est un gros fût joué avec une pédale et qui délivre un son très bas. Mais c’est cette grosse caisse commandée par une pédale invisible quand on est spectateur, qui donne le tempo. Il faut être en coulisse pour la voir.

La grosse caisse contraste avec la caisse claire qui a un son plus sec et très aigu. Celle-là répond à la baguette. Noir sur blanc. Au vu et au su de tous. C’est en combinant les deux que le batteur, visible à l’œil nu, suivant la partition du jour, crée un balancement nous poussant à bouger, pour faire des manifs, une grève, taper du pied ou taper des mains pour applaudir. On peut rajouter à ces deux éléments essentiels, un ensemble de fûts, soixante si vous voulez, ayant chacun leur tonalité, qui se porteraient la contradiction afin de donner plus de couleur à l’ambiance. Cet ensemble est souvent utilisé dans les coupures de rythme et les transitions vers un refrain, un pont…

Enfin, autre élément essentiel: les cymbales. Celles-ci sont divisées en familles selon leur utilisation, leur son et leur taille. Elles peuvent être utilisées ou mises en veilleuse. Contrairement au reste de la batterie qui est fait de (langue) de bois, de matière synthétique ou d’un certain métal, les cymbales sont des disques d’un alliage de métaux. Le métal historique allié au métal traditionnel, ça donne des cymbales en bronze… Mais au pays du gallal, du karkabou et du tbal, on ne résonne pas, on raisonne.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...