RSS

«Obsécurité» par El-Guellil

20 juillet 2013

El-Guellil

Les syndicats lancent des grèves. Grève du couffin, grève du cartable, grève du médecin, grève du début à la faim. Marche ou grève. Grand Dieu! Quelle rentrée sociale! C’est plutôt une sortie sociale sans issue qui s’annonce. Koulchi en grève. L’université, qui forme des chômeurs, est prise en otage par des enseignants qui en ont marre des ans saignants. 

L’hôpital a mal de ses médecins. Le sal-air des pavillons empoisonne l’atmosphère et les paramédicaux refusent de travailler dans des mouroirs. La morgue de certains responsables n’arrange pas les choses. A ce train, les grands-mères vont devoir ouvrir des officines pour prescrire des herbes à cueillir dans les forêts et maquis de nos djebels hantés par l’insécurité. C’est de la violence. La violence règne dans la cité. Et ce n’est pas en renforçant les rangs des agents de l’ordre qu’on y viendra à bout. Car, il s’agit ici de la violence qui est engendrée par l’insécurité, la vraie. Celle qui rend la vie difficile. Celle qui pousse l’individu vers les tranquillisants, celle-là qui provoque des souffrances physiques et psychologiques. Celle des mois difficiles où les factures s’accumulent et les dettes s’entassent. L’insécurité qui réside en la peur de perdre son emploi, dans l’angoisse des lendemains qui n’en finissent pas de désenchanter. La violence engendrée par le manque de logements, des sans-toit ni loi, face à la parade obscène de ces nouvelles fortunes pétries on ne sait où, grâce à des agents de l’ordre économique et des lois faites sur mesure. C’est dans ce climat que la population va accueillir le tramway. C’est dans ce climat que se construit la plus grande mosquée des mosquées. C’est dans ce climat que notre président nous refuse la moindre klima, laissant el bled fi dlima.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...