RSS

Discipliné l’Algérien ?! par Bachir Ben Nadji

18 juillet 2013

Contributions

Le Ramadhan est le mois par excellence pour la découverte de l’Algérien, de sa mentalité, de son respect des lois. Hé bien mettons-nous dans la tête que la discipline n’est pas le point fort de nos concitoyens ! En voici quelques images de ce qui se passe durant une grande partie de ce mois sacré et qui peut se produire même durant le reste de l’année. 

Faire un petit tour dans la rue serait révélateur du comportement de l’Algérien. Avant la rue, il y a les escaliers de la cage de bâtiment et dans quel état ils se trouvent. Mégots, sachets, crachats et autres constituent le décor immédiat de l’environnement de l’Algérien. Se déplacer un peu plus loin de la cage du bâtiment, il y a les bacs à ordures ou « espaces » réservées par les services communaux pour le dépôt des restes d’aliments et autres déchets des foyers. Au lieu de mettre les sacs poubelles et autres sachets de déchets dans les bacs à ordures, notre citoyen les jette juste à côté, pensant que ceci ne serait que le travail des agents de nettoiement.

La rue est pleine de détritus de tous genres, pleine de poussière, les voitures sont elles aussi, sales, et le matin, en sortant de chez lui, notre concitoyen monte dans sa voiture pour chauffer son moteur et « chauffer » son esprit. Et là, notre concitoyen va se retrouver avec ces images de son environnement qui vont le suivre partout.

Pendant le Ramadhan, notre citoyen met ses lunettes noires à sa sortie de la maison pour montrer qu’il ne veut pas que l’on voit ses yeux gonflés par manque de sommeil, il veut leur dire ne me regardez pas, je n’ai pas envie de vous voir. Il démarre pour aller vers son travail et en cours de route il n’admet rien, ne respecte aucun code ni aucune loi, il ne cède pas le passage même à tort, veut doubler à droite, double sans tenir compte de ce qu’il y a derrière lui et en face de lui. Il peste contre tout le monde, il montre son énervement à tout le monde, fait des appels de phare pour zapper tout le monde et pouvoir arriver à temps, sachant au départ que monsieur est déjà en retard sur l’horaire prévu.

En retard, notre monsieur n’est pas tout seul car, Ramadhan ou pas, rares sont les Algériens qui arrivent à l’heure ou avant l’heure à leurs bureaux ou à leurs postes, sauf certains et ils ne sont pas très nombreux. Que cela soit chez le public ou chez le privé !

Au bureau, l’Algérien avertit son concitoyen de ne pas trop l’importuner car il n’a pas trop dormi et chacun va de sa musique pour se plaindre des méfaits du jeûne. S’il est derrière un guichet avec des concitoyens face à lui, ne lui en voulez pas, ses nerfs sont à fleur de peau, il risque de tout lâcher et de tout gâcher au moindre petit mot déplacé de son vis-à-vis.

L’Algérien discipliné ?! A voir !

Quand notre citoyen monte dans sa voiture et s’enferme dans son monde il ne tient pas compte des autres, il conduit pour lui, s’arrête quand il veut sans avertir ceux qui sont derrière lui et ne veut pas qu’on lui fasse de remarques. Il s’arrête n’importe où faisant fi des panneaux d’interdiction de stationnement ou d’arrêt. Il s’arrête et descend de sa voiture qu’il laisse en deuxième position, gênant le reste du monde et sans se soucier de ce qu’il provoque comme désagréments aux autres automobilistes tant en zones urbaines que sur les axes routiers investis par les marchands ambulants qui ont choisi de dresser leurs étals au niveau des sections où il a été installé des ralentisseurs (dos-d’âne). Ceci est une autre forme de l’indiscipline de l’Algérien, vendre n’importe où et n’importe comment, tant qu’il y a des clients à plumer, tant qu’il y a des gens à duper.

Au marché, notre concitoyen achète tout, fruits de toutes sortes, légumes de toutes sortes, même ce dont il n’a pas besoin, pourvu qu’il achète, qu’il rentre chez lui plein de sachets. L’Algérien achète du pain et en grande quantité. A chaque boulangerie où il s’arrête, et à chaque fois qu’on lui vante un boulanger il prend du pain, et les boulangers, ces malins, vous font du pain qui vous tente et vous met l’eau à la bouche. Notre concitoyen achète aussi de la galette, il achète de la zlabia, du qalbellouze, des tartes aux fruits, plus particulièrement la tarte au citron, très prisée pendant le mois sacré pour des raisons inexpliquées. Il achète du lait pour le flan et achète de la limonade et de la cherbate, ne se souciant guère de ce que peut lui provoquer cette surconsommation de produits sucrés et ses retombées sur sa santé. Il n’y a qu’à voir les services des urgences des structures de la santé quelques minutes après le F’tour.

L’Algérien achète de la viande ovine et bovine, il achète du poulet, de la viande de dinde, et même du lapin, il achète de la sardine et du poisson de tous genres, ne se souciant même pas du temps qu’il faut mettre pour préparer et manger ce qu’il ramène à la maison. Il suffit que tout le monde le voie rentrer avec des sachets de victuailles et se faire aider par sa marmaille ou sa fratrie.

L’Algérien qui n’a pas de voiture prend le bus et s’endort durant son trajet, allant à son travail ou rejoignant son foyer. Lui aussi fréquente les marchés en prenant du temps sur ses horaires de travail et lui aussi s’encombre de sachets d’aliments divers en rentrant chez lui complètement « vidé » de toute énergie. Lui aussi, et ne disposant pas de grands moyens, use de tous les subterfuges pour contourner lois et règlements, et enfin arriver, dans la mesure du possible, à ses fins.

La discipline chez l’Algérien ?! Là où il va, notre concitoyen ne fait pas, ou ne veut pas faire la chaîne, il essaye toujours de griller la queue, ignorant les autres, ceux qui sont arrivés avant lui, provoquant parfois l’ire des plus pressés que lui, et au cas où ça dégénère il peut se considérer chanceux s’il s’en sortira indemne. Pour gagner du temps, il vous sortira tout son argumentaire pour apitoyer tout son auditoire et pouvoir régler ses affaires, sinon il abandonnera faute d’avoir pu convaincre, mais il reviendra un peu plus tard, soyez-en sûrs.

Et chez lui, est-ce que l’Algérien est discipliné ? Nul ne peut avancer quoi que ce soit. A la maison, notre concitoyen fait ce qu’il veut. Il mange n’importe comment, dort comme il veut, se comporte de manière désordonnée, impose sa propre loi et ne se soucie de personne. Chez lui c’est la foire et pourvu que ça dure, le reste il ne s’en soucie guère.

Discipliné l’Algérien ? Quand le sera-t-il ? Il faudrait une révolution dans les comportements de ce citoyen afin qu’il sache qu’il y va de son existence.

Au fait, dites-moi comment se comporte notre concitoyen quand il est à l’étranger. Je pense qu’il peut constituer un modèle pour celui qui vit dans son propre pays. Il est droit comme un chêne, respectueux des lois des républiques et des royaumes d’ailleurs, travailleur, discipliné et bien élevé. Il se conduit bien et conduit convenablement car, là-bas, tout est payant et la moindre erreur coûte de l’argent, et cet argent il faut le gagner durement. Donc, gare à celui qui gaffe, ce n’est pas comme chez nous où rien n’est payant, même pas les PV et contraventions du code de la route. Il fera tout pour éviter de les payer, appelant X ou Y et le faisant intervenir pour effacer toute trace de l’infraction. Il faut de tout pour faire un Algérien discipliné, il ne faut pas faire grand-chose pour avoir un citoyen indiscipliné, mais il faut agir pour que ce citoyen revienne aux normes, ait des repères sur les valeurs d’une société civilisée. Ceci est impératif : à bon entendeur salut !

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...