RSS

Démo par El-Guellil

15 juillet 2013

El-Guellil

Ce n’est pas la peine de tenter de l’en dissuader, lui le vieux Otchimine, entêté, retraité, maltraité, hébété. Lui qui voue un amour immodéré pour ses semblables, il est convaincu, lui le progressiste, que dans la conjoncture actuelle, il nous faut une dictature éclairée. Que les règles établies sont erronées. Que la démocratie telle qu’elle est pratiquée n’est qu’arnaque. 

«Imaginez-vous, raconte-t-il, un groupe de locataires dans un même immeuble. Ils se réunissent pour prendre démocratiquement une décision. Ils ont dans la cagnotte un pécule qui leur permet, soit de peindre la façade du bâtiment, soit de nettoyer la cave et la débarrasser des eaux usées qui risquent, à long terme, d’abîmer les fondations. Le seul architecte de cette grande assemblée leur explique, science à l’appui, que la cave était prioritaire. Retaper une façade d’un immeuble qui risque de s’effondrer serait ridicule». A chacun son argument.

- Des parents viennent passer les vacances chez nous. Comment puis-je les recevoir dans un immeuble décrépi ?

- Ouana, «ya des jons» qui vont venir demander la main de ma fille… Alors, «les stétique il faut ikounou stiki…»

- Moi, j’ai mis mon appartement en vente. Avec une façade galeuse, c’est la valeur de mon logement qui en prend un coup !

- Sincèghement, quand la voitchure du sbitar me dépose devant «lémeuble», je ghouji de honte. Au point où je mets une virgule et je leur demande de me déposer devant la conserverie…

- Tu veux dire le conservatoire ? corrige l’avocat voisin.

- C’est pas la peine de faighe l’intéressant ! Je sais que dans la conserverie, on conserve la cultchure, et dans le conservatoire la confitchure. En plus, ce n’est pas galant, c’est très gauche pour un type qui fait du droit. Mais, ça ne m’étonne pas de la part de quelqu’un qui est obligé de porter une robe pour gagner son pain ! Moi je suis pour la façade.

- Et moi aussi, et moi aussi !.

Ainsi, le vote à main levée a donné démocratiquement la priorité à la façade. Morale de l’histoire ? Moralité ? Aucune ! Démocratie de façade…

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...