RSS

La cigarette tue, les Américains aussi ! par Moncef Wafi

13 juillet 2013

Moncef Wafi

La cigarette tue, les Américains aussi. Ils ont massacré les peaux-rouges et les bisons au passage, importé les noirs, bombardé les jaunes. C’est dire que l’Amérique déteste toute couleur différente du blanc de leur âme noircie au pétrole. Si ces derniers ne tirent pas, ils assassinent par leur silence complice en tournant leur dos à ce qui se passe dans le tiers monde. Le Sahara occidental qui a cru compter sur un semblant d’intérêt de Washington sur son sort de supplicié a dû déchanter devant la volte-face américaine qui a décidé de ne pas donner suite à sa résolution sur l’extension des responsabilités de la Minurso. Obama a voulu imposer à l’ONU d’avoir un œil sur les centres de torture marocains ouverts spécialement pour les Sahraouis, mais s’est finalement ravisé pour des considérations de stratégie régionale. Allez savoir ce qu’a promis M6 à la Maison Blanche pour tourner la tête et voir ailleurs si le sable est plus jaune. Simplement, ils sont comme ça les Américains, un jour ils te parlent des droits de l’homme pour se déjuger le lendemain parce que le lobby marocain est tout présent dans leurs salons. Il ne faut d’ailleurs pas trop leur en vouloir ou leur demander plus qu’ils ne peuvent donner en bonté humaine. Business is business. Et, faut-il le rappeler, le concept même des droits universels de l’homme reste très flou dans un pays où il n’y a pas si longtemps, l’homme était jugé à la couleur de sa peau et la femme à la chute de ses reins. Si l’Amérique de l’oncle Obama s’est désintéressée des dunes sahraouies, le régime syrien, lui, risque vraiment d’avoir chaud et c’est peu de le dire. En effet, Washington s’intéresse de plus près à des prétendues attaques chimiques contre les rebelles armés par Al Jazeera et financés par les bédouins customisés du Golfe. Rien ne peut dédouaner le faux lion qui s’accroche à sa tanière où il piétine des milliers de cadavres jetés au pied de son trône, mais de là à penser que l’intérêt de Washington part d’un bon sentiment c’est se mettre sur la voie ferrée et attendre le passage du Alger-Oran de 15h. La dernière fois que l’Amérique s’est penchée sur le chevet d’un pays arabe, ça a fini au bout d’une corde. C’est tout comme la France de Sarkozy qui a mis à feu et à sang toute la région du Sahel en allant assassiner Kadhafi parce que BHL l’avait décidé. Et que dire de l’hypocrisie européenne qui s’émeut de l’attentat de Boston en décrétant des minutes de silence pour les trois morts, alors que plus de 200 mille cadavres algériens ont élu domicile dans les cimetières du pays sans que cela ne dérange personne. Avant-hier l’Irak, hier la Libye, aujourd’hui la Syrie et demain ? Je vous le donne en mille.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...