RSS

A-t-on finalement vraiment besoin d’un président ? par Kamel Daoud

13 juillet 2013

Kamel Daoud

Enfin de compte, pourquoi cet emballement ? A-t-on vraiment besoin d’un président en Algérie ? Est-ce vraiment nécessaire pour le pays ?A-t-on finalement vraiment besoin d'un président ? par Kamel Daoud dans Kamel Daoud transA la fin, à bien regarder le pays mastiquer encore ses subventions et siphonner son pétrole et se marcher les uns sur les autres, on se demande s’il ne s’agit pas de la preuve la plus absolue que le régime en Algérie n’a pas plus besoin de président depuis la mort de Boumediene. Depuis des jours, Bouteflika est en France, dit-on, et ici, on a le même programme : des émeutes, des vols, des réalisations, des JT, des grimaces, des Chinois et des journées comme le reste du monde. On se passe donc de la légitimité des urnes autant que le régime se passe du peuple et de ses choix. Le pays fonctionne comme semi-pays, avec ou sans scores électoraux. Personne n’a besoin de personne et tout le monde a besoin du pétrole. C’est la conclusion majeure de ces jours de convalescence muette. Et cela éclaire un peu comme un phare peut éclairer un mauvais maquillage sur un peau trop vieille : tout ce qu’on a dit, mangé, avalé, mâché et répété sur les enjeux de la constitution à venir, des héritiers potentiels, de la succession ouverte, de la difficulté à trouver un président, est peut-être inutile : le poste ne vaut pas autant de bruits et d’angoisses et de paris et d’analyses. C’est juste un emploi honorifique peut-être. Un égard. Une sorte d’adresse dont on a besoin pour faire admettre, à l’internationale, que l’entreprise possède un siège et un représentant et un dossier complet. Mais qu’au fond, c’est en off-shore que cela se passe.

Et ce n’est pas l’idée d’une sorte de pouvoir occulte, aimable facilité d’une partie des élites, qu’il s’agit d’exprimer, mais quelque chose de plus complexe : le pays n’a pas besoin de pays ! Il peut rouler sans volant et sans chauffeur. C’est un mécanisme biologique, pas une nation. On n’a pas besoin de la conscience pour déglutir et dégrader les aliments dans l’estomac : le corps a un cerveau mais il a des réflexes. Le pays a déjà des réflexes centrifuges propres qui lui permettent de se passer du retour de Boumediene. Perspective fascinante : la vie nationale est désormais du domaine de l’instinct. L’Algérie peut continuer sans son président comme elle fonctionne, depuis longtemps, sans son peuple. Il suffit juste d’une sorte d’intendant, de comptable qui compte les chèques, les subventions, les aliments et les augmentations. Aidé par un policier majeur qui frappe parfois ou qui incarne l’ordre désincarné, justement. Le pays se tient encore debout parce qu’il a toujours été assis. Paradoxe zen. D’où la question : A-t-on vraiment besoin d’un président de la République ? Echo lointain et philosophique de l’autre question déjà tranchée depuis les premières années : A-t-ton vraiment besoin d’un peuple en Algérie ? Réponse : non. Pour les deux.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...