RSS

Danse du ventre par El-Guellil

10 juillet 2013

El-Guellil

La danse du ventre c’est connu, c’est fait pour distraire l’opulence, en échange de quelques faveurs. Faire du spectacle. Quelques ondulations mues par la direction des vents et l’attraction est assurée. Les danseurs du ventre se masquent bien entendu de bonnes intentions et font commerce nauséeux en s’appropriant les outils de la démocratie. Autrefois nous admirions les exemples que le savoir nous offrait alors qu’aujourd’hui c’est à l’ignorance de révéler ses exploits jamais égalés. Il n’est donc pas étonnant de constater que les porte-voix de cette ignorance s’attardent à l’entretien des coups portés en dessous de la ceinture… 

C’est ce qui explique que les rats de l’opéra de la danse du ventre, faute d’arguments optent pour la vulgarité. Est-il étonnant de voir naître le syndicat des danseurs des ventres ? Que non ! Convaincus de la nécessité historique de leur besogne, les terroriciens de la danse des ventres divisent la société en deux : les seindiqués et les lâches. Les Hommes ? Aucun ! Ils sont refusés ceux qui refusent de porter la ballerine de se serrer la taille pour le déhanchement et la pirouette. Car les esprits sains n’aiment pas s’enrôler dans la meute sous le rythme de « luth des classes ».

Les Hommes travaillent quand les danseurs du ventre peinent à mobiliser leur ombre. C’est pour cette raison qu’ils ne peuvent avoir pour disciple que la nuit. C’est la nuit qui les a faits. Et la nuit, ils font tout pour qu’elle demeure. Car le jour où le soleil parviendra à s’installer dans les têtes, que le savoir reprendra sa place sur les bancs du travail. Que le mérite sera pour ceux qui produisent, créent de la richesse, le ballet des danseurs du ventre n’exposeront plus la démocratie comme le piercing sur le nombril.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...